A consulter sans modération

9:19 Littérature, Pédagogie

         Bien sûr, il y a le dictionnaire classique dont on tourne fébrilement les pages à la recherche de l’orthographe d’un mot, du sens d’une expression, d’une illustration, etc. Mais, vous le savez bien, c’est beaucoup moins du goût des élèves de poser leurs doigts et leurs yeux sur du papier ! Vous êtes un peu déçus, mais l’important n’est-il pas de trouver quelque chose de fiable ?

      Jusqu’à présent, à part les encyclopédies payantes du type Encarta ou Universalis qui existent sous forme de CD-ROM, il y avait comme alternative Wikipédia, gratuite et accessible directement en ligne sur Internet. Certains ont fait un parallèle entre la contribution aux articles possible par chacun et la rédaction de la fameuse Encyclopédie faite par Diderot, d’Alembert, Rousseau, etc . Il ne faut tout de même pas exagérer! Oui, avons-nous tous la faculté et les connaissances pour proposer une sorte d’exposé sur chaque sujet ? Qui va contrôler ? Qui va modifier ? Malgré une plus grande rigueur, il faut tout de même savoir que Wikipédia est parfois source d’erreurs parce qu’un « plaisantin » a rédigé un article très fantaisiste. Pour ne pas vous laisser piéger, l’important est de vérifier l’information en consultant, en complément, d’autres sites.

    Pour suivre l’évolution des mentalités, Larousse vient d’ouvrir un espace fonctionnant sur un principe  assez identique, mais avec un parallèle entre les « contributions » signées et le texte officiel : http://www.larousse.fr/#. Mais sachez qu’il existait déjà :

 http://www.lexilogos.com/ 

 http://www.le-dictionnaire.com/ 

 http://mapage.noos.fr/mp2/ 

 http://www.orthofacile.com  (vérification de l’orthographe d’un mot) 

http://www.verbes.org/conjuguer-verbes-a.htm (vérification d’une conjugaison)

Tags : , ,

15 commentaires

  1. DM :

    Attention à la confusion !

    Comme me le disait encore jeudi dernier la directrice adjointe des dictionnaires Larousse, Larousse ne vérifie pas les noms et qualités indiqués par les contributeurs Internet. Il est donc possible à n’importe qui de s’inscrire au nom de n’importe qui (*) et de s’inventer des qualifications.

    Prudence, donc. Sur Wikipédia, on invite les auteurs à indiquer leurs sources, le lecteur peut alors vérifier.

    (*) Je me suis inscrit sous mon nom et qualifications mais à partir d’une adresse Hotmail sans rapport avec mon nom et ma profession, Larousse a accepté. J’ai pu ensuite publier un article.

  2. cdilyceemonnet :

    http://www.bibliomonde.net/index.htm vous propose des guides touristiques, des romans et d’autres découvertes sur différents pays de la mappemonde

  3. cdilyceemonnet :

    http://www.linternaute.com/actualite/depeche/afp/26/530860/brad_pitt_xxl_et_laure_manaudou_dans_le_petit_larousse_2009.shtml note les nouveaux noms propres inscrits dans la version 2008 du dictionnaire. L’article insiste aussi sur la féminisation des noms de métiers, à la manière des Québécois

  4. cdilyceemonnet :

    http://www.dicomoche.net s’attaque avec humour à tout ce qui peut enlaidir et rendre incompréhensible la langue française

  5. cdilyceemonnet :

    http://www.tetes-chercheuses.fr/ est réalisé par l’université de Nantes avec une présentation de travaux de recherche sur cette région. Ils sont présentés sous forme de dossiers avec textes, de vidéos, d’interviews et de jeux. C’est absolument fabuleux ! Regardez tout, même les archives !

  6. cdilyceemonnet :

    « Le dictionnaire des mots nés de la mer » de Pol Corvez, édition Chasse-Marée, 360 pages, 18 € regroupe toutes les expressions et les termes de la vie courante en rapport avec la mer. Vous allez être surpris si vous consultez cet ouvrage car « pagaille », « gaffe » et « strapontin » font partie du vocabulaire maritime !

  7. cdilyceemonnet :

    Une fiche méthode parue sur le site de « L’étudiant » permet de définir quelques principes de bases pour savoir prendre des notes : http://www.letudiant.fr/bac/les-methodes-de-travail-pour-reussir/bien-sexprimer-a-lecrit.html

  8. cdilyceemonnet :

    http://www.wheatoncollege.edu/Academic/academicdept/French/ViveVoix/Resources/parauteur.html : un super site qui permet à la fois de prendre connaissance de textes poétiques et en plus de les entendre lus par une personnalité du monde du théâtre !

  9. cdilyceemonnet :

    http://littre.reverso.net/dictionnaire-francais/ : le Littré en ligne ! A consulter !!!

  10. cdilyceemonnet :

    http://www.retourneaucm1.com/ met en avant toutes les fautes d’orthographe que l’on trouve dans des documents qui semblent pourtant « sérieux ».Edifiant!

  11. cdilyceemonnet :

    http://fr.wikiversity.org/wiki/Accueil est une nouvelle encyclopédie en ligne

  12. cdilyceemonnet :

    C’est un dictionnaire « curieux », dans les deux sens de cet adjectif, c’est-à-dire aussi qu’il est à la fois « singulier » et « animé de désir de connaître (ou faire connaître) ». Il s’agit du « dictionnaire du futur » : http://www.dictionnairedufutur.fr/spip.php?article6 . En tout cas « l’inventrice » (et là aussi le mot est très approprié parce qu’il s’agit d’une femme et qu’en plus elle innove vraiment et invente on ne peut plus)propose de contruire des mots…pour demain !
    Je trouve cette attitude tout aussi intéressante que celle, par exemple, de Bernard Pivot qui, lui, propose de faire revivre les mots …d’hier !

  13. cdilyceemonnet :

    Il s’agit d’une « encyplopédie » collaboratrice consultable sur Internet. Elle s’adresse surtout aux jeunes entre 8 et 13 ans. Elle est très utile mais comporte les mêmes risques que « Wikipedia », c’est-à-dire qu’il faut comparer ce qui est dit avec ce que l’on trouverait sur une encyclopédie « normale ». Il s’agit de : http://fr.vikidia.org/index.php/Accueil

  14. cdilyceemonnet :

    De nouveaux mots feront leur apparition dans les dictionnaires 2010 . Prenez-en connaissance maintenant : http://www.linternaute.com/savoir/societe/dossier/les-mots-nouveaux-du-dictionnaire-en-2010/les-mots-nouveaux-du-dico-en-2010.shtml

  15. cdilyceemonnet :

    Il existe aussi des dictionnaires d’argot. Faîtes ce test pour savoir si vous devez vous en procurez un : http://www.linternaute.com/paris/questionnaire/fiche/10352/d/f/1/

Laisser un commentaire

Votre commentaire