Un métier à vivre…

Mon billet d’humeur en ce moment …

c’est de dire que la vie est belle, que j’adore mon boulot et que je ne regrette aucun de mes choix.

Pas d’optimisme exagéré ni d’angélisme, et pas ce discours parce que je suis en vacances…il s’agit d’une vraie prise de conscience !

Bien sûr, ce serait facile de se plaindre, de critiquer…. Bien sûr, c’est beau de proposer un monde meilleur et utopique…

J’ai même donné dans l’engagement syndical quelques années tant je ne voulais pas de ce monde qu’on me prédisait.

Aujourd’hui, je vois que j’ai mûri.

Je n’écoute plus les sirènes trop inquiètes…

Bien sûr, j’ai une conscience: je ne suis pas sourde ni aveugle.Et je sais me mobiliser pour des causes qui en valent la peine.

Mais je réussis à avancer mon petit bonhomme de chemin. Et surtout, j’ai décidé de regarder les belles choses de ma vie professionnelle.. Et puis, si un jour, elle ne me plait plus, je saurai en partir. Je fais mon possible pour ne pas être emprisonnée dans ce monde; je me tiens à jour des nouveautés, des avancées didactiques (vous avez remarqué comme on parle bien plus des nouveaux programmes que des avancées didactiques???) pour être libre autant que possible de faire autre chose si cela n’allait plus comme je le veux.

Internet, les réseaux sociaux que l’on peut professionnaliser m’ont énormément formée ces dernières années. J’apprends des autres et je fais en sorte de partager mes découvertes dans cet espace; mais ma gratitude est immense envers tant de générosité!

Le réseau Eklaprofs est extraordinaire ! On y côtoie des profs super sympas, justes humains, passionnés eux aussi par leur métier et si généreux! Est-ce si difficile de mutualiser? Cela force à plus de rigueur, d’explicite dans son travail et cela profite aux élèves autant qu’à leur maître !

Ce blog qui a un an déjà et quasiment 70 000 visiteurs m’a permis de dresser un super bilan de mon travail, de mon parours si chaotique !

Je suis touchée en ce moment par tant de plaisir partagé, alors même que l’école est si critiquée… et au coeur d’un débat politique brûlant!