Document de collecte 3ème C

1 10 2020

Un petit modèle de document de collecte et de la démarche demandée pour le projet

 

Document_Collecte_Modele




Le projet CDI BOX au CDI : la boîte à livres du CDI du collège Camille Claudel

13 01 2020

Voilà, c’est parti pour la CDI BOX. Le projet est simple : c’est une boîte à livres et magazines.

Le règlement de la CDI BOX :

Règlement : pour participer à la CDI Box, l’autorisation des parents est indispensable.

Le CDI Box est une boîte à livres. Elle permettra des échanges ( définitifs) de livres ou de revues entre les élèves.

Le principe : les élèves peuvent déposer dans la CDI BOX un livre ou des livres de littérature jeunesse, des bandes dessinées, des mangas ou des magazines pour adolescents. Le dépôt doit être validé par le professeur documentaliste qui évaluera l’état du document, son intérêt…

Pour tout document accepté, un bon d’échange ( bon pour un livre) sera remis à l’élève. L’élève pourra reprendre un livre dans la BOX ou pourra revenir plus tard pour retirer un livre qui lui plaît. Un élève peut choisir de donner ses bons à un autre élève. Mais pour prendre un livre dans la BOX, il faut un bon d’échange. L’objectif est de partager des coups de cœur ou de donner une seconde vie à un livre. Un atelier de réparation de livres pourra être organisé au CDI. Des livres du fonds du CDI proposés au désherbage seront déposés dans la BOX. Par la suite, si le projet a du succès, un troc éco-responsable ( objets) pourrait être mis en place de même que des ateliers DIY ( do it yourself).

J’autorise mon enfant à participer à la CDI BOX

Nom :

Prénom :

Classe :

Les représentants légaux, signature :

L’élève, signature

Commentaires ou propositions :

Le modèle des bons pour les livres

BOX CDI Autorisation des parents

 

CDI_BOX

BOX_CDI_Modele_Word – Copie

 

Des billets de blog seront publiés régulièrement pour communiquer sur ce projet : échec, réussite, participants, commentaires ou propositions ds élèves.




La radio que j’aime : interview avec le journaliste de Radio Erena, Fathi Osman

22 05 2018

Le 16 mai, les élèves de l’atelier médias du collège Camille Claudel ont participé à l’enregistrement d’une interview en directe et en duplex avec le journaliste de Radio Erena Fathi Osman. Ce projet était un partenariat documentation/ anglais, impliquant la professeur documentaliste du collège et deux enseignantes stagiaires d’anglais.

Retrouvez les émissions  du 16 mai sur le site du CLEMI de Lille. Un grand merci aux jeues lycéens animateurs de la radio RadioFL !

 

http://clemi.ac-lille.fr/tempsforts/emission-speciale-la-radio-que-jaime

Merci à l’équipe de radio Erena, web radio indépendante pour l’ Érythrée.




Atelier médias 3

17 02 2018

Ce vendredi 16 février, avec le groupe d’élèves de sixièmes de l’atelier médias, nous avons présenté le projet Un Livre d’Or pour Radio Erena, au FSE : nous cherchons une structure d’accueil au sein du collège pour accueillir les fonds collectés par la plateforme de financement participatif La Trousse à Projets, qui a accepté notre pré-projet.

Vote : proposition acceptée. Merci au FSE.

L’atelier médias a donc été écourté.

Nous avons regardé des vidéos et discuté des notions abordées : une information, une source, le travail du journaliste, l’objectivité et la subjectivité du journaliste. Ces notions avaient déjà été abordées quand nous avons découvert le travail des journalistes de Radio Erena, et la rigueur qu’ils apportent à la vérification des sources de leurs informations.

Les supports de cette séance 

Qu’est-ce qu’une information ? La vidéo de la série Les clés des médiarépond à la question.  Un support tout à fait adapté aux collégiens.

Une anecdote, un potin, une information…Faites-vous la différence ? Qu’est-ce que c’est une véritable information ? Comment vérifier la fiabilité de l’information ?

Les élèves de l’atelier médias devraient pouvoir répondre à ces questions.

https://education.francetv.fr/matiere/education-aux-medias/cinquieme/video/c-est-quoi-une-information?sectionPlaylist=&program=les-cles-des-medias

Ensuite, nous avons revu la notion de source d’une information.

Qu’est-ce que c’est la source d’une information ?

Le secret des sources, la déontologie des journalistes, le croisement des sources : tous ces sujets sont abordés dans cette vidéo de la série Les clés des médias.

https://education.francetv.fr/matiere/education-aux-medias/cinquieme/video/qu-est-ce-qu-une-source?sectionPlaylist=&program=les-cles-des-medias

Le métier de journaliste : Un métier …qui n’est pas simple. Les élèves ont découvert la notion de déontologie des journalistes. Deux vidéos peuvent être vues : une vidéo de francetveducation, une vidéo de la série Les clés des médias.

https://education.francetv.fr/matiere/education-aux-medias/cinquieme/video/qu-est-qu-un-journaliste

https://education.francetv.fr/matiere/education-aux-medias/cinquieme/video/les-journalistes-sont-ils-objectifs

Retour à Radio Erena : le métier de journaliste n’est pas sans danger pour les réfugiés politiques érythréens. Nous découvrons dans le chapitre 3 les pressions subies par les journalistes et par leurs familles. Nous y reviendrons au cours de l’atelier 4, et nous découvrirons les actions de Reporters sans frontières pour venir en aide aux  journalistes persécutés.

http://erythree.edj-code.fr/chapitre-3.html

Une petite gâterie pour finir ? Les élèves du collège Simone Veil de Chateurenard dans l’académie d’Aix-Marseille vous offrent un chocolat littéraire. La sonnerie a interrompu notre écoute, mais nous avons pu apprécier le montage sonore du générique qui introduit le chocolat littéraire : une web radio à suivre ! La photographie de la page d’accueil nous donne des idées pour l’installation de notre futur studio au CDI !

http://www.clg-veil.ac-aix-marseille.fr/spip/spip.php?article904

 

 

 

 

 

 

 

 




Atelier média 2 : quelques ressources numériques

8 02 2018

Atelier média 2

Nous explorons le chapitre 2 : « En Érythrée, des soldats à vie »

http://erythree.edj-code.fr/chapitre-2.html

Dans ce chapitre, le fondateur de Radio Erena, Biniam Simon, se confie sur son expérience du service militaire obligatoire en Érythrée, alors une toute jeune nation. Nous prenons connaissance du témoignage d’un autre journaliste de Radio Erena Amanuel Ghirmay, sur le service militaire «  à vie » en Érythrée.

Un rapport d’Amnesty International est disponible en lien téléchargeable sur ce chapitre 2. Le rapport dénonce ce service à vie comme une des causes de l’exil massif des Érythréens vers les rivages de l’Europe.

L’Érythrée : une prison pour les journalistes

Une visite à Radio Erena 

Nous pouvons aussi écouter un reportage en podcast de 2011 de RFI, une visite du studio de Radio Erena. Céline Develay Mazurelle visite, en compagnie d’Ambroise Pierre, le responsable du bureau Afrique de RSF,  le petit studio de  Radio Erena dans le 13e arrondissement et interviewe les journalistes Biniam Simon (ancien présentateur TV érythréen) et Amanuel Ghirmay. Un témoignage capital sur la liberté d’expression et la liberté de la presse.

http://atelier.rfi.fr/profiles/blogs/radio-erena-la-voix-de

CDI du collège Camille Claudel

59650 Villeneuve d’Ascq




Portrait de Biniam Simon et de son action pour la liberté de la presse en Érythrée : une sélection d’articles

8 02 2018

Biniam Simon

Quelques ressources en ligne pour présenter le fondateur de Radio Erena

En introduction, la page de Reporters sans Frontières consacrée au journaliste de Radio Erena est indispensable. Biniam Simon est distingué comme un des 100 héros de l’information au même titre que deux autres journalistes (ou écrivain) érythréens.

Une interview du journaliste datée de 2015 pour Geopolis de France Télévisions résume la situation pour les journalistes en Érythrée. Celui-ci raconte comment Radio Erena a pu être créé avec l’aide du journaliste Léonard Vincent, et de RSF. Il évoque les espoirs de développement de la radio.

L’article de l’ AFP donne la parole à Biniam Simon : celui-ci explique comment les journaliste de Radio Erena récoltent des informations, puis les vérifient avant de les diffuser. Le but de la radio : diffuser une info 100% fiable. Nous apprenons également que la web radio peut être écoutée en Érythrée sur un petit poste de radio.

Le bref article paru sur le site de l’Obs évoque la répression féroce du pouvoir érythréen. Biniam Simon est une victime de la folie du régime : la dictature s’est vengée sur sa famille du combat de Radio Erena pour la liberté de la presse. Une des sœurs du journaliste est morte sous la torture, une autre de ses sœurs torturée elle aussi a pu se réfugier en France.

L’article publié par le site France Afrique revient sur le parcours de Biniam Simon et sur son exfiltration du Japon avec l’aide du journaliste Léonard Vincent.

L’article publié sur le site le Monde donne également la parole à Biniam Simon : celui-ci explique les tentatives d’intimidation dont est victime Radio Erena. Le journaliste revient sur les conseils donnés aux Érythréens par la web radio.

Enfin, dans l’article publié en langue anglaise sur le site du Guardian, Biniam Simon revient sur les difficultés rencontrées pour créer la radio. Il explique comment son équipe croise ses sources afin d’ être sûre de la fiabilité des informations partagées. Une interview intéressante pour comprendre la triangulation des sources, mais aussi pour évoquer la rigueur du travail des journalistes pour éliminer les «  fake news » ou les informations imprégnées par la propagande du régime.

AFP. Erythrée: Radio Erena, la rage d’informer en exil. L’Expansion L’express [en ligne]. 17 février 2013, [1p.], [consulté le 06 février 2018]. Disponible sur internet : <https://lexpansion.lexpress.fr/actualites/1/actualite-economique/erythree-radio-erena-la-rage-d-informer-en-exil_1221528.html

COOKE, Rachel. Radio Erena: a beacon of hope for Eritrea. The Guardian [en ligne]. 16 juillet 2017, [8 p.], [consulté le 8 février 2018].

Disponible sur internet :<https://www.theguardian.com/world/2017/jul/16/radio-erena-beacon-of-hope-for-eritrea-biniam-simon-paris>

GBADAMASSI, Falila. Radio Erena : au nom de la liberté de la presse en Érythrée. France Télévisions. GéopolisAfrique [en ligne].12 mai 2015, [3 p.], [consulté le 06 février 2018]. Disponible sur internet : <http://geopolis.francetvinfo.fr/radio-erena-au-nom-de-la-liberte-de-la-presse-en-erythree-61235>

HALLÉ, Laurence. Érythrée : Biniam Simon, si loin, si proche. Jeune Afrique [en ligne]. 14 février 2013, [2 p. ], [mis à jour le 17 mars 2015], [consulté le 08 février 2018]. Disponible sur internet:<

http://www.jeuneafrique.com/138296/societe/rythr-e-biniam-simon-si-loin-si-proche/>

LEPIDI, Pierre.Radio Erena, la voix de l’Erythrée en plein Paris. Le Monde Afrique [en ligne]. 24 juin 2016, [3 p.], [consulté le 08 février 2018].

Disponible sur internet:<http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/06/24/radio-erena-la-voix-de-l-erythree-en-plein-paris_4957644_3212.html>

REPORTERS SANS FRONTIÈRES. Héros de l’information : Biniam Simon. Reporters sans Frontières [en ligne]. 13 mai 2014, [2 p.], [consulté le 06 février 2018]. Disponible sur internet :

<https://rsf.org/fr/hero/biniam-simon>

TATU, Natacha. Biniam Simon, la voix de l’Erythrée. L’Obs [en ligne]. 04 juin 2015, [2 p.], [consulté le 06 février 2018].

Disponible sur internet:<https://www.nouvelobs.com/monde/20150603.OBS0117/biniam-simon-la-voix-de-l-erythree.html>

CDI du collège Camille Claudel

59650 Villeneuve d’ Ascq




Un livre d’or pour Radio Erena : Meron Estefanos ( page de ressources)

29 01 2018

En PDF : un nouveau fichier sera partagé avec une nouvelle mise en forme

Radio_Erena_Meron_Estefanos




Un livre d’or pour Radio Erena : Meron Estefanos ( page de ressources)

29 01 2018

Meron Estefanos, journaliste à Radio Erena

Quelques ressources en ligne pour présenter l’action de la journaliste

Le site en anglais ERITREAN INITIATIVE ON REFUGEES RIGHTS

Il a été créé à l’initiative de Meron Estefanos. Si le blog n’est plus alimenté depuis septembre 2014, une interview et un portrait de la journaliste peuvent être exploités en anglais.

http://eirr.org/

Un article en anglais

Un article en anglais sur le site du journal Le Guardian résume parfaitement la condition des migrants érythréens, la paranoïa qui règne dans le pays, la peur des arrestations et de la torture  :

Escaping Eritrea: « If I die at sea, it’s not a problem – at least I won’t be tortured »

https://www.theguardian.com/global-development/2015/apr/21/escaping-eritrea-migrant-if-i-die-at-sea-at-least-i-wont-be-tortured

Des articles en français

Un portrait de la journaliste ( article payant).

https://www.la-croix.com/Actualite/Monde/Meron-Estefanos-se-mobilise-depuis-la-Suede-pour-aider-les-refugies-erythreens-2014-12-17-1254944

Un portrait de la journaliste Meron Estefanos sur le site Jeune Afrique qui résume son parcours. Meron explique comment elle est devenue la «  hotline » de tous les réfugiés érythréens.

http://www.jeuneafrique.com/135203/societe/meron-estefanos-sos-rythr-e/

Un article qui date de quelques années mais qui explique comment la militarisation du pays pousse les Érythréens à fuir. Meron Estefanos commente la situation, donne des précisions sur l’action des associations.

https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-monde/20121103.RUE3090/viols-kidnappings-et-torture-le-prix-a-payer-pour-fuir-l-erythree.html

Meron Estefanos suit le cas d’un migrant érythréen accusé d’être un passeur. Elle alerte l’opinion sur l’innocence du jeune homme.

http://www.rfi.fr/afrique/20161128-italie-erythree-migrants-trafic-proces-mediterranee-medhanie-merid-tesfamariam

Un article qui évoque le documentaire consacré à la journaliste Meron Estefanos, La torture au bout du fil , diffusé sur Arte.

http://www.telerama.fr/television/un-documentaire-siderant-pour-raconter-l-enfer-des-refugies-d-erythree,116914.php

Propositions d’exploitation pédagogique : les élèves peuvent réaliser une affiche présentant la journaliste de Radio Erena, avec une version en français et une version en anglais.

Sitographie des articles en anglais

JONES, Sam, KINGSLEY, Patrick, ANDERSON, Mark. Escaping Eritrea: « If I die at sea, it’s not a problem – at least I won’t be tortured ». Guardian [en ligne]. Avril 2015, [4p.]. [consulté le 29 janvier 2018] . Disponible sur internet : <https://www.theguardian.com/global-development/2015/apr/21/escaping-eritrea-migrant-if-i-die-at-sea-at-least-i-wont-be-tortured>

Sitographie des articles en français

JACOB, Antoine. Meron Estefanos se mobilise depuis la Suède pour aider les réfugiés érythréens. La Croix [en ligne]. 17 décembre 2014, [2 p.]. [consulté le 29 janvier 2018]. Disponible sur internet:<https://www.la-croix.com/Actualite/Monde/Meron-Estefanos-se-mobilise-depuis-la-Suede-pour-aider-les-refugies-erythreens-2014-12-17-1254944>

Jeune Afrique. Meron Estefanos, SOS Érythrée. Jeune Afrique [en ligne]. Mis à jour le 17 mars 2015, [2 p.]. [consulté le 31 janvier 2018]. Disponible sur internet :<http://www.jeuneafrique.com/135203/societe/meron-estefanos-sos-rythr-e/>.

LAGARDE, David. Viols, kidnappings et torture : le prix à payer pour fuir l’Érythrée. L’OBS [en ligne]. 3 Novembre 2012. [ 2 p. ]. [consulté le 31 janvier 2018]. Disponible sur internet :

<https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-monde/20121103.RUE3090/viols-kidnappings-et-torture-le-prix-a-payer-pour-fuir-l-erythree.html>.

OREMIATZKI, Yohav. RFI. Procès en Italie de l’Érythréen accusé de trafic de migrants: audience repoussée. RFI [en ligne]. Modifié le 29 novembre 2016. [ p. ]. [consulté le 31 janvier 2018]. Disponible sur internet:

<http://www.rfi.fr/afrique/20161128-italie-erythree-migrants-trafic-proces-mediterranee-medhanie-merid-tesfamariam>.

 

Cette page de ressources sera complétée, mise en forme ultérieurement

Françoise Grave

Professeur documentaliste

Collège Camille Claudel

59650 Villeneuve d’ Ascq




Un livre d’or pour Radio Erena : naissance du projet, format PDF

26 01 2018

Le billet de blog en PDF

 

radio_Erena_historique_projet




Un livre d’or pour Radio Erena : naissance du projet

26 01 2018

Genèse du projet Un livre d’or pour Radio Erena

Genèse : un mot bien prétentieux. Petit historique de la naissance de ce projet né dans le cerveau d’un(e) Prof Doc.

2015 : SPME au lycée Jean Moulin à Roubaix où j’exerçais en tant que documentaliste. J’avais exploité comme tous les Profs Docs certaines pages de RSF. L’idée d’une interview en distanciel avec des journalistes m’intéressait. Des journalistes qui figuraient sur la liste de RSF comme des Héros de l’information ( parmi ceux qui étaient encore en vie évidemment, ou qui jouissaient de leur liberté de mouvement et d’expression).

Or parmi ces 100 héros de l’information, il y avait un journaliste qui vivait à Paris, un réfugié politique, fondateur d’une web radio. Créer un média lycéen m’intéressait également ( pour le futur), le support web radio m’intéressait particulièrement.

L’Érythrée faut-il le rappeler occupait la dernière place en 2015 sur la carte mondiale de la Liberté de la Presse de RSF. Elle a gagné une place dans le dernier classement de RSF, ce qui ne change rien à la situation des journalistes dans ce pays fermé. De plus, en 2015, les migrants érythréens faisaient les grands titres des journaux. Publier une interview de Biniam Simon en ligne ou l’inviter à venir rencontrer des élèves pour évoquer l’Érythrée et sa web radio ? Pourquoi pas ? Comment réaliser ce projet ?

La web radio émettait en langue érythréenne, en anglais ( elle émet aussi depuis peu quelques émissions en arabe ) : il fallait obtenir le concours d’un enseignant d’anglais, l’interview devant se faire en anglais. De nombreux articles en anglais sont en ligne sur le site de la web radio.

Dernier écueil : le financement pour les déplacements du journaliste. Pour diverses raisons, ce projet n’avait pu être réalisé 2015 : manque de temps pour préparer le projet en partenariat, délais trop courts pour trouver des financements, le BAC approchait…

Cependant, Biniam Simon avait répondu à mes mails et accepté chaleureusement le principe d’une rencontre avec des élèves pour évoquer l’Érythrée, le travail des journalistes de Radio Erena. Radio Erena était donc déjà notre parrain pour la SPME 2015. Les portraits des 3 héros de l’information érythréens étaient exposés sur des panneaux, une documentation sur Radio Erena avait été mise à disposition des élèves, etc.

Comment avais-je obtenu son adresse personnelle ?

Lorsque ce projet d’interview avait germé dans mon esprit, j’avais envoyé un message à Léonard Vincent, sur son blog dont voici le lien :

https://erythreens.wordpress.com/

Il est possible que je lui aie également envoyé des messages via Twitter. Toujours est-il que le journaliste auteur d’un livre sur les Érythréens m’a répondu, m’a envoyé son numéro de téléphone portable via une messagerie ou via Twitter. Je l’ai appelé, et c’est lui qui m’a proposé d’expliquer notre projet à Biniam Simon. Léonard Vincent m’a ensuite communiqué l’adresse mail du journaliste de Radio Erena. Il était possible évidemment d’écrire directement à Radio Erena, mais Léonard Vincent a rendu possible la création de cette web radio. Il était donc un interlocuteur essentiel, et de plus il était un journaliste français. La communication était donc plus facile (j’ai des bases en anglais, certes, mais ma pratique de la langue anglaise mériterait une immersion linguistique pour actualiser mon vocabulaire ! ).

En septembre 2015, j’ai pris mon nouveau poste au collège Camille Claudel, à Villeneuve d’Ascq. Pour autant, je n’ai pas abandonné le projet Radio Erena. Lors des SPME 2016 et 2017, j’ai continué à parler de la situation de l’Érythrée, j’ai évoqué le rôle de Radio Erena. Les portraits des 3 journalistes érythréens sont restés affichés sur la porte du CDI, mon classeur rouge avec toute ma documentation sur Radio Erena m’a accompagnée dans mon nouveau CDI. Cette année en septembre 2017, des collègues d’anglais étaient intéressées par le projet ( les projets en anglais pour les deux années précédentes ne permettaient pas d’intégrer Radio Erena dans un projet pédagogique). Il nous reste le financement à trouver pour les déplacements de Biniam Simon. Notre pré-projet sur La Trousse à Projets a été accepté : prochaine étape :publication, appels à la générosité des internautes…

Janvier 2018 : envoi d’un courrier officiel du collège Camille Claudel pour présenter le projet aux animateurs de Radio Erena et inviter le journaliste Biniam Simon à rencontrer des élèves. Réponse positive du journaliste invité. On démarre pour de bon le Projet Un Livre d’Or pour Radio Erena !

Quelques liens hypertextes : les 100 Héros de l’information

100 héros de l’information sur RSF, la page Dawit Isaac :

https://rsf.org/fr/hero/dawit-isaac

100 héros de l’information sur RSF, la page Yirgalem Fisseha Bebrahtu :

https://rsf.org/fr/hero/yirgalem-fisseha-mebrahtu

100 héros de l’information sur RSF, la page Biniam Simon :

https://rsf.org/fr/hero/biniam-simon

Françoise Grave

Professeur documentaliste

Collège Camille Claudel

59650 Villeneuve d’ Ascq

Vous souhaitez retweeter le projet Radio Erena ? Le compte du CDI sur Twitter

https://twitter.com/ClaudelCDI