« Et mon coeur transparent » de Véronique Ovaldé

2.2.2 Sélection 4 commentaires »

Et mon coeur transparent

Ovaldé, Véronique . Et mon coeur transparent. L’Olivier, 2008

Lancelot, le narrateur, apprend brutalement la mort de sa femme, Irina. Au traumatisme de la disparition de celle qu’il aimait passionnément s’ajoute la sidération en découvrant qu’Irina, qu’il croyait si bien connaître, n’était que mystères : elle trouve la mort au volant de la voiture d’un inconnu, dans un lieu où elle n’aurait jamais dû être, et l’enquête révèle progressivement que tout ce qu’il croyait savoir d’elle, jusqu’à sa biographie la plus intime, était faux. L’univers de Lancelot s’écroule. Comment peut-on vivre tant d’années avec une personne sans rien soupçonner de ce qu’elle est réellement ?

Ce livre a reçu le prix France Culture-Télérama 2008

I.G.

Tags : , , ,

« L’origine de la violence » de Fabrice Humbert

2.2.2 Sélection 7 commentaires »

L'origine de la violence

Couverture : Jean Grisoni

Humbert, Fabrice. L’Origine de la violence. Le Passage, 2009

Adrien Fabre est professeur de lettres dans un lycée franco-allemand.Issu de la grande bourgeoisie, héritier d’une vieille famille française, c’est un homme calme et posé, pourtant hanté par la violence,e t submergé parfois par des vagues de violence qu’il ne maîtrise ni ne comprend. Lors d’un voyage scolaire au camp de Buchenwald, il découvre au musée du camp la photographie d’un détenu qui est le sosie de son propre père. Troublé au point d’obtenir du directeur du musée une copie de la photo, il mène son enquête auprès de survivants du camp, et ne tarde pas à découvrir, que ce détenu, David Wagner, juif mort au camp de Buchenwald, n’est autre que son grand-père. Cela remet en cause tous les fondements de son identité, et l’entraîne dans une quête des origines, et du sens de l’Histoire autant que de son histoire, il s’interroge sur « l’origine de la violence », violence subie par les victimes, dont son grand-père, bien sûr, mais aussi et surtout violence des bourreaux nazis : comment expliquer qu’une nation aussi cultivée que la nation allemande ait pu engendré la pire des barbaries ? Et c’est à l’origine de sa propre violence qu’il se trouve confronté…

I.G.


Tags : , , , , , ,