Le mois du blanc

9:38 Gastronomie, Grands événements au lycée, Humour, Pédagogie, Société

       Les cours ont repris le lundi 5 janvier et la grosse « surprise » (malgré l’annonce faite par la météo) a été l’arrivée de l’or blanc dès le lendemain. Un blanc manteau a recouvert le sol. A sa vue, certains sont devenus blancs comme un linge à la perspective de faire une chute mais d’autres ne se sont pas du tout fait de cheveux blancs, mais, au contraire, en ont profité pour avoir carte blanche dans la glissade.

     Le mercredi 7 janvier, pour ne pas faire chou blanc dans le domaine des soldes  qui débutaient car il faut vraiment en profiter tellement, dans les autres circonstances, le contribuable est saigné à blanc, certains d’entre nous  sont allés faire un tour dans les boutiques. Peut-être ont-ils cousue de fil blanc une histoire leur permettant d’avoir une ristourne encore plus importante, mais je ne les crois tout de même pas capables d’utiliser une arme blanche pour imposer quelque chose au vendeur. Il me semble tout de même nécessaire de montrer patte blanche au moment de payer et ce n’est pas le moment de vouloir essayer de blanchir son argent. Certains blancs-becs pensent qu’il suffit d’un peu de charme et que la vendeuse sera séduite et que, quite à faire un mariage blanc, elle baissera le prix du blanc. Qu’ils blanchissent sous le harnais et ils verront bien que souvent ces filles ne sont pas des oies blanches et savent se méfier !

              C’est bonnet blanc et blanc bonnet mais, malgré la disparition de la publicité  nocturne sur les chaînes de télévisions publiques françaises depuis le 5 janvier, les consommateurs se ruent toujours sur les magasins, aussi bien à la recherche de blanc de poulet que de sauce blanche toute conditionnée ou encore des blancs-mangers. Certains passent une nuit blanche devant la boutique et guettent son ouverture pour être les premiers à acheter. Très fatigués mais heureux, en tendant l’objet convoité à la caissière, ils s’entendent répondre d’une voix blanche : « Le guichet est fermé ». Parfois, cette phrase leur paraît si dure pour eux que, discrètement, ils boivent une gorgée de vin blanc avant de changer de file et se diriger vers une caisse ouverte. Ils restent tout de même très perturbés et signent en blanc sur un chèque quand arrive leur tour de payer. Parfois le chiffre imprimé ensuite n’est pas correct mais ils n’y voient que du bleu.

        Chers lecteurs, cette page n’est pas restée blanche grâce aux expressions liées à cette couleur. J’en ai rassemblé beaucoup dans ce petit texte pour en faire comme un examen blanc avant de vérifier vos connaissances. Vous serez candidat à des épreuves car sachez qu’à l’origine les personnes participant à un examen devaient être habillées en blanc. Enfin,  janvier est le mois du blanc et pas seulement en France car apprenez par exemple, qu’au Brésil;  il est de bon ton d’être vêtu de blanc pour le réveillon de la Saint Sylvestre. Cette élégance fait penser au terme très littéraire « blandices » qui renvoie au charme et à la séduction.

 

Tags : , , , , ,

12 commentaires

  1. Doris Parneix :

    Félicitations Bernadette, ton blog est classé premier dans la rubrique lycée dans le best of des blogs de CDI sur le Web Pédagogique.
    Beau travail pour des articles très intéressants et très documentés.

    Doris

  2. Hilde :

    Merci pour cet article merveilleux, Bernadette. Il montre aussi les difficultés de toutes les langues concernant les expressions fixes. Je ne connaissais, par exemple, aucunes des expressions utilisées. J’ai du travail à faire!

    Félicitations pour ton travail sur le blog.

  3. cdilyceemonnet :

    Merci pour tes félicitations. En fait, en 15 jours, c’est la seconde fois que ce blog est sélectionné puisqu’il avait déjà été mentionné dans la catégorie « Les meilleurs articles sur Noël » : http://lewebpedagogique.com/blog/2008/12/22/les-meilleurs-articles-sur-noel/
    Je suis très contente. Je remercie tous mes lecteurs, toute la petite (en fait, un peu grande !) équipe qui s’est formée pour essayer d' »enseigner autrement » aux élèves : toi, Hilde, Debra, Marieta, Daleen, Jocelyne, Mariko, Lenka, Gabriela, Alina, Urszula, Antonia, Maria-Letizia, Mary-Lou, Kelly, Hélène, Salvelina, Graciela, Kathie et Eric, sans oublier, surtout pour l’an passé, Turid et Nicole.
    Je voudrais aussi remercier les professeurs du lycée car finalement ce sont souvent eux qui inspirent mes articles. Ma sympathie va aussi aux élèves.
    Je suis très émue.

  4. cdilyceemonnet :

    Voici la référence exacte du classement dont parle Doris :
    http://lewebpedagogique.com/blog/2009/01/12/les-meilleurs-blogs-de-cdi/
    Oui, Hilde, j’ai imaginé ce petit texte pour que, tout un lisant une histoire amusante, chacun apprenne de nouvelles expressions.

  5. Urszula :

    Je te félicite Bernadette d’être classée parmi les meilleurs. Moi aussi, j’en suis fière car comme tu l’as dit, ton succès c’est le succès de tout notre réseau.
    Je lisais cet article avec un sourire qui devenait de plus en plus large. Certaines de ces expressions existent aussi dans notre langue.
    À bientôt

  6. Jocelyne Cormier :

    Encore une fois c’est un plaisir de te lire, bravo !

  7. zizoune :

    félicitations pour cet article jouant avec le mot blanc, comme d’habitude tu sais allier vie quotidienne et poésie
    amitiés

  8. cdilyceemonnet :

    Chère collègue, merci pour les compliments !

  9. Mme Cantaloube :

    Bonne continuation pour le blog,
    Je ne voulais pas laisser de blanc alors « à bientôt ! »

  10. cdilyceemonnet :

    Merci pour le commentaire et pour la répartie qui est bien dans l’esprit de l’humour …anglais.

  11. cdilyceemonnet :

    Le pied de cochon est un produit tripier dit « blanc », ce qui signifie qu’il a été blanchi et échaudé par le tripier avant d’être mis en vente.

  12. Marieta :

    Un peu de chaleur brésilienne dans cette chanson accompagnée d’un beau diaporama : http://www.youtube.com/watch?v=nLKGc3yl1jQ&feature=related

Laisser un commentaire

Votre commentaire