Archives du 26 mai, 2010

26 Mai
2010

Dancing Girl.

 Dancing Girl est un film de Darren Grant.

Il raconte l’histoire d’une fille, Lauryn Kirk : ses parents sont morts et il ne lui reste plus que son frère Joel Kirk. Quand son père est mort elle a promis de toujours travailler dans le garage de son père. Son rêve depuis toute petite est de devenir danseuse. Elle s’entraîne tous les jours dans le sous-sol de l’ancien garage de son père, maintenant celui d’elle et son frère. Son frère ne veut pas qu’elle parte pour danser. Elle va quand même passer un casting pour entrer dans une grande école de danse, mais son style de danse ne plait pas au jury. Du coup, elle ne veut pas dire à son frère qu’elle n’a pas été acceptée. Elle va dans un bar et la serveuse remarque qu’elle a toujours son numéro de passage. Elle lui dit qu’elle aussi a passé ce casting et qu’elle aussi n’a pas réussi à rentrer dans l’école. Elle va se faire enlever sa voiture.  Sur le coup, elle veut encore moins dire à son frère qu’elle n’a pas été acceptée et qu’en plus , elle s’est fait enlever sa voiture. Dana va lui proposer de l’héberger et va lui trouver un travail au Ruby’s où elle travaille comme danseuse. Lauryn va y travailler comme comptable. Mais un soir croyant qu’il ne restait plus qu’elle dans la salle elle va vouloir aller sur la scène de danse. Un de ses collègues nommé Russ la surprend à danser. Un jour où Dana sera malade et Carmen une autre danseuse sera en retard, Russ va proposer à Brenda, celle qui gère le cabaret, que Lauryn danse. Au début, elle ne va pas vouloir, mais vu qu’elle a deux anniversaires et des VIP dans la salle, elle va finir par accepter et Lauryn va danser devant tout le monde. Russ et Lauryn vont tomber amoureux et Lauryn va vouloir passer le deuxième casting pour l’école de danse prévu au mois de Juin.

Mon avis : J’ai beaucoup aimé ce film. Surtout le fait que Lauryn ne renonce pas à son rêve devenir danseuse comme sa mère.

Image de prévisualisation YouTube

Angéline L.

Posté dans VU | 3 Commentaires »

26 Mai
2010

Histoire

Il n’y a pas longtemps, lorsque je faisais mes devoirs, j’ai inventé une histoire. J’ai commencé une première phrase pour le fun, en mettant la première lettre de chaque prénom. C’était l’histoire de deux garçons qui se disputaient pour un rien. A chaque fois, ils changent de sujet. Lorsque j’écrivais, le dialogue commençait à prendre forme. Loin de moi l’idée de donner ces prénoms, mais ça allait bien avec le texte alors, leurs noms sont Pastille et Friborne. J’aime bien, parce que ça les inspirait pour s’insulter.

Mais, le problème c’est que je voulais chercher dans le dico, mais je ne sais pas ce que veut dire Friborne.

Mégane.

Posté dans ÉCRIT | Aucun Commentaire »

26 Mai
2010

SEULS

«Seuls» est une BD écrite par Fabien Vehlmann et dessinée par Bruno Gazzotti. Pour l’instant,il existe 4 albums:

  •  La disparition
  • Le maître des couteaux
  • Le clan du requin
  • Les Cairns rouges

Un cinquième va bientôt sortir et il s’appellera «Au cœur du Maelström».

 C’est l’histoire d’une bande d’enfants qui , un matin,se réveillent et découvrent qu’il n’y a plus personne dans leur ville ,à part eux. Ils essaient de résoudre ce mystère et dans chaque album ,on en découvre un peu plus sur cette disparition mystérieuse. Le problème c’est que ,quand il n’y a pas d’adultes,il n’y a plus personne pour nourrir les animaux du zoo,ou entretenir la ville et ça leur cause beaucoup de problèmes…

 Juliette.

Posté dans LU | 4 Commentaires »

26 Mai
2010

texte libre

 Hier j’avais une vie plutôt modeste et aujourd’hui je me retrouve à donner à manger à des vaches ! oui je sais vous allez sûrement vous dire comment je me suis retrouvée ici.

Tout d’abord ça a commencé quand ma tante Mme Fotenbourg est décédée ; je n’étais pas vraiment triste car je ne la connaissais pas, mais elle m’a donné une grosse somme d’argent ; j’ai découvert qu’elle voulait mettre cet argent pour acheter une ferme et des vaches car elle avait une passion pour les vaches : donc j’ai dû acheter des vaches et une ferme. Moi qui croyais que j’allais faire les magasins et les restaurants chics,  adieu tout ça. J’ai dû quitter ma vie bien tranquille de Parisien pour aller vivre à la campagne en Normandie là où il fait froid l’été comme hiver .Bien sûr j’aurais pu refuser l’argent mais elle m’a donné en plus de ça les clés de son magasin de chocolaterie alors je n’ai pas pu résister .

Un an après m’être installé à la campagne, je m’y suis habitué et tous les soirs je vais voler du chocolat mais ça il faut ne le dire à personne.

Charlène 

Posté dans ÉCRIT | 2 Commentaires »

26 Mai
2010

Séquence du film « Blade Runner »

Zohra était sortie de sa loge en courant quelques secondes auparavant, et  Deckard l’avait suivie. Il se mêlait à la foule, tentant désespérément d’apercevoir la fuyarde. Tout autour de lui, les habitants se bousculaient bruyamment. Ils étaient vraiment nombreux, plus que nulle part ailleurs. Deckard regardait d’un côté, se faufilant entre les citadins. Il passa derrière un gros conteneur vert avant de se frayer un chemin entre deux pompiers. Là, il passa devant un taxi jaune. Une femme le regardait et lui sourit. Elle portait un drôle de chapeau avec une fleur. L’inspecteur laissa passer le taxi avant de continuer sa recherche. Il passa devant une station de métro souterraine. Là, il regarda à travers la grande vitre. En effet, Zohra s’y trouvait. Elle essayait de se cacher, sans aucun doute. Deckard la fixa une fraction de seconde, puis il se remit en chasse; bien décidé à en finir.  

 

Lisa

Posté dans les points de vue | Aucun Commentaire »

26 Mai
2010

Message de la modératrice

N’oubliez pas de donner votre avis sur ce que vous présentez 😉 !

Posté dans Non classé | Aucun Commentaire »

26 Mai
2010

REC.

Rec. a été réalisé part Paco Plaza et Jaume Balaguéo , il est sorti le 23 avril 2008 en france .  Il est interdit au moins de 12 ans .  Ces l’histoire d’une jeune journaliste Angela  qui passe la soirée dans une caserne de pompiers avec son cameraman Pablo . Dans la soirée , il ont un appel qui dit que les habitants d’un immeuble ont entendu leur voisine crier. Ils se rendent là-bas, et  entendent des hurlements.  En entrant dans l’immeuble, une vieille dame dans l’entrée se jette sur l’un des policiers et le mord à la gorge . En voulant partir , ils voient qu’ils ont été mis en quarantaine et qu’ils sont obligés de rester dans l’immeuble .

Image de prévisualisation YouTube

Lucie R.

Posté dans VU | 5 Commentaires »

26 Mai
2010

Le cahier de la gourmandise !

 « Avez-vous un petit creux dans votre ventre ? Déguster cette merveille! Le cahier de la gourmandise! » 

-Tu vois cette publicité, on peut l’entendre au mois une dizaine de fois chaque jour !

-Oui, je veux bien te croire,mais je ne sais pas ce que c’est, « Le cahier de la gourmandise »

-Ah bon ! En fait c’est simple à comprendre ! Toutes les confiseries et gâteaux que tu souhaites avoir, tu as juste à les dessiner sur le cahier, ceux-ci deviennent alors réels et tu n’as plus qu ‘à les manger !!!

-Ah ! Maintenant j’ai compris , demain je vais à la librairie acheter un cahier !

– NON ! Il ne faut surtout pas acheter n’importe quoi comme cahier et en plus ce n’est pas « UN cahier » mais « LE cahier » !tu vas le reconnaître c’est sûr !c’est un cahier de 24 sur 32 centimètres avec des pages blanches et 97 pages et un crayon multicolore est fourni.

-Ok ! Mais tu l’achètes où?

-A BidulMachin ! Tu le trouveras au fond du magasin !

-Ok ! Merci.

 Émilie.

Posté dans technologies nouvelles | 4 Commentaires »

26 Mai
2010

Jusqu’en enfer .

C’est l’histoire d’une jeune fille , Christine Brown qui travaille dans une banque jusqu’au jour où une gitane Mme Ganush la supplie de garder sa maison , mais son patron lui dit de refuser l’aide si elle veut monter d’un grade , donc christine refuse , et la vieille dame lui jeta la malédiction du Lamia (= le diable ) .

Le sort peut -être rompu grâce à un bouton que la dame a pris sur le manteau de Christine . Mais Mme Ganush meurt au beau milieu de l’histoire …

Image de prévisualisation YouTube

Ophélie.

Posté dans VU | 1 Commentaire »

26 Mai
2010

Texte libre

Le 9 Avril, à 13 heures 40 minutes et 16 secondes, un moustique rouge

qui était capable de piquer seize mille quatre cent

soixante-cinq personnes à la nuit

se posait dans la rue du Calvaire, à Nantes.

Au même instant, dans le salon d’un voisin, à deux pas de chez moi,

le vent s’engouffrait sous la fenêtre, faisant danser les rideaux

sans que personne ne s’en aperçoive.

A la même seconde, dans un quartier non loin du mien, Robert Jeunet

rentrait de l’enterrement de son meilleur ami, en effaçait le numéro de son répertoire.

Toujours au même moment, un de mes meilleurs amis, Vincent,

terminait de peindre sa toile préférée qui appartenait à l’origine à un certain

Monsieur Pablo Picasso.

Mais enfin, à l’instant où je vous parle, à chaque minute et seconde

des centaines de personnes, hommes, femmes et enfants meurent.

Mais je ne peux y faire quelque chose à mon grand regret.

 Thelma.

Posté dans ÉCRIT | Aucun Commentaire »