Dès potron-minet…. Kezako ?

Publié le mercredi, 17 mai 2017 à 14:07

Certains, en entendant notre nouveau président utiliser cette expression, se demandent, pour les uns, ce qu’elle signifie, et pour les autres, d’où elle vient ! La réponse très complète se trouve, par exemple, dans l’ouvrage de Claude DUNETON, La puce à l’oreille : anthologie des expressions populaires avec leur origine, paru en 1981 dans la collection du Livre de poche (Librairie générale française), pages 223-224… et qui est CDI (cote : 448 DUN) !
Voici une petite synthèse : le sens, c’est « de grand matin », c’est-à-dire dès que le jour point.
On peut dire aussi patron-minet. Et au XVIIè, on disait « poitron-minet », potron étant une altération de « poitron ».
Ancienne forme : potron-jacquet. En normand, un jacquet est un écureuil. Et « potron » (poitron) signifie « postérieur » (latin posterio).
Donc, potron-jacquet signifie « le derrière de l’écureuil »…. une partie de l’animal très visible, un animal qui est très matinal. Bref, on veut ainsi dire « quand l’écureuil montre son derrière, se lève, dans la fraîcheur de l’aube naissante« .
Il est probable que le jacquet a été remplacé par le minet (chat) avec l’évolution de la société, moins proche de la nature…. le chat qui est aussi très matinal ! Certains disaient d’ailleurs « dès que les chats seront chaussés ».

Les commentaires et les pings ne sont, pour le moment, pas acceptés.

Les commentaires sont fermés.