Site de recherche

Articles récents

Commentaires récents

Archives

août 2020
M T W T F S S
« Aug    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

726237 visiteurs

Site de recherche

août 2020
M T W T F S S
« Aug    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Categories

Tags

Une séance double face avec les 3e

Le jeudi, 2h de français pour les 3e1, c’est déjà difficile. Quand c’est en plus, comme jeudi dernier, essentiellement de la grammaire au programme, cela peut virer au cauchemar… Et c’est un peu ce qui est arrivé d’ailleurs, car les élèves avaient chaud (salle plein sud et grand soleil), faim (10h40-12h35) et sont d’un naturel bavard, pour beaucoup d’entre eux, certains plus que d’autres bien sûr, du genre non stop qui peut rendre fou le professeur !

Je vois progressivement la classe qui m’échappe et ne vois qu’une solution : arrêter le massacre et instaurer un temps d’échanges, de la « vie de classe » dans la séance de français. Je les laisse gérer et leur dis que j’écoute, prends des notes.

« Encore de la vie de classe ?! » dans un grommellement de deux trois ronchons.

Ils ont du mal à se mettre d’accord sur celui qui dirigera l’échange, distribuera la parole. Pascal, délégué, finit par se poster devant le tableau face à la classe et tient son rôle souvent difficilement. Il parvient pourtant, au fur et à mesure, à obtenir un ordre relatif et démontre des compétences de re formulation et de synthèse que je ne lui connaissais pas.

Les « grandes gueules » prennent évidemment beaucoup de place. Antonin prend tout de suite la parole parce qu’il est en colère contre un professeur qui lui a, selon ses dires, manqué de respect. « Les professeurs veulent qu’on les respecte mais eux ne nous respectent pas ! » Rémi intervient pour dire que ce jour, il avait été désagréable en cours, Arthur pour recentrer le débat : « C’est hors-sujet, on parle du cours de français, là. » Je demande la parole : « Antonin, est-ce que je te manque de respect ? » « Non, madame, pas vous. » « Alors pourquoi n’adoptes-tu pas une attitude respectueuse dans mon cours ? » On a du coup un temps sans qu’Antonin ne monopolise la parole, un peu penaud, et d’autres peuvent s’exprimer.

Ils partent tout d’abord dans des propositions de punitions et de sanctions pour les bavards : exclusion ! semble être le mot d’ordre, qui se mue petit à petit en « exclusion volontaire de l’élève, qui ne veut pas assister au cours » ! Je ronge mon frein…

Heureusement, Cyan, Arthur et même Antonin, qui a repris de sa superbe, identifient le réel problème : « Il faudrait discuter de solutions pour ne pas se comporter ainsi en cours ! » Yes ! Allez-y ! Je suis tout ouïe…

Ils citent leur prof d’histoire, bien sûr, qui « gère trop bien » (forcément, c’est Annie !).

Et là, trois propositions se détachent, qui seront votées en majorité à la fin de la séance par les élèves, après que Théo les ait marquées au tableau et Pascal rappelées :

1. changer la disposition des tables (ils n’aiment pas mes groupes de trois tables individuelles, préfèrent le frontal classique, pensent qu’il y aurait moins de bavardage parce qu’ils se verraient moins) ;

2. faire des cours « à thèmes » (proposition de Martin, qui prend pour exemple la grammaire à partir de textes de chansons) ;

3. (j’ai gardé le meilleur pour la fin) faire en sorte que les élèves soient plus actifs, participent davantage.

Ils ont donc parlé pédagogie sans le savoir ! Ils ont identifié que c’est le format du cours et les activités proposées qui induisent pour beaucoup leur comportement. Je suis bien consciente de tout ça bien sûr… J’ai toujours eu la certitude qu’on ne pouvait agir efficacement sur une gestion de classe difficile qu’avec la pédagogie.

Pour la disposition des tables, je suis chagrinée, c’est difficile pour moi de repartir en arrière… Je leur propose le lendemain de bouger chacun leur table de façon à ce que la disposition devienne frontale le temps du cours, et de la remettre à sa place initiale pour les autres classes à la fin du cours. Il faut que ce soit efficace, rapide et silencieux ! On s’entraîne à le faire.

Pour le reste, à moi de jouer !

Affaire à suivre…

Commentaires

Comment de Annie Di Martino
Heure à

Brillante séance! Respect.

Pour les tables, des élèves l’année précédente me l’ont déjà signalé qu’ils n’aimaient pas cette disposition. Qu’à cela ne tienne, dès qu’il y aura un travail d’équipes, une production à faire à plusieurs, tu vas voir les tables comme elles vont se retourner.
Il faut peut-être envisager une disposition modulable selon les activités?

Comment de Caroline
Heure à

Oui, tout à fait, encore une réflexion à mener !

Ecrire un commentaire

Vous devez vous connecter pour pouvoir poster des commentaires!