21 Jun
2010

Texte libre de Juliette

Lorsqu’elle était arrivée devant cette maison, elle n’avait rien d’extraordinaire pour elle. C’était juste une vieille bâtisse recouverte de fleurs. Mais une fois qu’elle avait passé la porte, un autre univers s’offrait à elle; une immense pièce blanche servait de salon. Les vitres étaient teintées de vert, de rouge, de bleu…Le soleil traversant leurs carreaux reflétait des couleurs sur les murs, donnant au salon une ambiance féérique. Au centre de la pièce se trouvait une fosse d’un mètre de profondeur environ , et remplie de coussins colorés. Un écran était planté dans le mur ;il reconnut tout de suite de quoi il s’agissait: une plaque à musique , invention très récente où l’on inscrit le nom d’une musique et la musique se met en route automatiquement.

Des quatre coins de la pièce partaient des escaliers en colimaçon faits de bois clair. Celui du nord menait aux salles de bains,celui du Sud aux chambres,celui de l’ouest à la salle à manger et celui de l’est à la terrasse aérienne.

Cela ne faisait que quelques minutes qu’elle était rentrée dans la maison , mais déjà elle se sentait chez elle.

Juliette.

Laisser un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.