Site de recherche

Articles récents

Commentaires récents

Archives

octobre 2019
L M M J V S D
« Août    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

693617 visiteurs

Site de recherche

octobre 2019
L M M J V S D
« Août    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Categories

Tags

L’écriture à usage personnel

Tout d’abord, un document à consulter : le repère sur le travail autonome accompagné de l’élève, rectorat de Rouen qui reprend les Instructions officielles (point »l’écriture à usage personnel »).

Les formes de l’écriture à usage personnel de l’élève sont donc :

* les cahiers / classeurs (où la liberté est limitée quant au contenu, mais pas forcément quant à la présentation) ;

* l’agenda (où la seule contrainte est de noter les devoirs, mais qui offre par ailleurs une grande liberté d’organisation, de présentation et d’écriture personnelle, cette fois-ci) ;

* le carnet de correspondance / de liaison (où la liberté est particulièrement limitée dans la mesure où il reste un document officiel très important, que l’élève doit respecter dans un cadre formel au possible).

C’est dès la 6ème que des cours de méthodologie rigoureuse et d’organisation fonctionnelle doivent être mis en place ; si ce n’est prévu dans la répartition de la DGH de l’établissement, au moins dans chaque cours en début d’année.

Attention tout de même aux dérives du genre multiplication de consignes strictes et opposées dans les différentes disciplines… Une harmonisation est souhaitable dans les équipes pédagogiques, en ce qui concerne l’agenda et le carnet.

Un élève qui écrit avec soin et, pourquoi pas, plaisir sur ces outils en trouvera son travail amélioré sans aucun doute, parce qu’utilisé et utilisable. Et inversement : un classeur, par exemple, n’est bien tenu que si l’on s’en sert régulièrement en classe, pour commencer, et que l’élève en comprend la pertinence.

Ecrire un commentaire

Vous devez vous connecter pour pouvoir poster des commentaires!