Le texte Initiale pour faire de la grammaire

J’ai envie ce matin, de vous parler d’une expérience menée en classe cette semaine. J’avais trouvé l’idée… excellente (comme d’habitude !) sur le blog de Daniel Gostain. Cette séance s’appelle le Texte Initiales.

Il a même mis en ligne une vidéo de sa séance, qui aide à bien anticiper sur le déroulement global.

J’ai copié au tableau (eh oui, je n’ai pas encore de TBI, hélas !) un texte de 36 mots en ne notant que l’initiale de chaque mot.

Cela faisait à peu près comme cela:

E_____  1998, u____  g______________ d__  p_________________   a    d__________________

d___   c_________________       i______________________  u__  c_________________   f__________

s______________  l___________ t____________________ d__ M_____________ A______.

L___  t_____________  v______  d____________  j________________ e___   2023.

L___  c_________________  s_________   c__________________  d____ r________________  d___

q____________  t____________, d’u___   p_________ e___ d__  l_______ d__     s______________.

Ensuite, j’avais noté le prénom de tous mes élèves au tableau, dans un ordre arbitraire. Chacun disposait de 10 secondes (avec un sablier) pour donner un numéro de mot et une lettre ou un mot.

La règle était: je peux proposer 3 lettres de suite (et je gagnerai 1 point par lettre) ou deux mots de suite ( et je gagnerai 2 points par mot).

Contre toute attente, les élèves les plus réfractaires ont été les plus performants d’habitude, ils se sont sentis en danger par l’arbitraire, le hasard du choix des lettres à donner.

Puis, ils ont formalisé que certains mots donnaient des indices: les … sous entendait un pluriel donc un « S » ou un « x » probable en fin de mot suivant.

Certains élèves ont cherché quelle lettre après D faisait un mot en dehors de DE (ils ne pensaient pas à DU).

Nous avons cherché le champ lexical du chateau, en listant les mots susceptibles de se cacher derrière R_______ (remparts) ou T____ (tours)., un synonyme de maison (logis).

Au fur et à mesure des difficultés (environ au bout de 30 minutes de recherche), je notais le nombre de letttres du mot et la position des lettres trouvées (comme pour un pendu).

Voici la trace dans le cahier des élèves ainsi que le rappel des stratégies employées.

Les enfants pénalisés car leur nom était en début de liste au début ont alors pu eux aussi trouver des mots et le jeu s’est ré équilibré.

Voilà pour mon expérience, j’espère vous avoir donné envie de tester cet exercice de Daniel !