10 May
2012

PARENTS DOS ADOS

Nous jeunes, nous connaissons tous cette situation, ce conflit permanent avec nos parents. Un face à face qui se transforme souvent en punition (pour nous… et parfois pour eux aussi !).

C’est un sujet clé de nos conversations : « Mon père m’a pris mon portable pour deux semaines parce que j’ai claqué la porte pendant une discussion ! », « ma mère m’a privée de facebook parce que je suis rentrée trop tard… », « les vieux, ça ne nous comprend pas, ils ont beau dire que quand ils étaient jeunes, ils ont fait eux aussi des bêtises, on se demande aujourd’hui s’ils s’en souviennent vraiment » !

A l’adolescence nous commençons à nous affirmer, à vouloir tenir tête à nos parents. On se construit en s’opposant ! Les règles qu’ils nous imposent ne correspondent plus à ce que nous avons besoin. Par exemple sortir seul dans la cour de la maison ne nous suffit plus : on veut aller en ville seul ou avec des copains, avoir la permission de minuit … A ce moment là, toutes ces petites choses qui peuvent paraître superflues aux adultes nous montent à la tête : « tu n’as pas le droit de… , ça ça nous énerve vraiment ! ».

 Dans tous ces cas il faut tout de même penser à nos parents pour qui notre éducation n’est pas toujours facile. C’est le moins qu’on puisse dire !C’est vrai que nous ne sommes pas forcément « délicats » (dixit J. D. dite La Luciole), dans notre façon de faire, de répondre ! Nos paroles sont parfois directes et agressives et font beaucoup de peine à nos parents (dixit la grand-mère de J.D. La Luciole).

 Mais cette agressivité est souvent la seule possibilité que beaucoup de jeunes ont trouvé (pour l’instant…) pour se faire entendre, pour s’exprimer car leurs parents leur laissent rarement l’occasion de dire ce qu’ils pensent, surtout quand ils sont sûrs, eux, avoir raison !

 Quand ça arrive, cela provoque « des éclats de voix, des noms d’oiseaux qui explosent dans nos têtes, une envie de tout casser et de disparaître ou au contraire de les affronter »nous confie une adolescente un peu rebelle. « Après s’être disputés bruyamment pendant quelques minutes, je pars en claquant la porte en espérant que mes parents viennent s’excuser, chose qui n’arrive jamais » nous explique La Luciole.

Il est dommage qu’elle ne fasse pas elle-même le premier pas. Une mère d’ado interviewée est de cet avis :« Je suis pour le dialogue, l’affrontement direct n’est pas la solution mais il faut faire comprendre à l’adolescent qu’il n’a pas tous les droits et que chacun peut avoir son opinion » conclue-t-elle, « quand on discute, il faut toujours argumenter ses propos ! ».

Avant de finir fâchés, nous vous invitons à écouter cette chanson de Sexion D’Assaut,  Avant qu’elle Parte, car même si nos parents nous énervent, on les aime quand même !

 

 Crystal Poirier, Jeanne Durand

(http://www.100drine.be/cat-gories/question-d-ge?page=1)

Laisser un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.