Blog du Club Journal

Histoire

Spectacle théâtral sur la 1ère guerre mondiale : « Bleu sombre horizon » par la compagnie La tripe de bœuf

Deux comédiens, interprétant deux soldats de la 1ère Guerre mondiale, nous ont d’abord expliqué quelques faits graves, qui ont provoqué la guerre. Une scène raconte l’attentat d’un serbe contre l’empereur d’Autriche-Hongrie. Suite à cet acte, les soldats partent à la Guerre, disant souvent à leurs femmes qu’ils n’en avaient que pour quelques semaines et qu’ils seraient de retour pour Noël ; alors que cette guerre allait durer 4 ans !

Il y a plusieurs scènes intéressantes, comme celle où même pendant la guerre les soldats français et allemands se partagent à boire et une cigarette, ou encore la scène du soldat français qui refuse de porter le pantalon de son camarade plein de sang et de boue et qui est alors soumis à la peine de mort !

C’est marquant dans nos esprits ; on se rend compte que si on ne respectait pas les ordres, on pouvait être tués par son propre camp.

C’est un spectacle à voir !

Erwan Faguet, 3èmeC

La commémoration du 75ème anniversaire du GL42 à Vigneulles

Inauguré en 1994, le Mémorial de Vigneulles rappelle que 93 hommes du G.L. 42 ont donné leur vie pour la Libération de la France, tant au sein du maquis que du 1/150 R.I. :51 tués au combat, 6 fusillés, et 36 morts en déportation.
Les noms de ces 93 « Soldats de l’Ombre » sont gravés dans un bloc de granit poli.

Pour la commémoration de ce 75ème anniversaire étaient réunis des personnalités officielles comme le maire de Vigneulles, le préfet, le député de Meurthe et Moselle , des porte-drapeaux, des pompiers, deux résistants de 94 ans, des enfants – élèves de l’école primaire de Damelevières et du collège Langevin Wallon, accompagnés de quelques professeurs et de Mme Grandjean et enfin des habitants de Vigneulles et des communes voisines. La cérémonie a commencé par la levée du drapeau français ; ensuite tous les élus ont fait un discours. Deux enfants ont lu une lettre de Henri Furtet, un résistant fusillé à l’âge de 16 ans. Les enfants de l’école Victor Hugo ont chanté une chanson. Les élus ont ensuite déposé une gerbe, accompagnés de deux enfants à chaque fois. Jérémie Bastien et moi-même, nous avons déposé la gerbe de la mairie de Vigneulles avec monsieur le maire.

Les noms des hommes disparus ont été cités un à un et toutes les personnes présentes ont chanté « La Marseillaise ». La cérémonie s’est terminée par un pot de l’amitié.

Bérénice BECHARD, en classe de 5èmeA

Sortie des 6e à Verdun

Les élèves de 6eA et 6eC se sont rendus à Verdun au début du mois de mars avec leurs professeurs d’Histoire et de Français. Cette sortie a permis de visiter la nécropole, la citadelle et le musée qui s’appelle « le mémorial de Verdun ».

Cimetière de Douaumont (wikipédia – Jean-Pol Grandmont)

A la nécropole, on pouvait apercevoir environ deux hectares de tombes, celles des soldats morts pendant la première guerre mondiale. 

Une fois entrés dans le monument de la nécropole, nous avons vu les plaques de chaque soldat mort durant cette bataille. Nous avons ensuite regardé un petit film de vingt minutes, retraçant l’histoire de la Grande Guerre. Sous la nécropole, on pouvait aussi voir les ossements de certains soldats.

La visite s’est poursuivie avec un aperçu de la citadelle. Sur la route, nous avons vu des tranchées et des trous d’obus.

Soldats à Verdun, 1916 (source wikipedia)

Enfin, avec le mémorial de Verdun, nous étions face à un grand bâtiment, dans lequel étaient entreposés des obus, des mortiers, des mitraillettes, des fusils et des médailles de soldats qui avaient été retrouvées.

Soldats français à l’assaut pendant la bataille de Verdun, 1916 (source wikipedia)

On pouvait se rendre compte des batailles par des représentations (photos et maquettes).

C’est une visite à faire !

Quentin M.