Nouveaux challenges Tik Tok Instagram : soyez vigilants ! #CDIVirtuel #Confinement

30 04 2020

C’est l’habitude : de nouveaux challenges tous aussi stupides et dangereux les uns que les autres font l’actualité sur Instagram et Tik Tok ou Snapchat ! Souvent, il y a à la clef des morts… Ou des victimes de Revenge Porn, de harcèlement en très fortes augmentations en ces temps de confinement, bien sûr.

Soyez vigilants et n’hésitez pas à alerter les adultes si vous êtes concernés !

S’uriner dessus et partager sa vidéo : c’est sur Tik Tok et apparemment ce serait un challenge populaire chez les ados ! Ceci se passe de commentaires. Des ados disent que c’est complètement débile ! Je suis d’accord avec eux, c’est totalement débile ! Le pire est que ces vidéos, virales, vont ressurgir un jour ou l’autre.

D’autres challenges « populaires » et condamnables : l’association La Main tendue signale qu’un challenge Le Foreigner Challenge, à caractère pornographique sévit sur Tik Tok et Instagram ces jours-ci.

Un lien officiel pour signaler

https://www.internet-signalement.gouv.fr/PortailWeb/planets/Accueil!input.action

Voir aussi le tweet de e-Enfance partagé aujourd’hui

 




Happy Slapping : page de ressources

27 01 2017

La police nationale a partagé un dossier sur ce phénomène de cyber-harcèlement qui relève du Code pénal :

http://www.police-nationale.interieur.gouv.fr/Actualites/Dossiers/Le-Happy-slapping-ou-video-agression

Les peines sont lourdes pour les auteurs comme pour les diffuseurs, complices. La police rappelle que les internautes ont la possibilité de signaler des vidéos de Happy Slapping sur Pharos.

Le site Internet Sans Crainte rappelle également la loi et donne des conseils aux parents :

http://www.internetsanscrainte.fr/s-informer/risques-happy-slapping

 




Sitographie en PDF

21 11 2016

Le fichier

 

Sitographie jeunes et santé




Sitographie : les jeunes et le corps

21 11 2016

SITOGRAPHIE

Les jeunes, le corps  et la sexualité

Un site du Conseil Général

 

Le site Ça s’explik :  la sexualité en question est un site du Conseil Général du Nord qui vise à sensibiliser les jeunes sur la santé, la sexualité et les relations amoureuses.

 

http://casexplik.lenord.fr/11-15/

 

 

Le site propose des dossiers : Mon corps, Mes relations, Prévention, Violence. Des fiches pratiques : La puberté, amour et sexualité, IST et Sida, Violence et Agression et agressions sexuelles, Contraception…Un dictionnaire, des rappels de la loi…Un annuaire de contacts sur la région du Nord-Pas-de-Calais (ou Hauts-de-France maintenant). Des brochures à télécharger : guides du corps, le SIDA, les IST, etc.

Les rappels à la loi sur la contraception, les agressions sexuelles, la pédophilie, l’IVG… sont clairs : ils énoncent ce que dit la loi, citent les articles du Code de la santé publique ou du Code pénal.et le N° de l’article sur un sujet. En cliquant sur « En savoir plus », les jeunes ont accès à des informations plus détaillées sur le sujet.

 

La rubrique : Le corps et son fonctionnement est particulièrement intéressante pour les enseignants : croquis, dessins illustrent le fonctionnement du corps des filles et des garçons. *

Le site propose des réponses aux questions que se posent les adolescents sur leur corps, les rapports amoureux.

 

*Quelques rubriques ne sont pas encore renseignées : Mentions légales et Crédits par exemple, seront enseignées ultérieurement. Il est possible que les contenus soient protégés par une propriété intellectuelle. Le Conseil Général, contacté, me donnera des précisions sur les mentions légales du site.

 

 

Le site du Ministère de la ville, de la jeunesse, et des sports

 

Le portail du Ministère de la ville, de la jeunesse et des sports : Jeunesgouv.fr propose des ressources intéressantes sur le thème de la santé des jeunes.

La page d’accueil :

 

http://www.jeunes.gouv.fr/

 

 

Un onglet est dédié aux jeunes et à la sexualité. Le sommaire de la page des ressources sur les Jeunes et la sexualité : Les violences sexuelles dans le sport, se protéger du VIH/SIDA, les IST, l’IVG, La contraception.

 

http://www.jeunes.gouv.fr/interministeriel/sante-et-bien-etre/sexualite/

 

 

De nombreuses ressources sont téléchargeables pour un usage privé. Les droits des mineurs sont bien expliqués, par exemple pour les droits à la contraception ou à l’IVG. Attention aux droits de la propriété intellectuelle du site :

« La structure générale, ainsi que les logiciels, textes, images animées ou fixes, sons, savoir-faire, dessins, graphismes et tous autres éléments composant ce site web sont de l’utilisation exclusive du ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports ».

 

 

Notez l’adresse du compte Twitter de la plateforme du Ministère :

 

https://twitter.com/Jeunes_gouv

 

Une brochure référencée par l’INPES

 

Un document référencé par l’INPES, téléchargeable sur le web ou sur le site de l’INPES, Questions d’Ados, amour, sexualité, de 68 pages. Ce livret (publié par le site ONsexPRIME.fr) répond aux questions des ados sur l’amour, le corps, la sexualité, la contraception, l’IVG, les IST, le VIH, les préservatifs…

 

 

http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/601.pdf

 

Une vidéo d’1jour, une question

 

Une vidéo pédagogique qui dure 1 minutes 30, du site/média -1jour,1question, et de France TV éducation : C’est quoi la puberté ? Un documentaire tout à fait adapté au niveau des élèves de collège, y compris les plus jeunes. Il répond aux questions des enfants sur la période de la puberté.

 

https://youtu.be/2y-gne5bBNY

 

 

Une sélection du CRIPS : une banque d’outils pédagogiques

 

Une sélection du CRIPS Île-de-France, des outils pédagogiques pour aborder l’éducation affective et sexuelle auprès de jeunes. Livres, mallettes, jeux, vidéos, bandes dessinées… La sélection est riche, elle met l’accent sur des découvertes ludiques.

 

 

 

 

http://www.lecrips-idf.net/miscellaneous/selection-outils-vas-jeunes.htm

 

Françoise Grave

Professeur documentaliste

CDI collège Camille Claudel 59650 Villeneuve d’ Ascq

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Deux applications pour lutter contre le Cyberharcèlement

5 11 2016

Deux applications pour lutter contre le Cyberharcèlement

 

Les élèves possédant quasiment tous un téléphone portable (iPhone, Smartphone…), il semble intéressant de leur conseiller l’utilisation de deux applications pour lutter contre le harcèlement sur internet.

  1. L’appli Kids-OK

https://app.kids-ok.com/#/login

 

Elle peut aider les parents à accompagner leurs enfants dans l’utilisation des réseaux sociaux. En principe, l’appli permet de contrôler les activités des enfants sur les réseaux sociaux. Des outils statistiques sont disponibles sur un tableau de bord. En cas de contact avec des messages problématiques, les parents peuvent être alertés.  Ils ont connaissance des profils qui entrent en contact avec leurs enfants.

Kids-Ok est en effet une application d’alerte en temps réel. Pour autant, il ne s’agit pas de s’immiscer dans l’intimité des jeunes. Les parents n’ont pas le contrôle des publications mais seulement un droit de regard. Il n’y a pas de stockage des données personnelles.

Les parents peuvent catégoriser le niveau de danger et discuter avec leurs enfants des contenus dangereux. Si leurs enfants sont des harceleurs, ils ont la possibilité de les recadrer.

Le prix d’abonnement est loin d’être dissuasif.

La limite : il faut que les parents aient connaissance des profils créés par leurs enfants. Or on sait bien que les jeunes s’affranchissent de l’autorisation des parents pour créer des profils sur les réseaux.  Il n’est pas rare non plus que des adolescents aient plusieurs profils sur les réseaux, un profil pour rassurer les parents, un autre (sous pseudo, pour les copains !). Enfin, il faut que le dialogue soit possible entre enfants et parents : les enfants doivent communiquer à leurs parents les profils créés sur les RS. Les profils qui entrent en contact avec des ados sont parfois des montages créés par des prédateurs. L’identité affichée d’un profil ne correspond pas toujours à la réalité.

Quelques liens vers des articles en ligne.

http://app-enfant.fr/surveiller-reseaux-sociaux-enfants-kids-ok/

 

http://france3-regions.francetvinfo.fr/rhone-alpes/2015/03/26/reseaux-sociaux-et-controle-parental-nouvelle-generation-avec-kids-ok-688365.html

 

  1. L’appli gratuite : stop Bashing. Appli pour iPhone et Androïd.

L ’appli permet aux enfants de faire des captures d’écran de contenus ou messages qu’il a reçus et qui l’ont choqué. Ces captures sont envoyées aux   parents qui peuvent répondre en commentant avec des icônes colorées. La couleur des icônes envoyées par les parents explique si un message est dangereux. Le sens des trois couleurs : vert, orange, rouge, est facile à comprendre.  Si la couleur est rouge, donc si un contenu est de l’ordre du harcèlement, l’appli permet à l’enfant d’être en contact avec Net écoute, de signaler et d’être écouté, voire rappelé par des professionnels de l’écoute des enfants. Stop bashing noue donc le dialogue entre enfants et parents.

L’appli a été recommandée par l’association e-enfance :

http://www.e-enfance.org/actualite/stop-bashing-application-proteger-enfants-contre-harcelement-internet.html

 

Les liens vers la ressource et un article en ligne :

https://itunes.apple.com/fr/app/stop-bashing!/id694158169?mt=8

 

https://www.newstoprotect.axa/societe/cyberharcelement-stop-bashing-bordry

 

CDI du collège Camille Claudel 59650.

PS : je n’ai pas testé les applis. Aux parents d’expérimenter leur valeur.

 

 

 




Prévenir la radicalisation des jeunes : le livret

4 10 2016

Le lien vers une ressource institutionnelle avant de retrouver d’autres articles dans la catégorie

 

http://cache.media.education.gouv.fr/file/02_-_fevrier/76/8/Prevenir-la-radicalisation-des-jeunes_390768.pdf