Eh ben mon cochon !

13:21 Animations culturelles

     Notre langue française comprend de nombreuses expressions utilisant le mot « cochon » et la plupart du temps c’est pour dénigrer ce pauvre animal. Je vous donne quelques exemples :

   -« travailler comme un cochon » : négliger son travail

    -« jouer un tour de cochon » : nuire à quelqu’un

   -« mener une vie de cochon »: se complaire dans l’inconduite

  -« un cochon n’y retrouverait pas ses petits » : vivre dans un grand désordre

– « donner de la confiture à manger aux cochons » : faire quelque chose d’incongru

 – « ne pas avoir gardé les cochons ensemble » : demander plus de respect

   Le cochon est aussi très présent dans la littérature. Qui ne connaît pas, par exemple,  l’histoire des Trois petits cochons   ou bien Babe  de Dick King-Smith ?

   Le cochon et plus particulièrement le porc est aussi associé à la gastronomie , aussi bien pour sa consommation que pour la recherche de la truffe faite par cet animal. En Limousin, nous sommes très fiers de « nos culs noirs ». Mais le cochon fait partie des interdits alimentaires dans les religions juive et musulmane.

  L’omnisprésence du cochon dans notre histoire, nos traditions, notre langue, notre gastronomie, etc, a donné l’idée à la médiathèque du Père Castor de Meuzac  (Haute-Vienne) de faire une exposition sur ce thème d’autant que cette commune est située à quelques kilomètres d’une autre appelée … La Porcherie !C’est à voir du 15 avril au 15 mai 2008.

Tags : , , , ,

Un commentaire

  1. Cristolinette :

    Cochon qui s’en dédie …

    On utilise cette expression pour signifier que les engagements que l’on prend sont inflexibles et qu’aucun point ne sera remis en cause.

    En réalité, le dicton se réfère à une personne qui, si elle manquait à sa parole, serait « un cochon ». Une promesse d’insulte en cas de parole manquée, en quelque sorte.

    Histoire de mettre mon grain de sel sur ce nouvel espace !!!!

Laisser un commentaire

Votre commentaire