Et si on faisait un pique-nique ?

5:49 Gastronomie, Humour, Littérature, Pédagogie, Personnages

     Vous l’avez sans doute remarqué, je suis papivore, c’est -à- dire que j’aime dévorer les livres, au sens figuré bien sûr ! Mais il se trouve que certains romans parlent justement de nourriture. Certains ont pour héros des personnages sténophages.  Ainsi  la sorcière Griselda  dans Hansel et Gretel des frères Grimm ne se nourrit-elle que d’enfant. Hansel et Gretel eux-mêmes ne s’alimentent que de friandises : maison en pain d’épice, fenêtres en sucre , etc. Bien entendu, si les fenêtres avaient été en bois, Hansel et Gretel auraient été des termites xylophages. L’ogre du Petit Poucet des contes de Perrault est anthropophage puisqu’il est une sorte de cannibale mangeant les jeunes garçons. Mais le fameux vampire Dracula qui boit le sang de ses victimes, lui, est hématophage.

         Je ne suis pas publivore (fascinée par les publicités télévisées), par contre j’aime beaucoup regarder les émissions littéraires. Je n’aime pas rester sur ma faim car j’ai soif de connaissances, surtout quand l’animateur présente des romans qui parlent de bonne chère et dont je vais me faire un plaisir de savourer. Vous connaissez certainement Alphonse Daudet et ses Lettres de mon moulin. Il n’est pas possible d’oublier Les trois messes basses . Et il y a bien sûr Le ventre de Paris d’Emile Zola qui évoque les halles de Paris. Je ne fais qu’une petite sélection. Au niveau du CDI, nous avons le livre intitulé A table ! (édition Métailié 2004) qui regroupe des écrits de 42 auteurs de 16 nationalités différentes écrivant en 7 langues qui nous invitent à un festin de mots à travers le thème littérature et cuisine.

Tags : , ,

3 commentaires

  1. cdilyceemonnet :

    J’avais oublié de préciser qu’au niveau du CDi, nous avons aussi : “Lino tout simplement” de Clelia Ventura (avec de nombreuses recettes de cuisine car Lino Ventura était gourmand), « A la table de George Sand » de Chritiane Sand, « Renoir à la table d’un impressionniste » aux Editions Du Chêne, « Le bel appétit de Monsieur Balzac » de Gonzague Saint Bris, »A la table de Manet » aux Editions du Chêne, »A la table de Picasso » d’Ermine Herscher.
    Tous ces ouvrages associent art et gastronomie

  2. cdilyceemonnet :

    A noter l’existence de « Gourmets et gourmands ou l’art de faire bonne chère dans la littérature » paru chez Gallimard jeunesse en 1996 (ISBN : 2-07-059184-0) que l’on peut emprunter à la BFM de Limoges.

  3. cdilyceemonnet :

    Le « Magazine littéraire » n°480 de novembre 2008 est consacré à « Littérature et gastronomie ». Il y a un entretien avec Michel Onfray.Cette revue est empruntable à la BFM de Limoges

Laisser un commentaire

Votre commentaire