24 Avr
2012

LE SOLEIL SUR LES TOITS

 Les panneaux photovoltaïques fleurissent sur les toits des particuliers et des bâtiments agricoles. Pour Olivier Husnot, c’est l’heure du premier bilan.

 Initialement, le projet d’Olivier Husnot, agriculteur à Athis de l’Orne, était de rénover une charpente. Il s’est alors posé la question d’installer des panneaux photovoltaïques. En automne 2009, il signe un contrat avec un vendeur de panneaux photovoltaïques. O. Husnot en installe donc sur deux bâtiments séparés. « Sur un premier bâtiment, j’ai voulu rénover la charpente en posant des panneaux devant produire l’équivalent de 19 Kw ». Pour un second bâtiment, des panneaux devant produire l’équivalent de 36 Kw ont été posés. Ces deux installations de 55 Kw représentent un investissement de 200 000 euros H.T. tous frais compris (raccordement, installation des panneaux et de la charpente…). Pour cela, Olivier Husnot a emprunté l’intégralité de l’argent à la banque et prévoit d’amortir son projet sur douze ans. Il a reçu des aides d ‘une valeur de 15 000 euros venant de l’état.

 

Chez Olivier Husnot, le toit rapporte de l'argent !

 

L’installation a été raccordé au réseau électrique le 14 mars 2011 après un contrat signé avec EDF pour une durée de 20 ans. Durant cette période, EDF lui achètera l’électricité 50 centimes du Kw.

Ce projet est une « vraie réussite », se félicite le nouveau producteur d’électricité. En effet, l’installation, qui aurait dû produire 28520 Kw, en a produit 40900 Kw ! « Cela m’a rapporté 31950 euros ! ».

 Monsieur Husnot espère que cette réussite va se poursuivre. Une certitude, les vendeurs de panneaux photovoltaïques estiment la perte moyenne en efficacité d’un panneau d’environ 20 % sur vingt ans. Cependant, les premiers panneaux photovoltaïques ont été installé en Allemagne il y a 40 ans et fonctionnent encore…

 Si le photovoltaïsme vous tente

Sachez que depuis 2012 la loi autorise une installation de 9 Kw sur une maison particulière. Attention cependant, le prix de rachat de l’électricité par EDF varie tous les trimestres selon la demande. Ainsi, toutes les installations ne sont pas aussi rentables les unes que les autres.

 Florian Grosos, Florian Gaumer, Thibaut Le Bassart

Photographie personnelle
Article rédigé dans le cadre de la classe presse

Posté dans Les énergies | Aucun Commentaire »