Noël au balcon : au Brésil avec Marieta

Animations culturelles, Gastronomie, Grands événements au lycée, Langues, Littérature, musique, Pays, Pédagogie, Société 5 commentaires

 

      Au Brésil, Noël est traditionnellement une fête de famille. On prépare des plats comme la dinde rôtie, la “farofa”, diverses types de salades et de  viandes , des desserts ( il n’y a pas de desserts spécifiques de Noël comme en Europe)…La nuit de Noël on sert un repas abondant et même dans les familles moins favorisées il y a toujours un dîner plus soigné, le “dîner de Noël”…Le chocolat et les oranges ne sont pas importants. On échange des cadeaux qui sont mis au pied du sapin de Noël (artificiel), bien décoré.

 

        

       À minuit on se rend à l’église pour la messe du coq (missa do Galo). Après les prières, on participe à des bals, parfois costumés, mais ce n’est pas une tradition dans toutes les régions, car chacune a ses particularités, par exemple “A dança das Pastorinhas”, dans le nord du pays. Il y a les “Presépios” (crèches) dans toutes les villes et elles font partie de la décoration traditionnelle de Noël. Les chants de Noël sont “Noite Feliz” (Douce nuit”) et d’autres d’origine européenne et américaine.

 

                   

   

 Au Brésil, le Père Noël arrive par la fenêtre, car les cheminées y sont rares: c’est surtout le climat qui fait la différence entre le Noël européen, nord-américain ou japonais  et celui de notre pays. L”écrivain Monteiro Lobato, dans les années 1930 a essayé de créer un Papa Noël indien; dans les années 1950, Joracy Camargo et Heckel Tavares ont conçu un personnage noir appelé “Papai João”( Père Jean) pour remplacer la figure du Père Noël, pourtant aucune de ces  tentatives n’a eu de succès et nous voyons aujourd’hui un Père Noël chaudement vêtu dans les centres commerciaux, dans les rues, dans les maisons…

     Ici, les vacances scolaires ont commencé le 12 décembre et finiront le 12 février, mais il n’y a pas de vacances de Noël spécifiques. La photo qui suis a été  prise le  vendredi 12 décembre dans mon école. On peut voir sur le mur quelques dessins faits par des élèves Junior de 12- 13 ans .  Les éléves qui sont avec moi sur cette photo sont ceux qui ont déjà fini le cours d’espagnol et vont maintenant commencer le niveau intermédiaire du français, ils ont fini le B5 ( dernier semestre du niveau débutant) avec moi. 

 

 

 

“JOYEUX NOËL”, C’EST “FELIZ NATAL “ en portugais…

    Merci beaucoup à Marieta pour nous avoir apporté un peu de chaleur du Brésil dans nos paysages d’hiver français. Merci pour cet article et ces photos. Bonnes vacances …d’été.Bonne année 2009. A bientôt

 

 

 

 

Tags : , , , , ,

Noël aux tisons : en Norvège avec Hilde

Animations culturelles, Gastronomie 10 commentaires

 

 

 

     

   Quand vous pensez au Noël dans le Nord, vous pensez qu’il y a beaucoup de neige, et qu’il fait très froid, n’est-ce- pas ? Alors nous sommes désolés de vous le dire, mais ici, il fait 0 dégrées et  il y a très peu de neige. Ce petit récit n’est donc pas vraiment « sous la neige », mais on espère que cela se changera.

 

      La fête de Noël commence tout doucement le premier dimanche de l’avent. Ce dimanche les sapins de Noël, qui se trouvent dans toutes les villes et villages du pays, et les rues décorées de guirlandes sont allumées. Les enfants norvégiens ont bien entendu un calendrier de l’avent avec un petit cadeau, un morceau de chocolat ou  avec une activité à faire en famille.

                    

 

   

   La première fête au mois de décembre c’est la fête de Ste Lucie. D’origine, c’est une fête suédoise, mais elle a été adoptée par les écoles maternelles et primaires partout. La fête de Ste Lucie se fête le matin avec une parade dans les écoles. Première dans la parade marche une jeune fille, vêtue en blanc portante une couronne avec des bougies électriques. Elle est suivie d’une parade de jeunes garçons et filles, tous vêtus en blanc avec des chapeaux piqués pour les garçons et un fil étincelant pour les filles. Tout le monde porte une bougie. Quand la parade arrive, on éteint la lumière, et la parade se déroule dans le sombre, seulement allumée par les lumières que portent la jeune fille (Ste Lucie) et ses compagnons. En marchant le groupe d’enfants chante une chanson d’origine napolitaine. Après on sert une brioche au safrandans des formes différentes (Lussekatt – chat de Lucie).

 

   En Norvège on fête Noël le 24 décembre. Le 24 tout ferme vers 13h, et on rentre en famille. La Norvègeest un pays luthérien. Nous avons une église d’Etat, et 80 % des Norvégiens en sont membres. Cela ne veut pas dire qu’on est un pays croyant. Dans le protestantisme la foi est un choix personnel, et il n’y a pas nécessairement un lien direct entre d’être membre de l’église officielle et d’être croyant. La plupart des Norvégiens ne se considèrent pas comme croyants et vont à l’église une fois par ans, et c’est le 24. Dans beaucoup de familles, c’est la tradition d’aller à la messe cet après-midi. La messe commence à 16h, et Noël commence officiellement à 18h.

 

Pour le réveillon, c’est-à-dire ce n’est pas vraiment réveillon comme le repas commence à 18h ou 19h, on mange souvent un repas traditionnel. C’est soit la côte du porc rôtie (ribbe), soit la côte d’agneau salée et séchée et puis coupé en morceaux (pinnekjøtt). Avec ceci on boit traditionnellement de la bière et un digestif, l’aqua vite (l’eau de vie).

 

Après le dessert, on sert du café et des pâtisseries. Cela est quelque chose de spécial pour les pays nordiques.  On fait des pâtisseries spéciales pour Noël. En norvégien, on les appelle des gâteaux, mais ils sont en effet des biscuits. Vous voyez une image au-dessus. Traditionnellement chaque bonne cuisinière en faisait au moins sept types différents.

 

 

Après le café, on ouvre les cadeaux de Noël et après ça, on danse autour du sapin de Noël en chantant des chants de Noël. Nous avons les chants comme « Douce nuit » (« Glade Jul »), mais aussi beaucoup de chants norvégiens. Cela est encore une tradition nordique.

 

Les jours fériés pour les travailleurs sont le 25 et le 26. Le 27 on reprend travail, mais les jours sont souvent plus courts, et beaucoup de monde est en congé toute la semaine de Noël. En général, les écoles terminent deux jours avant le 24, mais cette année la dernière journée scolaire est le 19. Les écoles ont souvent 10 jours de vacances, mais cette année, les écoles ne reprennent pas qu’avant le 5 janvier. Il y aura des longues vacances de Noël pour les élèves.

De la part de notre groupe Joyeux Noël et bonne année ou en norvégien : God jul og godt nytt år!

 

 

 

Une spécialité norvégienne: Une tour en frangipane. Il faut absolument qu’elle soit décorée de drapeaux norvégiens et un genre de confetti spécial appelé ”bonbon de bruit”

           J’ai reproduit fidélement le texte qu’Hilde m’a adressé. Tout le crédit photographique lui revient. Je tiens particulièrement à la remercier et lui adresse, ainsi qu’à ses élèves, tous mes voeux pour 2009. Au niveau des souhaits, je mets particulièrement l’accent sur la poursuite de notre fructueuse collaboration.

Tags : , , , , , , , ,

Noël au balcon : en Argentine avec Graciela

Animations culturelles, Gastronomie, Grands événements au lycée, Langues, musique, Pays, Société 9 commentaires

      On commence déjà à parler des Fêtes de Noël et du Nouvel An. Dans le centre de la place de notre village on voit une étoile bien au dessus de la hampe du drapeau (on le hisse les jours des fêtes de la Patrie), et des guirlandes avec des lumières de couleurs qui sortent du haut vers tous les côtés. Le 8 décembre s’approche, le jour de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie, dans la plupart des maisons on décore le sapin artificiel de lumières, de boules, de guirlandes, d’angelots, de petits morceaux de coton feignant la neige. En général on le fait en famille, quelques uns placent des cadeaux au pied du sapin, la nuit de Noël. D’autres construisent une petite crèche sous l’arbre. À l’église on peut visiter une grande crèche et on fait aussi la nuit du 24, la « crèche vivante » avec des personnes qui représentent Marie, Joseph et le petit Jésus, avec des animaux et des objets réels. Les maisons sont aussi illuminées et décorées.

       Quant à l’organisation sociale, comme ces Fêtes coïncident avec les grandes vacances scolaires, le village devient animé parce que les jeunes qui suivent des études universitaires et qui sont partis vers les grandes villes retournent chez leurs familles.

       Les employés administratifs sont en congé le 24 et le 31 décembre, cependant pour ceux qui travaillent dans des commerces, ces jours là ils doivent travailler le matin, ils n’ont presque pas de repos. Cette année-ci, selon une nouvelle disposition, il y a du congé aussi le 26 décembre et le 2 janvier, c’est-à-dire les jours suivants.

      L’aspect commercial a beaucoup -je dirais plutôt trop- d’importance pendant ces fêtes, je pense que cela arrive partout dans le monde à cause de cette société de consommation dans laquelle on vit de nos jours et que, malheureusement fait risquer leur vrai sens chrétien.

 

             La nuit du 24 c’est la messe animée par des chants traditionnels de Noël. Après la messe les familles se réunissent et partagent un menu, en général du type de buffet froid, préparé d’avance : du jambon, des canapés, des pizzas, des morceaux de viande et de volaille, de petits sandwichs… D’autres préparent un traditionnel « asado », de la viande grillée et des salades. Dans la plupart de cas le dessert choisi est une espèce de macédoine de fruits, que nous appelons salade de fruits, et aussi des glaces.

       Après le dîner, on mange toutes sortes de friandises : des nougats, des raisins secs avec du chocolat, des cerises, des confits d’orange, des cacahuètes sucrées et aussi des pains sucrés avec ou sans fruits et / ou de petits morceaux de chocolat. Je pense que c’est la même habitude que celle des pays où il fait froid en janvier ; en Argentine en plus du climat chaud de l’été, on mange des aliments avec tellement de calories !

         Comme boisson, pour trinquer à 24 heures, on prend du cidre, du champagne et aussi des jus de fruits sans alcool. On s’embrasse et on se fait des vœux toujours avec beaucoup d’espoir… Et comme chaque année, on renouvelle les désirs de paix, d’amour, de prospérité et l’on prononce et l’on entend les deux mots d’une grande signification pour les chrétiens : 

    ¡FELIZ   NAVIDAD!     

     Je remercie Graciela pour le compte-rendu du déroulement d’un Noël argentin. J’ai inséré les photos envoyées dans le texte donné . Je lui souhaite, ainsi qu’à ses élèves, un joyeux Noël et une bonne année 2009. Il faut pourtant savoir que le blog de nos amis argentins va provisoirement s’interrompre puisque pour eux c’est la fin de l’année scolaire. Nous les retrouverons vers février, à leur rentrée scolaire. A bientôt !                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                   

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tags : , , , , , ,

Allez-y, vous ne serez pas déçus !

Animations culturelles Aucun commentaire

  Vous aimez chanter et vous aimez aussi lire : rendez-vous à Randan (Puy de Dôme) les 5 et 6 avril  pour assister au sixième salon du livre et de la chanson. Pour plus de renseignements, reportez-vous à http://www.lachansondeslivres.fr/

   Vous appréciez le vin et vous aimez lire : rendez-vous à Angers et à Saumur les 12  et 13 avril pour la treizième édition des Journées Nationales du livre et du vin sur le thème « l’ivresse pacificatrice ». Il y aura des dédicaces, des dégustations, des cafés littéraires, etc. Pour en savoir plus : http://www.livreetvin.com/

Tags : , ,