Les 3èmes dans les studios de Opal’tv

11 06 2013

Lundi 10 et mardi 11 juin, les 3e Richet et Nicolle ont visité les studios d’Opal’tv, situés à Dunkerque. Engagés depuis le mois de mars avec plusieurs enseignants dans le projet sur les métiers du journalisme et des médias au titre du projet éducatif global départemental soutenu par le Conseil général, ce fut l’occasion pour ces élèves de parfaire leurs connaissances sur le terrain.

Accueillis et guidés par Jean-Marc Raschia, responsable de la communication, ils ont découvert les coulisses de cette nouvelle chaîne dédiée à l’information locale des bassins de vie de Dunkerque, Calais, Saint-Omer, Boulogne, du sud de la Côte d’Opale et de la Flandre, soit plus d’un million de personnes. Dans la grande salle que partagent journalistes et techniciens – souvent polyvalents – ils ont rencontré tous les acteurs de la chaîne.  Chacun a consacré quelques minutes à expliquer son travail et sa formation aux jeunes visiteurs, qui désormais, peuvent mettre un visage sur les noms parfois étranges des métiers des médias : Dorothée, infographiste et responsable du trafic antenne, Angèle, monteuse de plans de coupe, Laurent, directeur technique, Jérémy, animateur de l’émission quotidienne Tous Opale et Fabrice, animateur de Esprit du sport. Et lorsque l’on fait remarquer à Monsieur Raschia l’ambiance quasi-familiale qui règne dans ces locaux, il juge que « ne pas être de bonne humeur, dans notre métier, c’est une faute professionnelle ».

Autre moment magique : la visite du plateau. Dès que l’enregistrement de l’émission Esprit du sport a été terminé, les élèves ont pu investir les lieux. Monsieur Raschia et Monsieur Galet, directeur technique, leur ont montré les installations techniques et les ficelles du direct. Les élèves, timides au début, sont passés de l’autre côté, certains s’essayant même à la présentation.

Enfin, ils ont découvert la régie, caverne d’écrans et de moniteurs où se joue la réussite d’un direct. L’investissement technique impressionne les élèves, tout autant que la précision d’horloger de la grille des programmes, réglée à la seconde près. Ils posent aussi des questions sur l’audience, la publicité, le choix des reportages, les formations. « Pour faire ces métiers, il ne faut pas rester passif mais sans cesse chercher à se former, leur dit Monsieur Galet, et surtout il faut vouloir et y croire ». Une belle façon de clore ce vaste projet riche en découvertes pour ces élèves de 3èmes.


Actions

Informations

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire