02 Mai
2012

UNE SEMAINE DANS UN HEBDOMADAIRE REGIONAL

 Pendant une semaine, j’ai eu la chance de faire mon stage de 3e en tant qu’apprentie journaliste à l’Orne Combattante 

Une du journal du 12 avril 2012

Je vais vous raconter la semaine intense que j’ai vécue :

 Lundi 5 mars, 9h. Les rues de Flers s’animent, bien qu’il n’y ait pas encore grand monde. Quant à moi, Lise, 14 ans, je m’apprête à commencer mon premier stage en entreprise. J’avais sauté de joie quand j’avais su que j’étais prise. On nous parlait de ce stage depuis l’année dernière et  devenir journaliste, c’est un de mes rêves. 

La photo illustrant l'article de notre apprenti journaliste dans L'Orne Combattante

Dans la rédaction, ce matin-là, les journalistes arrivent petit à petit. Ludovic Lemoine, rédacteur en chef, me présente à l’équipe. Il m’explique comment les articles sont rédigés, comment le journal est mis en page. Je pars ensuite sur le terrain avec Thomas Richardson interviewer le maire de Saint Georges les Groseillers, d’abord sur une cérémonie en hommage aux vétérans canadiens de la Seconde Guerre Mondiale, puis sur les travaux envisagés pour augmenter le nombre de logements. Après, nous partons photographier les différents chantiers. L’après midi, nous recevons, à la rédaction, le maire de Caligny. Le lendemain, avec Valentine Godquin, nous allons en reportage à la laiterie Gillot de Saint Hilaire de Briouze. Le mercredi, la rédaction est en pleine effervescence pour finir les articles à temps. L’Orne Combattante paraît tous les jeudis ! Il faut que le prototype du journal soit envoyé à Caen pour 12h30 tapantes ! Le jeudi, journée plus calme, Romain Savary m’emmène à la visite de l’usine TCG de Tinchebray, en présence du Préfet et du maire de la commune. Le dernier jour, Valentine me propose de l’accompagner voir M. Touzeil, poète, pour l’interroger au sujet du 27e Printemps des poètes de Durcet, dont il est l’un des créateurs.

 Au cours de ce stage, j’ai appris comment poser les bonnes questions dans le but de recueillir un maximum de matières pour écrire un article. J’ai aussi appris ce qu’était concrètement le métier de journaliste, autant dans les bureaux qu’en extérieur !

Je remercie Thomas, Valentine et Romain de m’avoir emmenée sur le terrain ainsi que Ludovic, Sophie, Guy, M. Lecoq, Mathilde, Laurence et Valérie pour leur chaleureux accueil.

Si vous désirez découvrir notre journal régional, L’Orne Combattante, voici un lien vers leur site :

SITE DE L’HEBDOMADAIRE

Lise Edeline, photographie personnelle, http://www.lornecombattante.fr/

Laisser un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.