Jeunes et talentueuses

Littérature, Personnages 8 commentaires

        On parle souvent de « littérature de jeunesse » et, avec cette expression, on entend « littérature s’adressant à la jeunesse » mais cependant écrite par des adultes et même des auteurs de plus de soixante ans. L’idéal serait qu’il y ait adéquation d’âge entre le public visé et celui ou celle qui rédige, mais ce n’est pas si simple, très jeune, d’avoir la maîtrise de la plume, de se sentir la vocation, d’être reconnue, etc. Dans ce billet, je vais vous parler de deux jeunes filles qui ont su s’imposer et ont déjà publié des romans.

         Emilie Perroud, de son vrai nom Emilie Jacot-Guillarmod vit à Lausanne, en Suisse. Elle est née en mars 1992. Elle est lycéenne. En 2005, à 13 ans donc, elle a publié, à compte d’auteur,  L’île oubliée. L’héroïne en est Mathéa, une jeune fille qui vit sur l’île d’Oïro où tous les habitants sont dotés de pouvoirs magiques, sauf elle. En 2007, un second roman est paru : L’ombre de la magicienne, histoire d’une amitié entre Karen et Anaëll tandis que les Quatre Terres sont déchirées par la guerre. Sur son site, http://www.emilieperroud.com/, elle confie qu’elle a déjà écrit un troisième roman, Le gardien des rêves et qu’un quatrième est en cours de préparation. Tous appartiennent au genre « Fantasy ». Emilie  se consacre aussi à d’autres arts puisqu’elle prend des cours de théâtre et des leçons de piano.

        Lucie Leprêtre  a 12 ans et vit en Creuse . Elle est la petite-fille de l’animateur de télévision Philippe Gildas mais , malgré cette notoriété, elle reste simple et se comporte comme toutes les adolescentes sauf qu’elle aime par dessus tout la campagne et les animaux. Si vous voulez en savoir plus, reportez-vous à  http://www.petit-aigle.com/

       Est-ce que les jeunes garçons sont moins portés à écrire, mais je n’ai pas trouvé d’auteur précoce à vous présenter. Quelqu’un en connaît-il un ? Sachez aussi qu’il existe un CD-ROM intitulé J’écris un roman qui est un logiciel d’aide à la création. Il est sorti aux éditions Vidatech.

Tags : , , , , , , , ,

Un prince qui sort.

Animations culturelles, Cinéma, Littérature, Pédagogie, Personnages 4 commentaires

                Parmi les romans de littérature de jeunesse très prisés au CDI, il y a  la série  Le monde de Narmia. L’auteur en est Clive Staple Lewis, Irlandais né à Belfast en 1898. Il affirme devoir sa grande imagination à sa nourrice qui lui contait des légendes, le fascinait avec les mythes et les contes de fées. Il devint professeur de littérature anglaise à l’université de Cambridge et fut un des proches amis de  John Ronald Reuel Tolkien.  Il est à noter, au passage, que J.R.R. Tolbien est né à Bloemfontein en Afrique du Sud où demeure Daleen qui intervient sur « mon blog partenaire » (cl blogoliste).Les deux écrivains se caractérisent par le genre « fantasy » au niveau de la production livresque.

              Le monde de Narmia comprend sept tomes mais ils n’ont pas été écrits dans l’ordre de leur numérotation en tomes. Ainsi, le tome 1, Le neveu du magicien a-t-il été rédigé en 1955, le tome 2, Le lion, la sorcière blanche et l’armoire magique en 1950, le tome 3, Le cheval et son écuyer en 1954, le tome 4, Le prince Caspian en 1951, le tome 5 L’odyssée du passeur d’aurore en 1952, le tome 6 Le fauteuil d’argent en 1953, le tome 7 La dernière bataille date de 1956. C’est le respect d’ordre d’écriture qui a été privilégié par les studios Disney qui ont adapté au cinéma cette série. C’est pourquoi, le 21 décembre 2005 est sorti sur les écrans Le lion, la sorcière blanche et l’armoire magique et qu’à la fin du mois, les spectateurs pourront voir Le prince Caspian.

 Pour profiter au maximum de ce monde fantastique, je vous livre quelques références de sites en relation :

http://www.lemondedenarnia.com/

http://blog.narnia.ch/fr/ 

 http://crdp.ac-paris.fr/narnia/dossier-pedagogique.php

Tags : , , , ,