Le pont japonais

16:54 Animations culturelles, architecture, Ecologie, Gastronomie, Humour, Pays, Pédagogie, Peinture, Personnages, Société

      Le mois de mai est souvent présenté comme une période pendant laquelle, en France, les jours fériés se succédent. Ainsi, cette année, le 1er mai était un vendredi, le 8 mai aussi, mais il y aura aussi le jeudi 21 mai (Ascension) puis le 31 mai (Pentecôte). Puisque les 1er et 8 mai étaient un vendredi, certaines administrations et entreprises ont accordé à leurs employés le samedi pour faire « un grand week-end ».  Puisque l’Ascension est un jeudi, le vendredi est souvent aussi accordé et parfois en complément du samedi et du dimanche. On a l’habitude de parler de « pont » pour désigner un week-end et quand on trouve que vraiment le repos obtenu est appréciable, certains vont jusqu’à dire …viaduc ! On peut alors se demander ce qu’il en est dans les autres pays.

     Prenons par exemple le Japon qui, au contraire, jouït d’une réputation d’avoir un peuple très travailleur, y-a-t-il aussi « des ponts  » ? Je commencerai par dire une boutade en vous répondant que « les ponts japonais » sont bien connus puisqu’ils ont plu au peintre impressionniste Claude Monet ! Bien que cet artiste ne soit jamais allé au Japon, il était fasciné par le pays du Soleil Levant. Ainsi, dans sa maison de Giverny, le jardin d’eau est orné d’un petit pont qui enjambe l’extrémité du bassin. La forme arquée de cette passerelle lui a valu le nom de « pont japonais » et il posséde une tonnelle. En fait, Claude Monet a peint le pont qu’il a fait faire dans son jardin.

                                           

    Plus sérieusement maintenant, je dirais maintenant que oui, il y a des « ponts » au Japon, même si c’est rare, le plus connu est la « Golden Week »  que l’on peut traduire en français par « la Semaine d’or« . Il s’agit de jours fériés qui se succédent : 4 en 7 jours !  Le 29 avril de chaque année, les Japonais célèbrent la  » Fête de Sh?wa » (Sh?wa no Hi). Il s’agit de célèbrer l’anniversaire de l’empereur l’empereur Sh?wa (Hirohito) né le 29 avril 1901 bien qu’il soit mort le 7 janvier 1989 et qu’il y ait aussi des polémiques sur son rôle pendant la seconde guerre mondiale. Depuis son décès, c’est son fils Akihito qui est empereur.

                                                   

                                               

      Le 3 mai est la seconde fête de la « Semaine d’or ». Il s’agit de commémorer la Constitution de 1947. Cette journée est appelée Kemp? Kinen Bi . C’est un événement très important puisque cette constitution a été élaborée au-delà de la seconde guerre mondiale et donc au-delà de la capitulation du Japon.  Les articles de cette constitution se sont fortement inspirés du travail de réflexion de Douglas Mac Arthur, commandant suprême des forces armées américaines.

                                          

     On pourrait voir un acte contre-nature de célèbrer  une constitution dictée par l’ennemi d’hier, mais ce serait ignorer que si d’un côté Douglas Mac-Arthur incarne un ancien rival, il est aussi un allié car il a personnellement appuyé le statut « d’innocents » pour les membres de la famille impériale lors du procés de Tokyo ouvert le 19 janvier 1946. Il s’agissait de juger les « criminels de guerre japonais de la seconde guerre mondiale » et Hirohito et sa parenté ont ainsi bénéficié d’une exonération de responsabilités. Il faut dire que deux raisons expliquent cette grande clémence. Les onze juges du Tribunal Militaire International pour l’Extrême-Orient ont à leur tête le procureur Joseph Berry Keenan. Il est américain et a servi pour l’administration de Franklin Roosevelt puis celle de Harry Truman et il serait difficile d’incriminer Hirohito et sa famille pour « crime de guerre » alors que les Etats-Unis ont eux-mêmes largué deux bombes atomiques avec des effets dévastateurs sur le Japon ! Il y a aussi à prendre en considération la stratégie américaine consistant à ne pas déstabiliser politiquement  le Japon en épargnant l’empereur Hirohito et sa famille, et ceci est d’autant plus important que la guerre froide a fait naître  la guerre de Corée  qui menace et qu’il est très intéressant de faire du Japon un allié ! L’article 9 de la constitution japonaise de 1947 interdit la création d’une armée japonaise, mais, sous des couverts de « protection » par rapport à la Corée du Nord soutenue par les Soviétiques et les Chinois, le Japon est autorisé à organiser une « force d’autodéfense« .

Le 4 mai, les Japonais célèbrent Midori no Hi que l’on peut traduire par Fête de la Nature ou de la Verdure. Les jardins japonais sont souvent petits mais dessinés avec soin de façon à former un paysage en miniature. Voici quelques exemples de décorations de jardins japonais : http://www.dailymotion.com/video/x3hv04_jardins-japonais_blog . Le « bonsaï » est l’art de cultiver des arbres miniatures. Chaque rocher, pièce d’eau et plante est mis en valeur. Regardez quelques réalisations avec http://www.youtube.com/watch?v=mfrs_oZfk_M&hl=fr

  Enfin, le 5 mai, les Japonais célèbrent Kodomo no hi que l’on peut traduire  par « Fête des enfants » bien que ce soit particulièrement les garçons qui soient fêtés. Des animations spéciales caractérisent cette journée. Ainsi les enfants prennent un bain d’iris (sh?bu-yu ), boivent du saké additionné d’iris, dégustent des Kashiwa-mochi qui sont des sortes de gâteaux de riz fourrés d’une purée de haricots rouges sucrés, le tout enroulé dans une feuille de chêne. Parfois ils mangent aussi des chimaki. Il s’agit d’une sorte de gâteau de riz agglutiné servi dans une feuille de bamboo.

                                                                   

                                                                   

   Les enfants reçoivent une « poupée de mai » et des « drapeaux carpe« . On peut en admirer à cette adresse : http://www.japan-photo.de/e-kodomo.htm

                                                                 

   Cette semaine d’or est une période très importante au Japon au niveau touristique puisque ces jours de repos sont des occasions rêvées pour faire des visites. Mais, ces jours là, les prix flambent et finalement l’or est très utile mais …dans le porte-monnaie …pour passer cette semaine !

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

9 commentaires

  1. saveursetcouleurs :

    Très intéressant cet article. Je ne connais pas du tout le Japon mais fêter les enfants et la nature est une excellente idée.

  2. cdilyceemonnet :

    Lors des « ponts », les Japonais font beaucoup de tourisme. « Les nouvelles de la boulangerie pâtisserie » n°759 du 2 mai 2009 retrace l’historique de la boulangerie Donq qui est pionnière du pain français au Japon qui attire beaucoup les Japonais

  3. lyceepolonais :

    C’est avec un grand intérêt que j’ai lu cet article et j’ai regardé les sites proposés. Merci.

    Les Polonais aiment aussi les « ponts ». En mai nous avons 5 jours fériés quand le 1er mai tombe un lundi. Le 3 mai c’est la fête nationale de la Constitution (du 3 mai 1791). Beaucoup de personnes en profitent pour faire des excursions à l’étranger – alors les prix sont moins élévés qu’en été.
    Nous fêtons les enfants le 1er juin qui est la Journée de l’Enfant.

  4. collegehcoandabc :

    Merci pour cet article. J’adore le Japon. Donc chaque fois qu’il y a de nouvelles informations sur ce pays, je suis plus qu’heureuse de les lire.

  5. cdilyceemonnet :

    Il va y en avoir d’autres puisque Mariko m’a écrit pour m’indiquer un endroit du Japon qu’elle a justement visité durant la « Golden week » et je vais à mon tour vous en parler

  6. Hilde :

    Encore une fois, merci pour cet article sur le Japon.

    Cette année nous avons fêté le jour des petits garcons, avec des drapeaux carpes et des gâteaux. C’était nos voisins japonais qui nous avaient invités.

    En Norvège aussi il y a des ponts. Nous fêtons aussi notre fête nationale le 17 mai.

  7. Daleen :

    Bonjour!
    Ici, en Afrique du Sud, on ne connaît pas le « pont », mais souvent les gens « font le pont » selon leur gré, sans savoir qu’il y existe une expression pour décrire cet acte en français.

  8. cdilyceemonnet :

    « Géo » 369 de novembre 2009 est consacré au Japon : des images à vous couper le souffle. La revue se trouve bien entendu au CDI

  9. cdilyceemonnet :

    L’an 2010 marque le 65 ème « anniversaire » du lancement de bombes atomiques sur le Japon et pour la première fois depuis la commémoration on notait la présence de l’ambassadeur américain et du secrétaire général de l’ONU. La conclusion a été de ne plus jamais utiliser un tel armement. Cet article de journal rappelle les faits : http://www.humanite.fr/05_08_2010-hiroshima-un-massacre-fulgurant-451156

Laisser un commentaire

Votre commentaire