Allez, à table, la soupe est servie !

8:47 Animations culturelles, Gastronomie, Humour, Pays, Pédagogie, Société, Sport

      Etes-vous des « fidèles » de l’ancien « Dakar » qui maintenant traverse l’Argentine et le Chili ? Je ne m’intéresse pas outre-mesure aux courses de motos, surtout lorsqu’elles traversent ce qui est normalement « un désert » mais que « la civilisation » juge utile « d’exploiter » pour des raisons à la fois techniques et commerciales. Nos amis argentins, étant en vacances d’été, n’ont pas pu donner leurs sentiments sur ce choix. Peut-être le feront-ils à leur reprise de cours. La randonnée s’est terminée le samedi 18 janvier après un parcours en boucle dont la carte ci-dessous indique le parcours.

        La semaine dernière, un terme employé par le journaliste pour commenter cette course a attiré mon attention : « poireau« . Dans le jargon de ce sport, cela veut dire « un motard qui n’est pas sûr de lui, assez novice ». Ah, c’est certain, ce « poireau » n’est pas une « grosse légume » et il va se faire carotter sa place et faire chou blanc au niveau des résultats. Ce motard va être responsable du navet que va devenir le reportage sportif.

        Alors, amis lecteurs, vous l’aurez compris, avec tout ce vocabulaire, on finit par ne plus parler de « la course » mais « des courses« , celles que vous faîtes au supermarché ! J’espère qu’avec tout cela, vous n’en aurez pas soupé des informations sur « le Dakar ». Voici d’ailleurs le site officiel : http://www.dakar.com  Que dire de plus sinon « Bons vents  » (surtout à « Buenos Aires »)  aux pilotes !

      Quant à la soupe, que vous ferez après avoir fait vos courses, avec ce poireau, cette carotte, ce chou et les autres légumes, je vous invite à la déguster tout en regardant cette petite vidéo :  http://www.tv5.org/TV5Site/lf/merci_professeur.php?id=2699&id_cat= . Vous y apprendez toutes sortes d’expressions contenant le mot « soupe » et j’espère que cela renforcera votre soif de savoir, surtout en buvant le bouillon (l’expression est à prendre au propre car je ne vous souhaite ni d’avaler de l’eau en nageant ni d’essuyer un échec financier en ces temps de crises boursières). Je vous conseille toutefois d’éviter 11 heures pour vous désaltérer avec ce potage car, à ce moment précis, il pourrait être mortel.

 

Tags : , , , , , , ,

6 commentaires

  1. Urszula :

    En voyant le titre de cet article et la carte d’Argentine j’ai tout de suite pensé que Bernadette allait nous donner une recette pour une soupe argentine. Pourtant elle nous donne encore plus – « la recette » pour le mot « soupe ». Je ne connaissais pas ces expressions. Merci.

  2. cdilyceemonnet :

    C’est le cas de le dire : « j’ai fait ma cuisine ». Cette expression veut dire que j’ai arrangé le texte de telle sorte qu’il me permette tous ces jeux de mots.
    Pour faciliter la compréhension, je vais tout de même donner quelques explications complémentaires :
    – Une « grosse légume » est un personnage important (« légume » devient alors un mot féminin alors que normalement c’est masculin)
    – « carotter » est un verbe argot qui veut dire « prendre » ou « se faire prendre »
    – « navet » : mauvais film, échec
    – « bouillon de onze heures » : breuvage empoisonné

  3. cdilyceemonnet :

    http://sports.linternaute.com/cmc/auto-moto/200903/dakar-une-copie-a-revoir_211641.html fait le point sur le « Dakar argentin »

  4. saveursetcouleurs :

    Très bien vu ton article… et ce pauvre motard risque d’en avoir gros sur la patate en lisant la feuille de chou du journaliste…
    Bonne journée. Au fait : as-tu vu la recette de la brioche ? C’est spécialement pour toi…

  5. cdilyceemonnet :

    Le numéro 27 de février 2009 de « Régal », propose toute une sélection de potages. La revue titre, avec un clin d’oeil : « Luxe, calme et veloutés ». La revue est bien sûr au CDI !

  6. cdilyceemonnet :

    Pas de courses moto prévues à l’épreuve de baccalauréat, mais le surf est possible : http://www.curiosphere.tv/video-documentaire/9-4-1-1-orientation/104687-loption-surf-au-baccalaureat

Laisser un commentaire

Votre commentaire