Archive(s) de avril 2013

Le club-journal du Lycée Notre-Dame

Publié dans CITOYENNETE, MEDIAS | Comments Off on Le club-journal du Lycée Notre-Dame

 Pour clore cette série d’articles sur les médias, qui pourrait s’intituler « les élèves du Lycée Notre-Dame apprennent (aussi) avec les médias », voici un écho de la vie du club-journal :

Cette activité s’adresse à des élèves volontaires et c’est maintenant la deuxième année qu’elle est proposée à tous. Quelques élèves de seconde avaient relancé le journal des lycéens en 2011/2012 sous le titre « L’Express’if » et cette année, ils sont une douzaine (le chiffre est variable, les uns venant très régulièrement et faisant ainsi vivre le journal, d’autres se joignant à eux ponctuellement), majoritairement de seconde (et 3-4 élèves de première).

« Chacun fait ses articles selon ses goûts. On se retrouve tous les mercredis midi pour écrire, se concerter, s’informer des nouveautés. Nous faisons aussi une conférence de rédaction avant de commencer un numéro et après avoir vendu nos exemplaires »

(extraits de la fiche de présentation rédigée pour l’envoi du journal dans d’autres lycées à l’occasion de La Semaine de la Presse)

Les élèves apprécient l’autonomie qui leur est donnée et s’en saisissent pour en faire une expérience à la fois sérieuse et ludique et qui les aide à mûrir : apprentissage du travail en équipe, respect d’un calendrier, interpellation mutuelle, écrire pour être lu, s’intéresser à ce qui passionne d’autres jeunes, être à l’affut d’informations inédites, se documenter, oser écrire par soi-même, se sentir responsable, respecter l’éthique des journalistes……

Cette année, ils participent à deux concours : celui des journaux scolaires et lycéens, pour l’académie de Lille (Concours Varenne) et le tout nouveau concours lancé par l’Enseignement Catholique auprès des lycéens. Conscients qu’ils ne seront pas forcément les meilleurs, ils savent qu’ils tireront parti de toute façon de ce challenge car cela les a motivés pendant plusieurs semaines les incitant à se dépasser, et qu’ils recevront en retour l’analyse de leur journal par un jury de professionnels  (ce que le jury a aimé et pistes pour améliorer leur publication : maquette/mise en page, couverture/adaptation au public visé, logo-illustrations-photos, diversité des sujets, identité/originalité, qualité de l’expression, engagement et responsabilité)

(photos : CM Seille)

Travailler sur le JT : paroles d’élèves et d’enseignants

Publié dans MEDIAS | Comments Off on Travailler sur le JT : paroles d’élèves et d’enseignants

Suite de l’article publié sur le blog le 9 avril 2013

Nous avons recueilli quelques réactions d’élèves et de leurs professeurs après ce long travail sur le journal télévisé avec la collaboration de Philippe Coppin et Philippe Basquin:

  • j’ai vraiment aimé aller à la rencontre des gens pour leur poser des questions. J’ai découvert que j’étais capable de me mettre dans la peau d’un vrai journaliste,
  • j’ai trouvé très enrichissant le fait d’avoir des conseils venant d’un professionnel sur les différents reportages réalisés,
  • je n’envisage pas d’exercer le métier de journaliste parce qu’il y a trop d’inconvénients : enlèvements, conditions de vie difficiles lors de reportages, insécurité… néanmoins l’expérience d’une journée fut très intéressante,
  • j’ai trouvé particulièrement intéressante l’ évocation des difficultés  de travail de Philippe Basquin dans un pays en guerre ; on sentait que c’était vécu !
  • entre les fou-rires, l’investigation, les improvisations et les incertitudes, nous nous sommes vraiment senti l’âme de journalistes,
  • grâce au JT, le montage n’a plus aucun secret pour nous,
  • je trouve intéressant que M. Basquin nous fasse partager son expérience et ses anecdotes,
  • j’ai aimé le fait qu’il nous ait fait partager son parcours personnel aussi bien que professionnel,
  • M. Coppin nous a appris des techniques de montage pour le JT et de tournage,
  • grâce aux conseils reçus, nous avons pu exprimer notre créativité,
  • grâce à l’expérience de M. Basquin, nous avons repris confiance en nous, pour nos études,
  • l’apport de Messieurs Coppin et Basquin dans cette expérience nous fait découvrir les coulisses de métiers que nous croyons connaître et nous aide à réfléchir sur l’utilisation que nous faisons des médias aujourd’hui en s’intéressant à la fois au contenu et aux techniques.

Travailler avec la presse écrite

Publié dans MEDIAS | Comments Off on Travailler avec la presse écrite

Dans le cadre de l’enseignement d’exploration « littérature et société » et à l’occasion de La Semaine Nationale de la Presse dans l’École, des élèves de seconde ont travaillé  sur la presse écrite :

  • présentation de la presse quotidienne nationale (PQN) puis du genre « fait divers » , avec le professeur-documentaliste
  • repérage de faits divers dans la presse quotidienne nationale et régionale
  • travail d’écriture : rédiger un fait divers en s’inspirant de situations réelles ou en faisant appel à son imagination
  • rencontre avec un journaliste de la presse quotidienne régionale (PQR) : M. Théodore Terschlusen, chef d’agence de La Voix du Nord à Valenciennes, a accepté de  répondre aux questions – pertinentes – des élèves telles que : quelle différence entre PQN et PQR ? comment les journalistes ont-ils accès aux informations ? quel est le rôle du chef d’agence ? comment se fait le choix des articles ? quel est le plus gros fait divers sur lequel vous avez enquêté ?  Êtes-vous encore étonné par des faits divers ? Pourquoi avez-vous choisi d’être journaliste ? ….

En illustrant son propos d’exemples concrets, M. Terschlusen a su toucher son auditoire et parler avec passion et réalisme des spécificités de son métier et de la PQR, du rôle des correspondants locaux, du travail de la conférence de rédaction, de l’évolution de la profession….

Une interpellation  est revenue à plusieurs reprises  dans sa bouche, comme un leitmotiv : un bon journaliste, c’est quelqu’un qui est curieux, qui s’intéresse à ce qui se passe, qui aime les gens… Un journaliste passe son temps à se demander pourquoi… On aura toujours besoin des journalistes parce qu’on a besoin de comprendre…. Le journaliste, ce n’est pas quelqu’un qui sait mais quelqu’un qui va vers des personnes qui savent…Et il a aussi félicité les jeunes pour leur travail d’écriture et les a invités à lire !

Lire… Être curieux… Être passionné… Aimer les gens…. un beau programme !

***** PAROLES D’ÉLÈVES APRÈS LA RENCONTRE *****

  • les élèves ont tous retenu que pour être un bon journaliste, il faut être curieux, « à l’affut », s’intéresser à tout, « être surpris », « énormément lire », savoir rédiger, avoir un bon carnet d’adresses…  avoir une bonne culture générale et … le bac ! « la question à toujours se poser est : pourquoi ? », « la plus belle question »,
  • à La Voix du Nord, le matin, une conférence de rédaction est organisée pour la publication des articles le lendemain. Ils choisissent les articles en fonction de l’importance de l’information et de l’intérêt des lecteurs, de l’impact local ou régional aussi. C »est un choix de groupe,
  • il y a deux siècles, l’information allait à la vitesse d’un cheval, maintenant la vitesse de l’information est de 3 à 4 minutes,
  • on peut être journaliste spécialisé dans les sciences, l’économie, la littérature, le sport….
  • les journalistes sont informés de ce qui se passe grâce à leur réseau (police, pompiers, tribunal…), aux témoins, aux victimes et aussi grâce aux correspondants locaux, aux lecteurs, et  quelquefois par hasard parce qu’ils se trouvent là quand il arrive un incident !
  • les journalistes parlent avec les gens… un journaliste ne peut pas forcer quelqu’un à parler… il doit donc trouver la personne « qui veut parler »

(illustrations : CLEMI)

Copier-coller : on est tombé sur la tête!

Publié dans CITOYENNETE, SITOGRAPHIE | Comments Off on Copier-coller : on est tombé sur la tête!

L’heure est grave ! c’est ce qui me vient à l’esprit quand je découvre que derrière l’auteur d’une thèse sur le droit d’auteur peut se cacher un plagiaire…. c’est-à-dire, pour les non-initiés, l’auteur de plagiat, bref quelqu’un qui a « simplement » fait du copier-coller!

Ce n’est pas une blague du tout! on trouve cela sur le site « archéologie du copier-coller » de Jean-Noël Darde, maître de conférence à l’université Paris 8 : le thème de ce blog est l’étude du copier-coller au niveau universitaire…..

Pour découvrir le blog, cliquez sur le lien

Travailler sur le JT

Publié dans MEDIAS | Comments Off on Travailler sur le JT

4 groupes d’élèves de seconde ayant choisi l’enseignement d’exploration  » littérature et société » ont travaillé pendant plusieurs semaines sur le journal télévisé : après avoir analysé un journal télévisé d’une grande chaîne française, ils ont rencontré M. Philippe Coppin, responsable du service communication à la mairie de Fresnes-sur-Escaut, qui a visionné avec eux un journal réalisé par des élèves  en 2011/2012 ; à partir de cette analyse, M. Coppin leur a donné des conseils techniques pour la réalisation de leur propre journal et leur a proposé de faire quelques tests grandeur nature, sous sa direction et avec du matériel professionnel. Les élèves se sont répartis  les différents rôles (rédacteur en chef, envoyés spéciaux et autres journalistes, caméraman, technicien, présentateur, présentateur météo…) et ont choisi un nom pour leur journal.

Les apprentis-journalistes ont ensuite passé plusieurs semaines à mener des enquêtes, réaliser des interviews, micros-trottoirs et autres reportages à l’intérieur et à l’extérieur de l’établissement. Il leur restait ensuite la lourde opération du montage.

En finale, M. Coppin a pu revenir au moment de l’évaluation pour donner un avis d’expert.

Puis c’est M. Philippe Basquin qui a analysé avec chaque groupe un de leurs reportages (cf. article du 04/04/2013 sur le blog), les deux interventions des professionnels se complètant bien : l’un mettant l’accent sur la technique et en particulier le son, l’autre s’arrêtant  surtout sur l’image et le contenu.

Cette activité menée sur plusieurs mois est l’occasion pour des élèves qui ne se connaissent pas forcément beaucoup au départ de faire une expérience de travail en groupe sur une longue durée, ce qui peut constituer une bonne préparation aux  TPE en classe de première (Travaux Personnels Encadrés). Ce travail leur permet de découvrir les différents métiers de ce secteur, de rencontrer des professionnels encourageants, de se confronter aux exigences de la technique et d’un calendrier, d’être créatifs, de découvrir des compétences insoupçonnées, de développer des savoir-faire nouveaux  ….

(photos : CMS)

Retour sur la Semaine de la Presse dans L’Ecole

Publié dans MEDIAS | Comments Off on Retour sur la Semaine de la Presse dans L’Ecole

Durant La Semaine de la Presse, nous avons eu la chance de recevoir à nouveau Philippe Basquin, rédacteur en chef de France 3 Côte d’Opale et responsable pédagogique  de la licence JORIS – journalisme audiovisuel, à l’Université de Valenciennes.

Les 4 groupes d’élèves de seconde – enseignement d’exploration « littérature & société » qui avaient réalisé un journal télévisé, ont sélectionné un de leurs reportages pour l’analyser (le fond et la forme) avec M. Basquin : avons-nous atteint notre objectif ? Quelles difficultés avons-nous rencontré et avons-nous pu y pallier ? Qu’est-ce qui nous a réjouis dans cette entreprise ? Qu’est-ce qui nous a ennuyés ? Et si c’était à refaire…
Un échange s’est instauré entre les élèves et le journaliste, d’abord donc à partir de leurs réalisations techniques puis sur le métier de journaliste audiovisuel en général.
Cet échange a permis de repérer quelques éléments-clés de l’évolution de la télévision : des changements techniques importants (comme le fait d’être passé de la pellicule au numérique) et leurs répercussions sur la manière de filmer, de préparer un journal TV. C’est avec passion et exigence que M. Basquin a parlé de son métier qu’il a exercé dans des situations très diverses depuis de nombreuses années.
Les élèves ont remarqué une similitude entre le discours du rédacteur en chef et un message récurrent du professeur-documentaliste : l’importance des sources….. là où le professeur dit « identifiez et croisez vos sources » , le journaliste insiste sur la rigueur avec son refrain à destination des  étudiants « ne prenez jamais ce qu’on vous dit pour argent comptant, vérifiez…. »

En finale, après deux heures très riches, M. Basquin a encore accepté, avec la même passion et des mots très encourageants, de poursuivre la rencontre en répondant aux questions d’un groupe de quelques jeunes filles  très motivées par les métiers du journalisme audiovisuel.

photos : CMS