24 Avr
2012

DES COPEAUX DE BOIS POUR SE CHAUFFER

 Trois bonnes raisons pour se chauffer aux copeaux de bois :
c’est écologique, économique et non polluant !

 Le chauffage aux copeaux de bois est un mode de chauffage d’actualité car c’est une énergie renouvelable qui ne pollue pas. Autre avantage, c’est que comparé à du bois de chauffage traditionnel, les copeaux étant déchiquetés, les transporter, les stocker et les utiliser est donc beaucoup plus facile ! Ce bois déchiqueté sert à chauffer l’eau, la maison… Il peut alimenter aussi un réseau de chaleur, c’est le cas à Athis de l’Orne : une seule chaudière chauffe la maison de retraite, une école et quelques logements sociaux.

Fonctionnement d'une chaudière à bois dans une maison particulière

  M. Ouvry, sympathique habitant de Berjou, se chauffe depuis 5 ans avec ce système : « Je trouve que ce type de chauffage est agréable et contrairement au fioul, il ne coûte pas trop cher. En plus, le bois déchiqueté, ça fait moins de travail que lorsqu’on se chauffait avec les bûches ! ».

 Effectivement, une fois la chaudière achetée, entre 12 000 à 15 000 € tout de même, le coût des copeaux pour une famille de quatre personnes comme les Ouvry est de 500 à 600 € par an, le tout pour un thermostat à 19 °. De plus, c’est un type de chauffage écologique, 100% normand et facile d’utilisation : « La chaudière s’allume toute seule » selon le maître de maison. Le seul inconvénient, notamment pour des particularités, c’est qu’il faut un local pour stocker les copeaux.

 Quant à Cyrille Sauques, il est producteur de copeaux depuis six ans à Durcet. Une fois qu’il a coupé les haies, une déchiqueteuse hache le bois. Les copeaux sont ensuite stockés sur une plate forme, il en livre à la SCIC d’Athis mais en garde aussi pour sa consommation personnelle. Selon cet agriculteur, l’avantage des copeaux est doublement écologique car il s’agit d’une production locale. Les copeaux permettent effectivement de conserver les haies bocagères : les haies ne sont pas arrachées, juste taillées jusqu’à la prochaine production. « J’aime produire les copeaux, c’est un moyen de chauffage qui ne coûte pas très cher, cela évite d’acheter le fioul dont le prix ne cesse d’augmenter.»

 La Scic est une société coopérative d’intérêt collectif qui associe, autour d’un projet, des acteurs salariés et des acteurs bénéficiaires (client, riverains) et des contributeurs (collectivités , bénévoles). A Athis, il y a une SCIC qui s’occupe de l’achat et de la vente de bois déchiqueté issu de l’exploitation des haies bocages.

 Pour en savoir plus :
  • SCIC Bois Bocage , Communauté de communes de bocage athisien
  • Gilles Delaunay, tel : 06-88-80-87-67
  • Thierry Aubain, tel :06-73-03-07-04
  • Rue Guy Velay 61430 Athis de l’Orne.
  • Email : [email protected]
  • Site :  www.boisbocageenergie.fr
  Camille Poitevin, Laurine Chancerel & Edith Gauquelin
Article écrit dans le cadre du concours CLEMI « Classes Presses »
Illustration : http://www.energieinfo.lu/showimage.php?idimagelibrary=1461317104560&type=image

Posté dans Les énergies | Aucun Commentaire »