L’oeuvre est-elle optimiste ou pessimiste? noémie & thomas

Voltaire, dans son œuvre Candide oppose deux personnages ayant chacun une théorie différente .

Tout d’abord celle de Pangloss que l’on pourrait attribuer à la théorie de Leibniz qui a pour but de démontrer un monde qui est le meilleur des mondes possibles « c’est la rage de soutenir que tout est bien quand on est mal » .

Par opposition,  nous avons la théorie de Martin semblable à celle de Voltaire qui montre le mal et le bien à l’intérieur de notre monde « Mais la vérité du fait que je suis manichéen* »

*le manichéen voit le monde comme déchiré entre le bien et le mal url

La théorie de Pangloss :  » Il n’ y a point d’ effet sans causes  » occupe une place très importante au début du livre  puisqu’ elle a convaincu le personnage principal de l’ histoire  qu’ elle reflétait à part entière la réalité. Mais au fur et à mesure de l’ histoire, Candide connaîtra l’ honneur du monde ce qui va le faire changer d’ avis et s’ orienter vers Martin, philosophe ayant une théorie contraire à Pangloss.

Ce changement de vision du monde ce caractérise par plusieurs faits :

_ chapitre 5 : la mort de l’ anabaptiste Jacques durant sa traversée sur mer. Ce dernier se fera abandonné par un matelot qu’il avait aidé auparavant, ce qui montre la méchanceté du monde.

_chapitre 6 : autodafé pour éviter les tremblements de terre fera punir Candide qui fut fessé et la « mort » de Pangloss pendu. Cela montre la méchanceté présente dans le monde.

_chapitre 19 : La rencontre d’ un esclave à Surinam qui s’ étant fait couper sa main écrasé par la meule et sa jambe en tentant de s’ enfuir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *