Archives de la Catégorie 'ÉCRIT'

22 Juin
2010

Réponse à Alexis :

Cher Alexis , 

 

Cette lettre sera la dernière chose que je ferais dans ma vie . Quand je reviendrai de la poste où j’aurais posté ta lettre, je sauterai d’un pont. Je viens d’apprendre que mon père que je recherchais depuis trois ans et demi et que je pensais mort  était encore en vie mais il vient de se faire renverser par une voiture sur le pont d’où je compte sauter. Je vais répondre aux questions que tu m’as posées pour ne pas te laisser une mauvaise impression de moi :

J’ai été en Algerie, en Egypte et Ethiopie. J’ai adoré l’Algérie, ça a été le plus beau voyage de toute ma vie : j’ai rencontré des gens formidables , qui eux , ne me rejetaient pas . En ce qui concerne la danse, j’ai fait pendant 6 ans du classique. Hier encore, je faisais du Modern Jazz . Entre temps, j’ai aussi essayé la danse contemporaine et le hip-hop .

Mais tout cela, c’était avant. Avant l’accident.

Ce n’est pas la peine que tu cherches un emploi pour moi car lorsque tu recevras cette lettre je ne serai plus là. Merci quand même d’avoir essayé .

J’espère que tu ne seras pas trop triste pour moi , je ne veux en aucun cas te bouleverser , je te promets que c’est mieux ainsi. Dis-toi que je serai sûrement plus heureuse là-bas ..

 

Adieu ,

Enora .

Posté dans une bouteille à la mer ... | Aucun Commentaire »

22 Juin
2010

Réponse à Charles

Cher Charles,

Je ne suis pas Anne mais Jean, son demi-frère.

J’ai le regret de vous annoncer que Anne ne vous écrira plus jamais car Anne est décédée.

Comme vous le savez Anne était alcoolique et une nuit d’ivresse lui a été fatale quand elle s’est approchée d’une mare, la « mare-à-boue. »

J’ai appris votre correspondance lorsque j’ai débarrassé les meubles de sa chambre.

Elle m’a souvent parlé de vous et elle vous aimait beaucoup. 

Adieu 

Jean Pleure ;(

Posté dans une bouteille à la mer ... | Aucun Commentaire »

22 Juin
2010

Réponse à Jack.

Mon cher  Jack ,

Grâce à notre correspondance , je me suis rendu compte qu’il fallait que je sois plus sociable. C’est ce que j’ai fait et je me retrouve avec beaucoup de copains et une petite amie ; mon physique n’avait rien à voir au fait que j’était seul. Mon père est revenu de sa cure de désintoxication et il va beaucoup mieux !

Pour fêter ça, il m’a promis un voyage à Paris. Peut-être que l’on se verra mais pour l’instant j’aimerais clore notre correspondance qui,  je pense, ne me sert plus à rien.

Oublie-moi, Max.   

Posté dans une bouteille à la mer ... | Aucun Commentaire »

22 Juin
2010

Réponse à Romain :

Cher Romain,
Je suis désolée, mais cette lettre sera sûrement la dernière. Comme on ne se parlera plus après, je vais tout te dire. Ne sois pas effrayé si je suis franche,c’est  parce que tu es la premiere personne à qui je raconte ce secret.
Je devais être invitée à l’anniversaire de ma meilleure amie. Mes parents ont refusé de m’y conduire. J’étais tellement énervée, que pendant la nuit, je les ai tués, 15 coups de couteau chacun, pendant qu’ils dormaient. Ensuite je les ai enterrés dans le jardin, à coté du pommier.
C’est depuis ce jour-là que je vis avec mon grand-père : il n’en sait rien car il pense qu’ils sont partis en voyage.
En fait, je ne pourrais plus t’écrire car ce matin mon grand-père a fait une crise cardiaque. Je vais donc être emmenée dans un orphelinat pas très loin.
J’ai été ravie de faire ta connaissance. Tu as été mon seul ami.
Adieu.
Alice.

Posté dans une bouteille à la mer ... | Aucun Commentaire »

22 Juin
2010

lettre pour John

Cher John,

Je suis très content d’avoir reçu ta lettre et j’espère que tu vas gagner le premier prix de la tombola pour aller au Canada . Mais malheureusement , il n’y a pas très longtemps, j’ai eu des vertiges, des fourmillements dans les bras et les jambes. J’ai dû faire un tas d’examens . On m’a détecté un kyste au cerveau ; ce n’est rien, je ne vais pas mourir, mais on a dû m’opérer d’urgence. Désolé, pendant quelques mois, je dois me reposer et suivre un traitement et donc je ne pourrais pas t’accueillir chez moi. Mais en revanche j’ai une bonne nouvelle qui à mon avis te fera plaisir : j’ai quelqu’un dans mon cœur , mon infirmière.

Au plaisir de t’avoir connue !

Mickey

Posté dans une bouteille à la mer ... | Aucun Commentaire »

21 Juin
2010

Texte libre

Il était minuit quand elle rentra d’une fête d’anniversaire d’un copain. Pour rentrer plus vite chez elle, elle va par le petit chemin qui passait au milieu de plusieurs maisons avec plusieurs mètres devant elle. Elle commençait à rentrer dans le chemin quand elle entendit des voix ; sans se retourner la jeune fille continua sa route, mais quelques minutes après les voix continuèrent. Diane avait très peur et finit par se retourner, mais elle ne vit personne ; elle continua à marcher, elle était encore loin de la sortie. Diane ne savait pas si elle devait marcher plus vite ou s’arrêter complètement. La jeune fille s’est mise à courir vers la sortie mais les voix n’arrêtant pas de se faire entendre, Diane ne savait plus quoi faire, elle était morte de peur… Diane se retourna pour voir s’il n’y avait personne,mais le chemin était vide elle ne savait pas d’où venaient ses mots. Peu après elle vit la sortie. De la lumière enfin quand elle sorti enfin du chemin ! Diane se retourna et se dit que tout ce qu’elle avait entendu ne faisait partie que de son imagination.                                  

 Patricia.

Posté dans ÉCRIT | 1 Commentaire »

21 Juin
2010

Texte libre de émilie

Ça y est ! La chaleur, le beau temps est arrivé ! Nous sommes enfin en été.
Nous allons enfin pouvoir sortir de nos armoires, nos shorts, t-shirts à manches courtes ou à bretelles.
C’est avec grand plaisir que j’accepterai d’aller à la plage, il ne nous reste que quelques jours d’ école , je suis très impatiente, et j’entends déjà le bruit des vagues ainsi que le chant des mouettes à la recherche de leur déjeuner, j’ai déjà la sensation de la chaleur du soleil éblouissant sur mon ventre, les lunettes de soleil sur mon nez, le sel de la mer qui pique mes jambes, la froideur de la glace dans ma bouche, la crème solaire collante sur mes bras ainsi que la ficelle de mon maillot de bain qui me chatouille le dos !!
J’ai l’impression d’être dans un rêve !…
Quand tout à coup, je fus exclue de ce merveilleux rêve , à cause de la sonnerie de l’ établissement scolaire ; avant de sortir de cette salle de classe, je consultai mon mini-calendrier dans mon agenda, puis me dis : « Courage !! Plus que quelques jours !»
Émilie

Posté dans ÉCRIT | 1 Commentaire »

21 Juin
2010

Texte libre de Juliette

Lorsqu’elle était arrivée devant cette maison, elle n’avait rien d’extraordinaire pour elle. C’était juste une vieille bâtisse recouverte de fleurs. Mais une fois qu’elle avait passé la porte, un autre univers s’offrait à elle; une immense pièce blanche servait de salon. Les vitres étaient teintées de vert, de rouge, de bleu…Le soleil traversant leurs carreaux reflétait des couleurs sur les murs, donnant au salon une ambiance féérique. Au centre de la pièce se trouvait une fosse d’un mètre de profondeur environ , et remplie de coussins colorés. Un écran était planté dans le mur ;il reconnut tout de suite de quoi il s’agissait: une plaque à musique , invention très récente où l’on inscrit le nom d’une musique et la musique se met en route automatiquement.

Des quatre coins de la pièce partaient des escaliers en colimaçon faits de bois clair. Celui du nord menait aux salles de bains,celui du Sud aux chambres,celui de l’ouest à la salle à manger et celui de l’est à la terrasse aérienne.

Cela ne faisait que quelques minutes qu’elle était rentrée dans la maison , mais déjà elle se sentait chez elle.

Juliette.

Posté dans ÉCRIT | Aucun Commentaire »

09 Juin
2010

texte libre de Julien

Il y a quelque chose qui m’ énerve c’est la publicité, on en voit partout, il y en à la télévision, dans la rue, sur les murs, dans les livres, souvent dans les boîtes aux lettres, dans les journaux… bref partout. Ce qui m’énerve le plus, c’est à la télévision lorsqu’en plein film, ils mettent la pub afin qu’on sache que les chiens vont se laver les dents avec les nouveaux os en plastique ou d’autres trucs dont on se moque.

Ce qui serait bien c’est qu’il n’y ait plus de pub du tout et qu’on aille dans les magasins pour trouver ce qu’il nous plait et pas ce qu’ils aimeraient qu’on achète, mais le problème est, que je ne sais pas ce qu’il faut faire pour qu’il y en ait plus.

Julien.

Posté dans ÉCRIT | 1 Commentaire »

08 Juin
2010

Texte libre

Je me roule dans les prairies blondes,

les champs de lin me font rêver avec

leur couleur bleu indigo mais toutes ses plantations

de blé me font perdre tous mes moyens.

Je marche toujours dans ces contrées plus hautes

que moi. La faim commence à me monter au ventre

mais le problème c’est que je suis loin de chez moi

et je ne retrouve plus mon chemin.

Maintenant, je ne pense plus à mon estomac mais je pense

plutôt à la route qui me ramènera chez moi.

Je traverse des dizaines de prés à la recherche d’une

route mais aucune d’entre elle ne se présente à moi,

c’est alors que je me rendis conte que je tournais depuis des

 heures dans mon lit et que cela n’était qu’un

mauvais cauchemar.

Charlène.

Posté dans ÉCRIT | 1 Commentaire »