Raconte- moi une histoire

6:04 Animations culturelles, Littérature, Pédagogie

  Vous savez, c’est la phrase clef de l’enfant avant de s’endormir. Il souhaite que son parent lui aide à trouver le sommeil grâce à la rêverie qui succède aux contes lus. Pensez à la stratégie employée par Shéhérazade dans les Contes des Mille-et-une nuits de façon à ce que le roi de Perse n’abuse pas d’une vierge chaque soir. Le sultan s’endort, non que l’histoire  soit inintéressante, mais parce que Shehérazade ne la finit jamais et demande d’attendre au lendemain pour connaître la suite. A la manière des enfants, le sultan plonge dans le sommeil pour que plus vite passe la nuit et vienne le jour. Le récit est captivant.

    Les contes, cette année, sont inscrits au programme de classe de terminale aec l’étude de ceux de Perrault et c’est donc un élément déterminant pour comprendre que ce type de récit ne vise pas que l’enfance et participe à tous les âges de la vie. Le psychaniste Bruno Bettelheim a analysé les contes et a montré qu’en fait il y avait toute une symbolique sexuelle autour. L’enfant perçoit l’histoire au premier niveau, mais l’adulte comprend très bien, par exemple, que dans Peau d’Ane l’inceste est évoqué.
  

 Ces récits ne négligent pas les problèmes sociaux. Le Petit Poucet sauve ses frères de l’abandon dans la forêt auquel avaient été contraints les parents trop pauvres. Les contes, malgré leur principe de « merveilleux », ne négligent pas la famine, la misère.
     

  Donc, si vous voulez vous plonger dans ce type de littérature, venez assister aux animations du festival des Coquelicontes dont vous trouverez le programme à  l’adresse suivante :

 http://www.crl-limousin.org/site_crl/dossier_coquelicontes/presentation_coq.html

Tags : , ,

7 commentaires

  1. cdilyceemonnet :

    http://www.cndp.fr/tice/teledoc/mire/teledoc_lhiverdeleon.pdf est un petit dossier consacré au film d’animation « L’hiver de Léon » de Pierre-Luc Ganjon et Pascal Le Nôtre. Ce film restitue l’univers du conte.

  2. cdilyceemonnet :

    Ne pas oublier non plus  » Le Petit Poucet », un film d’Olivier Dahan de 2001 d’après le conte de Charles Perrault . Un dossier à ce sujet se trouve à http://www.cndp.fr/tice/teledoc/mire/teledoc_lepetitpoucet.pdf

  3. cdilyceemonnet :

    http://passouline.blog.lemonde.fr/ annonce, dans le billet du 10 juin, la fin de l’émission littéraire « Le bateau-livre » !

  4. cdilyceemonnet :

    Les livres « racontent » des histoires, c’est pourquoi j’ajoute que http://biblioblog.fr/ permet de suivre l’actualité littéraire

  5. cdilyceemonnet :

    Malgré le côté merveilleux des contes,la peur est un sentiment dominant dans ce type d’histoire. Ainsi le Petit Poucet et ses frères ont peur d’être perdus dans la forêt, Cendrillon s’enfuit vite du bal de peur de dépasser les 12 coups de minuit, Peau d’Ane a peur que son père n’abuse d’elle et invente des robes impossibles normalement à réaliser pour gagner du temps, etc. Dans « La solution finale » de Michael Chabon, Mrs Parnicker souffre de géphyrophobie, c’est-à-dire qu’elle a peur de franchir les ponts. Voici des sites Internet qui vous renseigneront sur le nom de toutes les peurs dont vous pourriez souffrir : http://www.linternaute.com/actualite/savoir/06/phobies/noms.shtml et http://www.le-temps-au-present.com/index_les_peurs_les_phobies.htm

  6. cdilyceemonnet :

    Le 14ème festival interculturel du conte aura lieu à l’île de Vassivière du 16 au 24 août 2008. Ce seront neuf jours à passer à écouter avec plaisir des histoires dites par des conteurs venus d’Afrique, du Québec, de Wallonie, etc. Pour plus de renseignements, consultez : http://paroles.conteurs.free.fr/

  7. cdilyceemonnet :

    Un excellent travail fait par une collègue documentaliste à propos des contes :
    http://wwwcrdp.ac-rennes.fr/savoirscdi/blog/wp-content/uploads/2008/12/contes-et-nouvelles-numerises4.pdf

Laisser un commentaire

Votre commentaire