Vendredi : Culture Num 1 : Gallica, les fonds sonores

14 12 2018

Vendredi, c’est Culture Num pour tous !

Bonjour à tous !

Comme je l’avais promis dans mon message précédent aux parents, je commence mes mini-formations de Culture Numérique, en ligne, à distance, ouvertes à tous ceux qui sont curieux de découvrir cette nouvelle culture, celle du cyberespace, du Web 2.0.

Formation ? Non, pas un cours au sens classique, ni même un module d’E-Learning, Je vous invite plutôt à une promenade culturelle et virtuelle, sur Internet, ce réseau des réseaux, afin de vous faire découvrir ses richesses cachées. Et gratuites ! Il n’ y aura ni notes, ni contrôle de connaissances, mais parfois un petit quiz interactif sera mis en ligne sur le blog pour que vous vous testiez.

Pour ceux qui veulent aller plus loin, je recommande les passionnants cours de Culture numérique d’ Hervé Le Crosnier, disponibles en ligne sur Canal U.

On commence avec les bibliothèques numériques. Honneur à la bibliothèque numérique de la BnF : Gallica.

Il faut vous expliquer que les « profs docs » sont un peu des empêcheurs de tourner en rond.  «  Source », « fiabilité », « auteur », « domaine public », « libre de droits », »licéité d’une ressource numérique » sont des expressions qu’ils emploient souvent. Pire : ils exigent des élèves ( et des profs aussi) qu’ils tentent de se convertir à l’intégration de ressources (images par exemple) « libres de droits » ou du domaine public dans leurs documents numériques.

Ah, le domaine public. Euh keske C ? Des problèmes avec le langage SMS de nos jeunes ? Vérifiez le sens de :« keske C  » dans un dictionnaire du SMS en ligne, celui-ci par exemple, mais attention, hein, reproduction interdite, c’est sous copyright. Mon lien hypertexte est en revanche licite. Pour comprendre le copyright, suivez les prochains RV de Cult Num ! Cliquez sur la lettre Q pour la traduction.

http://www.dictionnaire-sms.com/

Où il est question des bibliothèques numériques

Bibliothèque numérique : une bibliothèque accessible à distance, sur Internet, dans laquelle on peut consulter gratuitement des documents, et même les emporter. Enfin, les télécharger. Vous pourrez donc repartir après nos balades dans le cyberespace avec des cartes, des partitions, des enregistrements sonores, des milliers de livres, et peut-être quelques titres d’Elvis Presley tombés dans le domaine public.

Domaine public : logo

Source :https://commons.wikimedia.org/wiki/File:PD-icon.svg

Auteur ou attribution :

Various. See log. (Original SVG was based on File:PD-icon.png by Duesentrieb, which was based on Image:Red copyright.png by Rfl.) [Public domain], via Wikimedia Commons

Tout ce qui est dans le domaine public, musiques, photographies, monument, texte, film, c’est ce qui n’est plus protégé par la loi, par les droits de la propriété intellectuelle. C’est ce qui appartient à tous, ce sont des Biens Communs de la connaissance. Pour aller plus loin sur les Communs de la connaissance, c’est par ici ( j’y reviendrai) ;

http://www.savoirscom1.info/

Les parents retrouvent des liens vers des bibliothèques numériques sur le portail, notamment le site de la BnF pour les enfants, un petit bijou de poésie numérique pour les petits, vivement recommandé !

Le chemin avec des captures d’écran :

Clic sur

Des bibliothèques numériques

Rubrique chercher en page d’accueil

Puis clic sur la bibliothèque

de votre choix ou sur les

bibliothèques pour enfants pour lire le site de la

BnF enfants

C’est parti pour une visite guidée des fonds sonores de Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF, bibliothèque nationale de la République française.

http://www.bnf.fr/fr/acc/x.accueil.html

Le lien vers la page des fonds sonores de Gallica

https://gallica.bnf.fr/html/und/enregistrements-sonores/fonds-sonores

Lisez la page des conditions de reproduction des documents numérisés qui sont pour la plupart dans le domaine public si vous souhaitez des copies après votre visite.

https://gallica.bnf.fr/html/und/conditions-dutilisation-des-contenus-de-gallica

Parmi ces archives sonores, une partie des Mémoires de l’humanité, un enregistrement d’une berceuse japonaise dans la collection des Cylindres, des variantes de la Marseillaise dans la collection La Marseillaise, La Marseillaise des Contribuables, pour illustrer l’actualité, aux paroles assez savoureuses, des trésors des répertoires classiques et lyriques dans la collection Fonotipia, des enquêtes en province avant la Première Guerre mondiale dans la collection Les Archives de la Parole, La marche des gros souliers, dans la collection des Chansons et musiques de la Première Guerre mondiale, un discours de Gaston Doumergue sur la guerre dans la collection des Discours et témoignages de la Première Guerre mondiale, un chant populaire de Madagascar avec des chœurs de femmes, pour la première coupe de cheveux d’un enfant, dans la collection de l’Exposition internationale de Paris, 1931, un chant de marin, Sea shanties, dans la remarquable collection des Musiques du monde, une conférence de Gilles Deleuze sur Michel Foucault…

Et je suis loin d’avoir épuisé les richesses de cette collection des archives sonores.

Il vous appartient de poursuivre la visite. Et Elvis Preley libre de droits, alors ? Les discours des hommes politiques vous lassent ? Envie de valses, de chansons d’amour, de jazz, de Pop Music ? Des musiques gratuites ? Libres de droits ?

Il vous faudra faire un petit effort et écrire une première équation de recherche avec l’aide de votre moteur de recherche. Essayez Qwant ou Duck Duck Go plus respectueux de votre vie privée que disons Google par exemple et écrivez deux mots-clés en laissant une espace entre les deux ( si vous ajoutez « ET » le moteur trouvera sans doute ! )

BnF YouTube

Tout à fait entre nous, ça me gêne un peu d’insérer un lien direct vers la plateforme YouTube ! Laquelle fait des milliards de bénéfices avec des bandeaux publicitaires… Mais c’est sur cette plateforme que vous trouverez 6 collections de musiques gratuites numérisées par la BnF : 6 chaînes pour tous les goûts, ou presque. Dans quelques années, nos chères têtes blondes trouveront des enregistrements de leurs rappeurs préférés ou des musiques électroniques qui font danser dans les After…

Et Elvis ?

Vous avez le choix :

Return to sender

The Walls Have Ears …

C’était Culture Num N° 1 : rendez-vous la semaine prochaine pour une autre pérégrination dans l’univers des bibliothèques numériques.

Et c’est sous licence CC BY-NC-SA

parce que je me réserve aussi le droit de reprendre et d’améliorer CultNum1

PS : je dégage toute responsabilité pour les liens qui mènent vers des contenus publiés sur YouTube , qui ne respecteraient pas les droits d’auteur.

Françoise Grave

Professeur documentaliste

Collège Camille Claudel

59650 Villeneuve d‘Ascq


Actions

Informations

Laisser un commentaire