4 06 2013

Bilan et perspectives

Démarche citoyenne, fruit d’une collaboration réussie entre deux CPE, la documentaliste et des enseignants, ce projet avait pour ambition de sensibiliser un groupe de lycéens aux discriminations.

 Les différents ateliers proposés ont permis d’ouvrir la réflexion sur les inégalités de genre mais aussi professionnelles et sociales.

 L’implication des élèves et la volonté de communiquer leurs réflexions nous incitent à envisager ce projet comme une première étape encourageante qui devrait trouver un prolongement l’an prochain.

L      Le lycée Belliard postule en effet au dispositif «Jeunes pour l’égalité» mis en place en 2011 par la région Ile-de-France. Il consiste, à partir d’un réseau de partenaires, à proposer des actions aux établissements volontaires qui s’engageront sur trois points :

          La sensibilisation des équipes éducatives et des lycéens à travers des demi-journées de formation,

          La mise en place d’ateliers d’expression et de réalisation créative dans la perspective de communiquer à un public plus large,

          La valorisation des réalisations dans l’espace public.

Les intervenants sont les suivants :

          L’ADRIC (Agence de développement des relations interculturelles pour la citoyenneté)

          La compagnie De(s)amorce(s)

          La Maison de l’Arbre

          La Maison des écrivains et de la littérature

          Citoyenneté Jeunesse

          Femmes solidaires

          La Ligue de l’Enseignement

 Une réunion d’information aura lieu entre le 20 et le 25 juin pour décider des actions et des ateliers

que nous mettrons en place l’an prochain.



L’expo

4 06 2013


4 06 2013

Vendredi 26 avril, matin, salle d’arts appliqués

Afficher pour questionner

 

Nicole Gauzy, professeure d’arts appliqués du lycée a imaginé une série d’affiches inspirées par Ben et ses aphorismes.

Une dizaine d’élèves munis de pastels blancs, ont écrit sur de grandes feuilles noires les phrases imaginées par leurs camarades.  Chacun s’est d’abord approprié une phrase (celles qui leur parlait le plus, la plus facile à assumer, la plus courte…) pour la dessiner de sa plus belle écriture.  Un bel exercice de calligraphie où certains ont montré beaucoup de talent.

 

Le résultat est à découvrir sur les murs et les piliers du réfectoire.



4 06 2013

Jeudi 25avril 2013, après-midi, CDI

Déconstruire les stéréotypes

 

C’est ce qu’a permis l’atelier philo animé par Raphaël Cioffi, professeur de lettres/ histoire du lycée.

 A partir d’un questionnement simple: Qu’est-ce qu’un garçon? Qu’est- ce qu’une fille?, les élèves ont posé ce qui pour eux définissait le genre et la différence entre les sexes.

Pour se rendre compte ensuite que beaucoup de ces critères relevaient de constructions sociales, de l’éducation et même de l’air du temps.

 …Louis XIV, portait perruque, rubans, talons et roses aux joues ce qui ne l’a pas empêché d’être le roi d’un pays en guerre quasi permanente

 Questionner les stéréotypes, c’est aussi mettre d’un côté ce qui relève de l’acquis (Société, famille, éducation…) et du naturel (Les différences physiologiques).

Cette démarche proposée par M. Cioffi a permis de dégager des questions importantes destinées à nous faire réfléchir, adultes et élèves à ce qu’est l’égalité.

     En voici quelques exemples :

          En France, c’est liberté, égalité. Et pour les femmes ?

          Si c’est le même travail, pourquoi ce n’est pas le même salaire?

          Et si c’était la femme qui travaillait et l’homme qui restait à la maison ?



4 06 2013

Jeudi 25 avril 2013, matin, salon hôtelier

Semer les petits cailloux de l’égalité

Après un petit déjeuner d’accueil, Emilie Desjardins, par ailleurs et entre autres choses intervenante pour la Maison de l’arbre dans le cadre du projet «Jeunes pour l’égalité» mené par la Région Ile-de-France, est venue amorcer le dialogue avec une vingtaine d’élèves.

Un premier atelier comme un «temps d’utopie», une façon d’envisager le monde sur un mode optimiste, un moment pour regarder ce qui nous pose soucis dans notre quotidien et pour se dire qu’on a du pouvoir malgré tout.

 Un retour sur le film «Les femmes du bus 678», a entrainé la discussion vers les notions de viol et d’agression. Ont été abordés pèle mêle le poids des parents et des traditions comme freins à l’égalité, les différences physiologiques entre filles et garçons, les écarts de maturité, les inégalités face aux études etc.

 Mais l’une des préoccupations essentielles des élèves a concerné le monde du travail et les inégalités professionnelles. A travers des exemples d’hommes et femmes politiques ou de cuisiniers célèbres on s’est rendu compte que subsistent de forts stéréotypes :

          «La restauration c’est plus difficile pour les femmes» (Réalité ou préjugé? Sur quoi serait-il fondé ?)

           «Il y a plus de chefs hommes» (Une vérité que certains expliquent par la difficulté physique du métier, mais aussi par la sensibilité des femmes. Est-ce totalement vrai?)

          «Serveur ça fait sérieux, serveuse ça fait domestique.» Clichés sémantiques, le poids des mots…

 Et aussi ces questions essentielles :

 Pourquoi une telle répartition des rôles entre les filles et les garçons?

Comment en arrive-t-on à des rôles si déterminés?



PETITE REVUE DU NET : L’EGALITE ….

16 04 2013

A LA CRECHE

LE FIGARO 

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/09/07/01016-20120907ARTFIG00665-a-saint-ouen-on-lutte-contre-le-sexisme-des-la-creche.php

LE MONDE  

http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/09/08/a-saint-ouen-la-lutte-contre-le-sexisme-debute-au-berceau_1757421_3224.html

 

A L’ECOLE

 ETAT FRANÇAIS  

http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/11/30/egalite-des-sexes-l-executif-mise-sur-l-education_1798353_3224.html

http://www.education.gouv.fr/cid4006/egalite-des-filles-et-des-garcons.html

 

ONU (Organisation des Nations Unies)

http://www.un.org/fr/millenniumgoals/gender.shtml

http://www.unesco.org/new/fr/education/themes/leading-the-international-agenda/education-for-sustainable-development/gender-equality/

 

UNICEF (Principale organisation internationale d’aide à l’enfance dans le monde) 

http://www.unicef.org/french/mdg/gender.html

 

COMMISSION EUROPÉENNE  

http://ec.europa.eu/europeaid/what/development-policies/intervention-areas/humandev/genderequ_fr.htm

 

DANS LE SPORT

 LE MONDE.FR 

http://www.lemonde.fr/sport/article/2012/11/05/l-egalite-des-sexes-est-un-sport-pour-tous_1786024_3242.html

 

 DANS LES MEDIAS

 EURONEWS  http://fr.euronews.com/tag/droits-des-femmes/

 LE HUFFINGTON POST  http://www.huffingtonpost.fr/news/egalite-des-sexes

 

 



PROJECTION DU FILM « LES FEMMES DU BUS 678 » AU CINEMA DES CINEASTES

11 04 2013

Ce matin, les 1 Cap 2 et les 1 CAP 3 se sont rendus au Cinéma des cinéastes pour assister à la projection du film égyptien « Les femmes du bus 678 » de Mohamed Diab, suivie d’un débat animé par l’association Amnesty International.

Ce film brosse le portrait de trois femmes d’aujourd’hui,  Fayza, Seba et Nelly  aux vies très différentes, mais dont les destins vont se croiser. Leur point commun : la révolte contre le harcèlement sexuel dont elles sont ou ont toutes les trois été victimes. Comment manifester cette révolte ? Comment mettre un terme à ce fléau social ? Le scénario est directement inspiré du premier procès pour harcèlement sexuel  ayant eu lieu en Egypte (2008) et que Mohamed Diab, le metteur en scène, avait suivi. Ce film a reçu au Festival International du Cinéma Méditerranéen de Montpellier 2011 les prix du public et  du jeune public.

Les élèves des différents lycées présents dans la salle ont pu échanger avec  Frances Shealy-Salinié, coordinatrice Egypte pour Amnesty International France et Nadia Leila Aïssaoui, sociologue et secrétaire générale du Fonds pour les femmes en Méditerranée.

Le film a suscité beaucoup d’interrogations et le débat a été rapidement lancé :  Quelles sont les incidences de la politique sur la vie des hommes et des femmes dans une société comme l’Egypte qui vient de connaître une révolution ?  Quelle est la situation en France et ailleurs ? Comment définir les notions de harcèlement et de viol ? Où commence le harcèlement ? Est-ce une question de ressenti ou de principe ? Quel rôle joue la religion ? Dans quelle mesure n’est-elle pas  instrumentalisée ?

Les élèves de CAP2 du lycée Belliard, pourront s’appuyer sur ce film et sur le débat passionnant et animé qui s’en est suivi pour réfléchir lors des ateliers du 25 avril.

Liens :

http://m.rewmi.com/EGYPTE-HARCELEMENT-SEXUEL-Les-femmes-ripostent-avec-les-poings_a18093.html

http://www.slateafrique.com/98665/egypte-harcelement-sexuel-femmes-droits-dignite

http://www.leparisien.fr/espace-premium/air-du-temps/en-egypte-des-brigades-anti-harcelement-sexuel-24-02-2013-2593471.php

http://www.jeuneafrique.com/Article/JA2669p042.xml0/

 



Belliard se mobilise pour l’égalité

9 04 2013

 2013 a été désignée par le Ministère de l’Education Nationale« Année de mobilisation pour l’égalité entre les filles et les garçons à l’école» Elle doit constituer une année de mobilisation pour « l’égalité à l’école » associant l’ensemble des acteurs éducatifs et associatifs.

http://www.education.gouv.fr/cid66416/2013-annee-mobilisation-pour-egalite-entre-les-filles-les-garcons-ecole.htmll

C’est pourquoi nous avons proposé aux élèves de première année de CAP du lycée de participer à un projet sur le thème de « l’égalité des genres. »

L’objectif est de réfléchir et d’entamer des débats sur les choses à changer pour que les filles et les garçons puissent vivre en harmonie et à égalité, aujourd’hui, en France, au travail, au lycée et dans leur vie personnelle.

Les dates importantes :

Jeudi 11  avril : Sortie au Cinéma des cinéastes avec les CAP 3 et 2 pour la projection du film « Les femmes du bus 678 » suivie d’un débat organisé par Amnesty International.

Jeudi 25 avril : Ateliers pour les CAP 1 et CAP 2

             Atelier Débat animé par Emilie Desjardins

 OBJECTIFS : Débattre, réfléchir pour déterminer une problématique à décliner en ateliers.      Réalisatrice et monteuse, E. Desjardins met au service des élèves son expérience d’intervenante sur les questions de sexisme pour les accompagner dans leur réflexion.  Elle collabore au dispositif « Jeunes pour l’égalité » auprès de lycéens avec le soutien la Région Ile de France.  Elle participe aussi à « Jeunes contre le sexisme » auprès de collégiens, projet initié par le « Conservatoire des violences faites aux femmes » et le CG de Seine-Saint-Denis.

          Atelier Edito : Rédaction du premier édito du journal du lycée (Mme Durand/ Mme Perrette)

          Atelier Philo : Débat d’idées autour du thème. Formuler des messages pour les affiches (M. Cioffi et   M. Elbeze)

 Vendredi 26 avril :

      Atelier Affiches : Réalisation d’affiches pour lancer une campagne de sensibilisation par et pour les élèves dans l’établissement (Mme Gauzy et Mme Perrette)

 



Bonjour tout le monde !

9 04 2013

Ce blog est un espace commun dédié aux projets du Lycée des Métiers, de l’Hôtellerie et de la Restauration Belliard.

C’est aussi un lieu de communication permettant à chacun de faire patager ses actions citoyennes et artistiques et ses initiatives dans le cadre de l’établissement.