Blog du Club Journal

Collège

Exposition Cartooning for Peace

Du mardi 24 novembre au vendredi 04 décembre, le CDI du collège a accueilli l’exposition « Cartooning for Peace : Dessins pour la paix ». Cette exposition présente des dessins de presse du monde entier, qui parlent de sujets d’actualité comme le racisme, l’égalité hommes-femmes, les migrants ou encore les enfants soldats. Voici ce que nous avons retenu et nos impressions sur les différents panneaux de l’exposition : 

Protéger les enfants!

Dans cette partie de l’exposition DESSINS POUR LA PAIX, on parle de l’enfance dans certains pays. Et selon l’ONU, 300 000 enfants sont embrigadés de force et exploités par des groupes armés, devenant ainsi DES ENFANTS SOLDATS.

Dans certains pays comme l’Asie du Sud et l’Afrique subsaharienne, on constate de nombreux décès d’enfants. Et le taux d’alphabétisation est de 83% alors qu’en 1990 le taux était de 91%!

L’ENFANT EST RECONNU UNIVERSELLEMENT COMME UN ÊTRE VIVANT QUI DOIT AVOIR LE DROIT DE SE DÉVELOPPER physiquement, INTELLECTUELLEMENT, MORALEMENT, SPIRITUELLEMENT, DANS SA LIBERTÉ, ET LA DIGNITÉ!

Déclaration des droits de l’enfant en 1959.

Internet, remède contre la censure:

Les dessinateurs sont des gens qui dessinent pour dire ce qui ne va pas. Alors ils se font des ennemis: des politiques, des religieux, des rédacteurs en chef etc…

« Je ne partage pas vos idées mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez les exprimer  » citation de Evelyn Béatrice Hall (1868-1956)

La toile (Internet) est un outil précieux pour les dessinateurs. Mais si les dessins tombent dans de mauvaise mains ils peuvent être totalement détournés de la réalité.

Sauvons la planète

La terre s’étouffe, s’épuise. Avec 1 décès sur 8 dans le monde, la pollution de l’air représente l’une des premières causes de mortalité : plus que le sida ou les accidents de la route . L’ONU prévoit 250 millions de réfugiés climatiques dans le monde en 2050.

Les conséquences sont : inondations violentes, assèchement , sécheresse, inondations.

Une espèce animale sur six pourrait disparaître si on continue comme ça.

La planète n’est pas un supermarché dont les rayons sont réapprovisionnés

chaque jour.

Les dessinateurs nous interpellent sur notre responsabilité à l’égard des générations futures .

La terre n’appartient pas à l’homme, c’est l’homme qui appartient à la terre.

Un dessin montre l’évolution de l’homme et le dernier porte un masque.

Dessin de presse de Cécile Bertrand ((source : expo Cartooning for Peace)

Liberté d’expression

En septembre 2005, douze caricatures de Mahomet sont publiées dans un quotidien danois.

La liberté d’expression ça représente l’avis de tout le monde car tout le monde a le droit de s’exprimer, de dire sa propre opinion, tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement.

En fait, on a le droit de penser ce qu’on veut, mais ne pas obliger quelqu’un à faire ou penser des choses. On ne peut pas dire que tout le monde n’a pas le droit de s’exprimer, car c’est faux.

Peut-on rire de tout?

‘’Il faut être respectueux dans l’irrespect .’’

Nous ne pouvons pas rire de tout car par exemple si l’on rit de quelqu’un qui n’a pas de cheveux , qui est malade …

C’est que l’on n’a pas de cœur .

On ne doit pas être irrespectueux envers les autres car si on le fait ça le blesse , mais si on l’aide ,il va devenir plus fort .

Par exemple si quelqu’un se fait harceler ,défends-le ,aide-le ,soutiens-le …Si quelqu’un est malade va le voir si tu ne peux pas appelle-le , bref tu trouveras toujours une solution.

D’ici et d’ailleurs:

Cette affiche dénonce les conditions dans lesquelles les migrants sont accueillis dans certains pays .Chaque année des millions de personne migrent, ces dernières années plus de 250 millions de personnes ont quitté leur pays.

Un dessinateur, Bado, a démontré que des migrants sont accueillis comme dans une maison dans lequel on ne peut pas entrer car le pas de la porte est bloqué par un mur. Boligan lui , a essayé de démontrer que le Mexique dit au migrant d’aller au Etats-Unis et vice-versa.

Dessin de presse de Bado (source : expo Cartooning for Peace)

Hommes et femmes tous égaux ?

Le 8 mars est la journée internationale des droits de la femme et pour cause: les deux tiers des adultes illettrés dans le monde sont des femmes, et 35% des femmes ont déjà été victimes de violences.

Les violences subies par les femmes constituent l’une des atteintes les plus visibles à la Déclaration universelle des droits de l’homme (La déclaration universelle des droit de l’homme est un texte fondateur signé au lendemain de la seconde guerre mondiale par 48 états différents). Une analyse menée dans 178 pays différents a conclu que les femmes ayant un travail rémunéré gagne en moyenne 27% de moins que les hommes. Le forum économique mondial estime qu’il faudra plus d’un siècle avant d’atteindre l’égalité salariale.

Vivre ensemble:

Le racisme est présent dans le monde entier et malheureusement il y est encore maintenant. Et les informations en parlent souvent. Ainsi, les dessinateurs de presse n’hésitent pas à en faire des illustrations.

Dans certains livres on parle du racisme, romans, documentaires et BD… etc. Comme ces ouvrages : savoir faire face au racisme ( de Emmanuel Vaillent ) et Mieux comprendre le racisme ( de Pete Sander). Ces ouvrages sont au C.D.I !

Mais le racisme ne concerne pas que les couleurs de peaux, mais aussi les religions, et d’autres différences.

Maëlys, Elénie, Lorana,

Mes citations préférées

Je m’appelle lava et je suis kurde Syrienne. Je vais vous présenter mes citations préférées en langue arabe. Je souhaite vous faire partager ces citations car elles me donnent beaucoup d’espoir et de motivation dans ma vie.

Je les écrit en arabe puis en Français ,mes deux langues de cœur,  mais malheureusement je suis incapable d’écrire en langue kurde.

il n’est pas facile de se sacrifier pour un ami,  mais il est difficile trouver un ami qui en vaille la peine.

ليس من الصعب أن تجد تضحي من اجل صديق،  ولكن من الصعب أن تجد الصديق الذي يستحق التضحية .

Oh mon triste pays, tu m’as transformée en un poète qui écrit sur l’amour et sur la nostalgie de mon être.

يا وطني الحزين حولتني من شاعر يكتب الحب والحنين لشاعر بالكيان.

Une personne ne choisit pas sa couleur ni son sexe et malheureusement on considère ces catégories pour maltraiter autrui

لا يختار الشخص لونه جنسه ولسوء الحظ يعتبر هذه الفئات تسيء معاملة الآخرين .

Le bonheur est une fleur qui pousse á l’intérieur de nos maisons,  nous ne la cueillons pas dans les jardins autres.

السعادة وردة تنبت داخل بيوتنت ليس من حدائق الاخرين

Ma mère me dit toujours que la richesse ne se mesure pas à l’argent,  mais aux amis. Je suis sûre qu’elle se preparera à vous rencontrer, et vous verrez comme je suis devenue riche en vous rencontrant.

امي دائما تقول لي أن الثراء لا يقاس بالمال وانما بالاصدقاء واكيد ستسعد بلقائك وسترى كيف اصبحت ثريآ بمصادقتك

Lava

Valider ses compétences informatiques grâce à Pix

Pix est un logiciel de l’éducation nationale gratuit, se trouvant sur Mon bureau numérique, ce logiciel nous permet d’approfondir notre culture informatique et acquérir de nouvelles compétences.

Les compétences qui sont mises en valeur sur Pix sont très intéressantes, nous pouvons y trouver plusieurs matières comme des maths ou du français …

Les activités sont très variées, comme par exemples : sécuriser l’environnement numérique, programmer, mener une recherche et une veille d’information ou encore interagir, gérer et traiter des donnes, partager, publier et collaborer.

Nos professeurs peuvent aussi nous donner un code spécifique, pour acquérir de nouvelles compétences tout en s’amusant. Plus nous avançons dans le logiciel plus nous avons de points Pix ; à partir de la 3ème, on pourra obtenir

une certification en fin de cycle 4 ; chaque élève étant seul devant son ordinateur. Cela n’a pas d’incidence sur le DNB (Diplôme National du Brevet).

Enzo P. 4ème D

ordinateur connecté

Grâce à Pix, nous développons nos compétences

Qui étaient Paul Langevin et Henri Wallon ?

Henri Wallon est un psychologue français et politique. Il est mort à 83 ans.

Paul Langevin est un physicien il travaillait en Angleterre il est professeur. Il est mort à 74 ans .

Le plan Langevin -Wallon est le nom donné au projet global de réforme de l’enseignement et du système éducatif français élaboré à la libération conformément au programmes de gouvernement du conseil national de la résistance ( CNR ) en date du 15 mars 1944 .

 

Paul Langevin et Henri Wallon

Le travail d’Henri Wallon et Paul Langevin

Le système éducatif à été inventé dans les années 1879-1882.En 1997, pour les 50 ans du projet global des rencontres se sont déroulé au Sénat en présence de nombreux universitaire. Ainsi que la famille de Paul Langevin.. il voulaient que l’école soit gratuite,laïque et obligatoire jusqu’à 18 ans. Ils prévoyaient la création d’un corps de psychologues scolaires. Ils voulaient organiser une éducation morale et civique des élèves.

Le harcèlement

Le harcèlement, c’est quand on insulte quelqu’un, notamment sur les
réseaux sociaux, comme facebook ou snapchat. Le harcèlement peut aussi être
moral, quand on dit par exemple à quelqu’un : « Tu n’aurais pas dû exister », ou
bien « c’était mieux sans toi. », lorsqu’on humilie quelqu’un pour sa différence
physique, son origine, ou les vêtements qu’une personne porte. Le harcèlement
peut être physique quand on frappe un camarade.
On parle de harcèlement quand la situation se répète tous les jours. On
peut être harceleur sans s’en rendre compte, si on embête quelqu’un
régulièrement.

Maxence S. 6E

Le harcèlement scolaire

Récapitulons ; on distingue :
• Le harcèlement moral : quand on insulte quelqu’un et quand c’est
répétitif !
• Le cyber- harcèlement : quand on se fait harceler sur internet.
• Le harcèlement physique : quand on peut se faire frapper.
Cela peut entraîner des conséquences, comme des tentatives de suicide, on a du
mal à dormir, on ne veut plus aller à l’école, on se renferme sur soi …
Alors, soyons sur nos gardes !

Emy B. 6E

Intervention de la Brigade de Prévention de la Délinquance Juvénile

Ecusson de la BPDJ

Ecusson de la BPDJ

 

Le travail de la Brigade de prévention de la délinquance juvénile consiste
à prévenir les jeunes des dangers de la délinquance, elle va dans les écoles
primaires, les collèges et les lycées pour sensibiliser les élèves. La brigade nous a
aussi expliqué ce qu’était la loi ; c’est un ensemble de règles qu’il faut respecter,
des interdictions comme des obligations. Il est interdit d’agresser, de porter une
arme sans autorisation, d’insulter les gens et beaucoup d’autres choses encore.
Nous sommes obligés de payer nos impôts, de scolariser les enfants, d’aider une
personne en danger et beaucoup d’autres choses encore pour mieux vivre
ensemble.

La loi protège les personnes physiquement et moralement, protège les

biens et la nature. Si on ne respecte pas une de ces règles, nous risquons la
prison, une amende, des travaux d’intérêts généraux. Les moins de 13 ans, eux,
irons dans des établissements spécialisés, car ils n’ont pas l’âge d’aller en prison
et les parents recevront une amende. Avant un séjour en prison, la personne
concernée est placée en garde à vue, c’est une mesure de privation de la liberté
prise à l’encontre d’un suspect lors d’une enquête judiciaire pour pouvoir
l’interroger. A chaque fois que nous commettons une infraction plus ou moins
grave, celle-ci est classée dans notre casier judiciaire. C’est un dossier où sont
répertoriées toutes nos infractions, même mineures. Lorsque certaines
infractions sont inscrites dans notre casier judiciaire, nous perdons l’opportunité
de pouvoir travailler d

ans la fonction publique par exemple. Les casiers

judiciaires servent aussi lors des procès pour connaître les antécédents de la
personne concernée.
Un article rédigé par Emy Leconte, Louane Houbre et Lorana Laplace, en
classe de 6ème B.

Présentation de l’ULIS

Trois élèves assises en classe

En plein travail en classe !

L’ULIS est une classe spéciale pour les élèves porteurs de handicaps. Il y a 11 élèves en ULIS : il y a des 6ème, des 5ème, des 4ième, des 3ièmes. On a tous un emploi du temps personnalisé.

Des fois je suis en classe ULIS, des fois en 5ème A, des fois en 5èmes SEGPA.

Le travail en classe :

Français : on marque sur l’ardoise les lettres. On travaille sur le dictionnaire pour chercher la classe grammaticale des mots, on travaille dans le cahier du jour le genre des noms.

Mathématiques : on travaille sur l’ardoise segment, droite, demi droite, droite parallèle, droite perpendiculaire. Point aligné, angle droit, polygone, on travaille sur la tablette. On va sur Internet chercher les noms des polygones. Numération : on lit chacun son tour notre nombre. On travaille dans le cahier du jour les additions et les soustractions heures.

Histoire : On fait les jours, les mois, les frises chronologiques .

Éducation civique et morale : on travaille sur la République.

Svt : on travaille sur le corps humain.

Géographie : on fait le planisphère et la Terre.

Anglais : on fait les pays et on fait un loto.

B2i : on va sur les ordinateurs pour répondre à des questions. ASSR : on fait des tests sur la sécurité routière.

Projet avenir : on parle du handicap.

Les élèves de l’ULIS avec Julie Boulez, AESH

MME Damme est l enseignante spécialisée.

MME Guiot Annick est l’AESH de notre classe (accompagnant des élèves en situation de handicap).

MME Boulez Julie est l’AESH individuelle des élèves.

 

Article écrit par Louna, Hayet et Célia.

L’UNSS

Il y a beaucoup d’activités qui changent tous les jours à l’UNSS :

– Lundi  avec Madame KIFFER : STEP et RENFORCEMENTS MUSCULAIRE

-Mardi avec Madame FAGOT : les sports collectifs

-Mercredi avec tous les prof de sport : COMPÉTITIONS ENTRAÎNEMENT ET SORTIES  

-Jeudi avec Messieurs  LUDWIG : les sports de raquette

 

Il y a 3 sorties dans l’année :

la sortie d’hiver =Patinoire

Avant les vacances de pâques = Trampoline  parc

Et avant les vacances d’été = Accrobranche

 

Pour plus d’informations allez au tableau d’information.

Il y a d’autre évènement dans l’année : l’assemblée générale et tous les inscrits à l’UNSS vont avoir des T-SHIRTS.

 

Je vous conseille vraiment de vous inscrire l’année prochaine !

Alexandre

Tous en forme au collège

 

Les mardi 5 février et jeudi 7 février avaient été organisées des activités pour être « tous en forme au collège ». Un premier atelier avait lieu au C.D.I. afin de nous montrer que les écrans pouvaient à la longue nous rendre stressés, voire obèses en pratiquant moins d’activités sportives et en restant rivés sur les écrans… On nous a expliqué qu’en dessous de 4 ans, les enfants ne doivent pas regarder d’écrans, car il y aurait un risque de retard mental. A travers un questionnaire, une vidéo et la création d’une petite bande dessinée, nous avons pu réagir à cette question des écrans qui nous concerne tous.

Un autre atelier nous a été proposé en SVT, sur la question de l’hygiène des mains. Nos mains présentent en effet assez souvent de nombreuses bactéries. Nous avons ainsi testé le nettoyage des mains avec de l’eau froide, puis de l’eau froide avec du savon, avec un gel fluorescent.

Un dernier atelier-celui de Mme Kozik- portait sur l’apport des lipides, glucides et protides dans des aliments comme le lait, le beurre ou encore le jus d’orange : de quoi prendre un petit-déjeuner et être en forme !

Maëlle Slézak, 5èmeB

Mon stage Photo

J’ai choisi de faire mon stage dans un studio de photographie situé à Lunéville chez « Studio Gabriel ». La photographie et les montages photos m’intéressent beaucoup et cela me paraissait donc intéressant de découvrir cette discipline pour ce stage découverte. Dans l’entreprise, qui se situe au centre ville de Lunéville, j’ai fait mon stage auprès deux photographes professionnels : le responsable, Mr Bettker et son associé. Mr Bettker est le patron de cette entreprise qu’il a décidé de racheter en 2018 à son ancien employeur qui est parti en retraite. Ce dernier l’avait lui même formé au métier de photographe.

Lors de ma semaine d’observation dans ce secteur que je ne connaissais pas du tout j’ai beaucoup observé la façon dont les deux photographes travaillaient et s’organisaient. Leur métier demande de la technique, une grande précision ainsi que beaucoup d’organisation. Parfois j’étais autorisé à imprimer certaines photos d’identité avec les instructions de mon maître de stage. J’ai pu aussi apprendre à retoucher certaines photos de classes avec le logiciel Photoshop. J’ai trié des commandes et j’ai répertorié les coordonnées des clients en attente de livraison. J’ai également observé la relation avec les clients qui pour beaucoup sont des clients réguliers. Lors de ce stage j’ai beaucoup appris en observant les professionnels. J’ai découvert un métier très intéressant qui me permet aujourd’hui d’avoir un regard différent sur la photographie et l’art de savoir tirer des photos pour les embellir. J’ai surtout pris conscience de l’importance de l’informatique et des logiciels pour la réalisation des photos et des tirages. J’ai pu également observer les relations entre les clients et les deux photographes et découvrir l’arrière d’une boutique. Cette expérience me permet donc d’avoir un regard différent sur le commerce, du côté vendeur et de comprendre le fonctionnement d’une boutique.

Ce stage ma permis de sortir de mon rôle d’élève et de découvrir une ambiance de travail différente avec des professionnels. J’ai aujourd’hui la confirmation que le métier de photographe est riche et intéressant. J’ai également apprécié l’aspect commercial et la relation avec la clientèle.Ce stage m’a beaucoup plu et je n’ai pas vu le temps passer.

Matias Marchal, 3èmeC