Archives de la Catégorie 'Etre ado'

20 May
2012

ET LA POLITIQUE POUR TOI ?

     On n’arrête pas d’entendre parler de politique autour de nous. Il y a eu l’élection du président, et maintenant, c’est le tour des députés. Et quand nous en parlons aux adultes autour de nous, ils nous répondent « tu es en sixième, tu as le temps d’y penser ! » ou  « c’est pour les grands, pense plutôt à t’amuser ! »…

     Et pourtant, nous, la politique ça nous intéresse ! La preuve, voici quelques remarques faites par nos camarades de Cass’Info par rapport aux dernières élections présidentielles : « J’ai remarqué que le front de gauche est plus populaire ! »… « Oui mais le front national a vraiment beaucoup de sympathisants ! »… « Ca me concerne, même si je ne comprends pas tout. ».

     Si à Cass’Info,  nous nous intéressons à la politique, qu’en pensent les élèves du collège ? Nous avons eu alors l’idée de les interroger. Voici leurs réponses.

 Que pensez vous de la politique ?

      Il y a les passionnés…

  •  « Je pense que c’est bien à notre âge de parler politique, ça nous donne une opinion même si des fois, je trouve que certains candidats proposent n’importe quoi!!!! », une élève de 3e.
  •  « Ça concerne les jeunes comme les adultes, je pense qu’un vote, c’est sérieux est important », un élève de 5e.
  •  «La politique c’est important car un président, on l’a pendant 5 ans ! », une élève de 4e.
  •  « Je trouve que c’est important de voter, ça exprime une opinion et une responsabilité ! », un élève de 6e.

      Il y a les honnêtes qui admettent ne rien y comprendre ou ne pas s’y intéresser !

      « Je n’y comprend pas grand chose… » ou « ça ne m’intéresse pas » est revenu à plusieurs reprises dans les réponses !

 Pensez-vous que les médias parlent trop de politique ?

     Certains trouvent « ça bien car sinon on ne ne ne serait pas informé sur ce que proposent les candidats, et des fois on rigole bien sur ce qu’ils disent ! ». Une élève de 3e trouve que « parfois, ils en font un peu trop … mais comme ce sont les élections, c’est normal ! ».

     Les élèves qui ne s’intéressent pas à la politique réagissent autrement : « ça m’énerve ! ».

 Que feriez vous si vous étiez président ?

     « Je pénaliserais les gens qui sont sexistes, j’enlèverais l’histoire du programme de sixième et je mettrais plus d’arts plastiques et de musique… et dans toutes les cantines scolaires de France, on pourrait prendre des fruits en plus d’un dessert ! » s’exclame une élève.

     « Je rallongerais les vacances et je punirais les racistes », « J’allégerai les cours ! », « Je ferais des cours de politique… » répondent des collégiens de 5e.

     « Je ferais en sorte que Facebook soit plus sécurisé »,  « j’enlèverais certaines matières du programme » et « je baisserais le salaires des politiques et des footballeurs ! » annoncent les 3e !.

     « Je pénaliserais les gens qui sont sexistes, j’enlèverais l’histoire du programme de sixième et je mettrais plus d’arts plastiques et de musique… et dans toutes les cantines scolaires de France, on pourrait prendre des fruits en plus d’un dessert ! » explique une 6e.

 Une question a fait l’unanimité… Voteriez-vous plus tard ? 

« Oui, car c’est un devoir . » !!!!

 Finalement, les collégiens d’aujourd’hui sont les citoyens de demain.

Le collège nous y prépare,

mais il faut aussi s’intéresser à l’actualité et échanger nos avis.

Juliette Lefol, Jean-Marc Remande

(images libre de droit : http://i.istockimg.com/file_thumbview_approve/5650857/2/stock-illustration-5650857-ballot-icon.jpg _ http://us.123rf.com/400wm/400/400/skvoor/skvoor1003/skvoor100300033/6656657-man-concept-envoi-de-lettre-ou-de-vote.jpg)

Posté dans Etre ado | Aucun Commentaire »

10 May
2012

PARENTS DOS ADOS

Nous jeunes, nous connaissons tous cette situation, ce conflit permanent avec nos parents. Un face à face qui se transforme souvent en punition (pour nous… et parfois pour eux aussi !).

C’est un sujet clé de nos conversations : « Mon père m’a pris mon portable pour deux semaines parce que j’ai claqué la porte pendant une discussion ! », « ma mère m’a privée de facebook parce que je suis rentrée trop tard… », « les vieux, ça ne nous comprend pas, ils ont beau dire que quand ils étaient jeunes, ils ont fait eux aussi des bêtises, on se demande aujourd’hui s’ils s’en souviennent vraiment » !

A l’adolescence nous commençons à nous affirmer, à vouloir tenir tête à nos parents. On se construit en s’opposant ! Les règles qu’ils nous imposent ne correspondent plus à ce que nous avons besoin. Par exemple sortir seul dans la cour de la maison ne nous suffit plus : on veut aller en ville seul ou avec des copains, avoir la permission de minuit … A ce moment là, toutes ces petites choses qui peuvent paraître superflues aux adultes nous montent à la tête : « tu n’as pas le droit de… , ça ça nous énerve vraiment ! ».

 Dans tous ces cas il faut tout de même penser à nos parents pour qui notre éducation n’est pas toujours facile. C’est le moins qu’on puisse dire !C’est vrai que nous ne sommes pas forcément « délicats » (dixit J. D. dite La Luciole), dans notre façon de faire, de répondre ! Nos paroles sont parfois directes et agressives et font beaucoup de peine à nos parents (dixit la grand-mère de J.D. La Luciole).

 Mais cette agressivité est souvent la seule possibilité que beaucoup de jeunes ont trouvé (pour l’instant…) pour se faire entendre, pour s’exprimer car leurs parents leur laissent rarement l’occasion de dire ce qu’ils pensent, surtout quand ils sont sûrs, eux, avoir raison !

 Quand ça arrive, cela provoque « des éclats de voix, des noms d’oiseaux qui explosent dans nos têtes, une envie de tout casser et de disparaître ou au contraire de les affronter »nous confie une adolescente un peu rebelle. « Après s’être disputés bruyamment pendant quelques minutes, je pars en claquant la porte en espérant que mes parents viennent s’excuser, chose qui n’arrive jamais » nous explique La Luciole.

Il est dommage qu’elle ne fasse pas elle-même le premier pas. Une mère d’ado interviewée est de cet avis :« Je suis pour le dialogue, l’affrontement direct n’est pas la solution mais il faut faire comprendre à l’adolescent qu’il n’a pas tous les droits et que chacun peut avoir son opinion » conclue-t-elle, « quand on discute, il faut toujours argumenter ses propos ! ».

Avant de finir fâchés, nous vous invitons à écouter cette chanson de Sexion D’Assaut,  Avant qu’elle Parte, car même si nos parents nous énervent, on les aime quand même !

 

 Crystal Poirier, Jeanne Durand

(http://www.100drine.be/cat-gories/question-d-ge?page=1)

Posté dans Etre ado | Aucun Commentaire »

27 Apr
2012

ON NE DEMANDE QU’A EN RIRE DE JEREMY FERRARI

Jérémy Ferrari a intégré On n’demande qu’à en rire le 8 octobre 2010 grâce à son sketch Privé de crémation pour cause d’obésité.

Ennemi des idées reçues, il s'inscrit dans le registre de l'humour noir et corrosif. Cela lui réussi plutôt bien puisqu'il totalise déjà environ 68 passages à cette émission quotidienne, diffusée sur France 2 à 17h55.

 Ses meilleurs sketchs, à notre avis, sont :

  •  Vous êtes polyamoureux, en duo avec Arnaud Tsamère, dans lequel il incarne un bisounours, ce qui change radicalement de l'humour noir qu'il adopte d'ordinaire.
  •  Je trouve Marine le Pen trop à gauche, Un maire marie deux hommes (en trio avec Florent Peyre et Nicole Ferroni) et Elle retrouve la parole 30 ans après qui sont évidemment des sketchs d'humour très noir visant à faire réagir le public. 

Sans oublier son sketch Intouchables, forcément une suite vu le succès, qu'il a proposé lors du prime du 4 février et grâce auquel il a été sélectionné pour aller au Casino de Paris. Il a poussé le réalisme et l'humour jusqu'à faire participer à ce sketch l'équipe de France de handi-basket !

 Décidément, l'émission de Laurent Ruquier foisonne de nouveaux talents !

Si vous voulez encore mieux connaître l'univers de Jérémy Ferrari, vous pouvez consulter son site, un rire garanti à chaque clic ! Site officiel de Jérémy Ferrari 

 Lise Edeline, Jeanne Durand

Posté dans Etre ado | Aucun Commentaire »

22 Mar
2012

LES COLLEGIENS N’DEMANDENT QU’A EN RIRE !

Tous les soirs avec Laurent Ruquier et sa bande,

découvrez, dans On n’demande qu’à en rire, quatre humoristes en devenir !

Site officiel de l’émission

 Cette émission est produite par Laurent Ruquier et Catherine Barma, sur une idée de Laurent Ruquier et présenté par Laurent Ruquier. Le Laurent, il est partout !

 Le principe est le suivant : un humoriste passe devant un jury composé de Catherine Barma, Jean Benguigui et Eric Metayer ainsi que devant le présentateur Laurent Ruquier. Les jurés peuvent parfois changer : Jean-Luc Moreau, Fabrice, Isabelle Mergaut ou Anne-Sophie Aparis peuvent être présents. Le public donne une quatrième note et à la fin de l’émission, l’humoriste doit obtenir au moins 60 points sur les 100 pour avoir le droit de revenir. S’il obtient moins de 60 points il revient le lundi en direct et c’est les téléspectateurs qui le notent. S’il obtient plus de 12 sur 20, il revient et s’il obtient moins de 12, il est éliminé.

 Les pensionnaires de l’émission sont, par ordre d’ancienneté : Olivier de Benoist, Jeremy Ferrari, Les Lascars Gays, Garnier & Sentou, Arnaud Tsamère, Florent Peyre, Constance, Babass, Lamine Lezghad, Nicole Ferroni, Sacha Judasko, Les Kicékafessa, Arnaud Cosson, Shirley Souagnon, Artus, Waly Dia, Vérino, Donel Jack’sman, Pierre Diot, Ahmed Sylla, Aymeric Lompret, Steeven & Christopher, Kevin Razy, Anthony Joubert et Paco. Des futures stars du rire !

 Le 4 février 2012 a eu lieu un prime pour que cinq pensionnaires aillent au Casino de Paris. Trois pensionnaires sont en repêchage pour le prime du 13 avril prochain et deux sont éliminés.

Pour vous donner envie de découvrir ce programme :

 

Un conseil, venez vite découvrir cette émission, tous les jours sur France 2 à 17h55.

 Lise Edeline et Jeanne Durand

(illustration : http://www.miwim.fr/blog/wp-content/uploads/2011/03/on-n-demande-qu-a-en-rire-audiences-record-tf1-carre-viiip.jpg)

Posté dans Etre ado | Aucun Commentaire »

11 Mar
2012

NORMAN ET HUGO FONT LE BUZZ SUR INTERNET

« Ce qui est bien avec le code de la route, c’est qu’au moins c’est accessible, c’est ludique, tu mets pas trois ans à l’avoir ! FAUX !!! »

Cette réplique, elle vient de la vidéo de Norman, Le code de la route. Des vidéos, ce garçon en a publié une vingtaine sur son site, sous le pseudo de Norman fait des vidéos dont Les Bilingues, à l’origine de son succès, Les sites pour adultes, Maintenant j’ai Google ou encore Écrire une lettre postale .

NORMAN FAIT DES VIDEOS

 Norman Thavaud, 24 ans, a publié sa première vidéo Le club de ping-pong en novembre 2010. Seulement 94 internautes ont laissé un commentaire, ce qui est peu ! Mais Norman ne se décourage pas, continue et met en ligne Les pirates de Facebook quatre jours plus tard. Puis en décembre, il publie Je déteste le shopping. Bilan : 59 commentaires. En janvier 2011, Devenir un adulte récolte 173 commentaires : le début du succès.

La vidéo suivante, Les bilingues, a été vue plus de 5 millions de fois et c’est à ce jour son plus gros succès. Il enchaînera avec Le retard, L’été c’est sexy, Les timides, Les sites pour adultes, Le code de la route, Nous les imberbes, Meufs=ovni, Les chemises, Maintenant j’ai Google et Écrire une lettre postale.

 

 Hugo Dessioux alias Hugo tout seul a connu Norman au lycée et s’est lancé après son ami dans le monde du podcast, en février 2011. Dans sa vidéo Le docteur du zizi (Censored), il parle des problèmes intimes qu’il a connu, et rencontre alors un certain succès avec près de deux millions de vues. Suivront Les soirées hype, Un parisien à la campagne, Le stress des exams, La naissance du love, Le bonheur (vidéo dans laquelle il s’associera au groupe Archimède), Dans Amsterdam, Mon Déménagement, France VS USA, La rentrée et l’amitié fille-garçon. Son sens de l’ironie et de l’auto dérision prononcé fait le succès de ses vidéos.

 Hugo et Norman parlent de leur vie de jeunes adultes pas encore franchement assumés, par exemple dans la vidéo Devenir un adulte de Norman. Encore presque des ados, ce sont des jeunes hommes qui vivent modestement, avec les petits revenus que leur rapportent les publicités visibles avant leurs vidéos.

 Si cet article vous a donné envie de connaître les vidéos de Norman et de Hugo, voici les liens vers leurs sites :

Vidéos de Norman : http://normanfaitdesvideos.com/

Vidéos de Hugo : http://www.hugotoutseul.fr/

Jeanne Durand, Lise Edeline (images : http://media.meltybuzz.fr/media–image-504177-article-ajust_650.jpg / http://www.kominout.fr/files/images/hugo_on.png)

Posté dans Etre ado | Aucun Commentaire »

06 Feb
2012

LES ADOS ET LES ECRANS

« Aujourd’hui j’ai fait un point sur ma journée : j’ai compté le nombres d’heure que j’ai passé sur les écrans aujourd’hui, chez moi. Le résultat ; 12h par jour. Vivement la rentrée. VDM » (www.viedemerde.fr)

Nous aimons tous aller sur les réseaux sociaux, regarder la télé, jouer à des jeux vidéo ou exploser nos forfaits. Résultat : ma mère vient de m’acheter comme cadeau l’œuvre intégrale de Voltaire.  C’est une réalité, nous passons environ 3 heures 30 par jour devant les écrans. Nous devenons peu à peu dépendants de tous ces appareils qui nous entourent au quotidien.

Malgré le temps que nous passons dessus pour notre travail scolaire, tous ces outils restent principalement des objets de distraction.

 Cela devient un vrai problème car nous restons de plus en plus chez nous devant ces écrans. Cette grande dépendance entraîne particulièrement une perte du sommeil. D’autres problèmes peuvent surgir : ainsi un homme de 20 ans aurait fait une overdose de Xbox ! Il serait mort d’une attaque car un caillot de sang s’était formé durant les 12 heures pendant lesquelles il avait joué…

 Des élèves du collège ont bien voulu témoigner :

  •  Jean-Marc (6è) : « Je passe environ … 3 heures sur l’ordinateur et la télé le soir après les cours »
  • Lise (3è) : « En tout je passe 4 heures par jours dessus surtout sur Facebook et Vie De Merde. »
  • Sophia (5è) : « Je passe entre 30 minutes et 1 heure 30 sur l’ordinateur uniquement. »
  • Solène (4è): « Je regarde la télé 1 heure le soir et je suis 1 heure sur l’ordi. »
  • Romain (6è) : « Je passe 3 heures dessus. »

 Mais cela ne touche pas uniquement les ados : notre documentaliste vient d’avouer passer au minimum 1 heure par jour sur Facebook, sans parler du temps passé devant l’ordinateur pour son travail !

 Peut être que plus tard nous pourrons nous faire greffer tous ces appareils. Mais cela serait-il un progrès ?

 Lise et Crystal (illustration libre de droit :http://i.istockimg.com/file_thumbview_approve/3675993/2/stock-illustration-3675993-laptop-with-rainbow.jpg)

Posté dans Etre ado | Aucun Commentaire »

08 Nov
2011

COMMENT SE BRULER LA SANTE ?

AVEC UNE CIGARETTE !

les composantes nocives d'une cigarette

La première cigarette se fume vers 12-13 ans et si les jeunes ne fument pas plus qu’avant, ils fument différemment : aujourd’hui, 34% des 12-18 ans avouent en « griller une » plus ou moins régulièrement. Les chiffres explosent après 16 ans pour arriver à 47% de fumeurs entre 18-19 ans.

Qui fument le plus, les gars ou les filles ?

Les deux sexes fument aujourd’hui dans des proportions identiques. Les jeunes filles ont effectivement rattrapé leur retard et commencent même à fumer plus tôt. Leur dépendance est plus rapide (elle intervient au bout de 2 ans de consommation occasionnelle contre 3 chez les garçons)

Pourquoi ?

Les adolescents qui ont déjà fumé indiquent comme premier motif « l’envie d’essayer ». La deuxième raison est de faire « comme les copains ». Un troisième motif, moins avoué est de faire parti du monde des adultes. Celui-ci peut être renforcé par l’image positive du fumeur qui est encore trop souvent présente, notamment au cinéma. 

Tirer « une taffe » devient ensuite très vite une habitude. C’est ce qu’expliquent près de 50% des jeunes fumeurs. 25% d’entre eux parlent même déjà de dépendance.

Pour nous rassurer…

Heureusement, les statistiques peuvent aussi être encourageantes : 75% des jeunes entre 15 et 19 ans sont non-fumeurs contre 60% entre 20 et 24 ans.

La dépendance? Les effets ?
Elle arrive malheureusement très rapidement. A la dépendance physique (le corps en réclame encore), s’ajoute la dépendance psychique dont il est souvent difficile de se défaire.

Les risques pour la santé 

Un fumeur privé de tabac sera rapidement tendu, nerveux, irritable et déprimé. L’envie de reprendre une cigarette est souvent la plus forte.

Il y a bien sûr le cancer. Un sur quatre est dû au tabac. Notamment ceux du poumon, des bronches, de la vessie, du col de l’utérus et de l’estomac. 

Au quotidien, le tabac agit également sur les fonctions cardio-vasculaires (augmentation du rythme cardiaque, détérioration des artères…), sur la fonction respiratoire et la fonction digestive.

Le tabac est vraiment une substance très dangereuse, elle peut apporter d’énorme problème de santé.

Le meilleur moyen est de ne jamais commencer,

si c’est trop tard et que vous avez déjà essayé, arrêtez maintenant car vous mettez votre vie en péril !

 

Brendan Lecouvreur (sources : http://www.maison-facile.com/013article_rubrique.asp?num=9 / http://www.la-cigarette.com/images/constituants-cigarette.jpg )

Posté dans Etre ado | Aucun Commentaire »