Ne pas lâchez les fauves !

5:56 Animations culturelles, Pédagogie, Peinture

     Le mot « fauve » a plusieurs sens. Il désigne une couleur tirant sur le roux donc très « flamboyante ». Puis, ce terme renvoie à un animal dont le pelage tire sur le roux et qui est sauvage, souvent cet adjectif se rapporte aux félins. La couleur rousse  et le côté sauvage apportent une connotation péjorative parce que ce sont des caractéristiques trop contraires à une certaine sagesse. Le mot » fauve » est aussi à rattacher à un mouvement pictural : le fauvisme. Comment a-t-on pu faire un rapprochement  avec la peinture ?

    A l’automne 1905, à Paris, des peintres se sont réunis dans une salle du Salon d’automne. Parmi eux figurent Matisse, Derain et Vlaminch. Au milieu de la pièce d’exposition se trouve une sculpture très classique qui fait contraste avec le jaillissement de couleurs très vives des tableaux. Aussi l’un des critiques, Louis Vauxcelles, compare-t-il la sculpture à une oeuvre du sculpteur italien de la Renaissance Donatello et écrit « C’est Donatello dans la cage aux fauves« . « Les fauves  » sont bien sûr les peintres qui osent employer  de telles audaces chromatiques. Dans l’esprit du critique il s’agissait de dévaloriser ce mode pictural. Cependant, à la manière des impressionnistes qui ont voulu utiliser les arguments de leurs adversaires pour affirmer leurs succès (souvenez-vous que le terme « impressionniste » était au départ une sorte d’insulte pour mettre l’accent sur l’aspect non fini de Impression, soleil couchant de Monet et qu’ensuite les impressionnistes ont revendiqué cette manière de faire), ces peintres ont repris cette idée pour, au contraire, en faire un atout.

     Les « fauves » aiment à peindre le Sud de la France illuminé de soleil, d’où les couleurs si vives. Ils n’apprécient pas les teintes trop douces, selon eux, des impressionnistes. Il est possible de voir quelques tableaux à http://www.peintre-analyse.com/fauvisme.htm et d’avoir des renseignements complémentaires avec http://fr.encarta.msn.com/encyclopedia_761551606/fauvisme.html.

    En ce moment et jusqu’au 20 juillet 2008 se tient au musée du Luxembourg une exposition consacrée à Maurice de Vlaminck (1876-1958) qui a appartenu à ce mouvement, mais seulement ses toiles de la période 1900 à 1915 car ensuite cet artiste a évolué vers le cubisme : www.museeduluxembourg.fr . Il y a aussi un dossier très complet sur ce peintre dans : http://www.lemondedesarts.com/Dossiervlaminck.htm

Tags : , , , , , , , , , , ,

5 commentaires

  1. Cristolinette :

    C’est aussi ….

    Le Fauve (The Beast), de son vrai nom Henry «Hank» Philip McCoy, est un super-héros de comics de l’univers Marvel. Il a été créé par Stan Lee et Jack Kirby, et apparut pour la première fois dans le premier numéro de X-Men (septembre 1963).

    Le Fauve est un mutant membre des X-Men et des Vengeurs.

  2. cdilyceemonnet :

    Je ne le connaissais pas. Merci pour l’information.

  3. cdilyceemonnet :

    http://www.musee-matisse-nice.org/ une belle exposition du 25 octobre au 22 février 2009

  4. cdilyceemonnet :

    La pinacothèque de Paris accueille jusqu’au 15 septembre une exposition consacrée à Suzanne Valadon et son fils Maurice Utrillo :
    http://www.parisinfo.com/sorties/1006796/suzanne-valadon-maurice-utrillo
    Personne n’ignore combien ces deux peintres sont chers au Limousin

  5. cdilyceemonnet :

    Une exposition Renoir est aussi prévue : http://www.parisinfo.com/sorties/1041375/renoir-les-dernieres-annees

Laisser un commentaire

Votre commentaire