Dis-moi où tu habites, je te dirai qui tu es !

Animations culturelles, architecture, Personnages 15 commentaires

     Le « boom » natal de l’après-guerre 1945 et surtout les importantes démolitions dues au conflit, ont imposé la construction rapide d’habitations. A Marseille, par exemple, Le Corbusier, de son vrai nom Charles-Edouard Jeanneret a réalisé La cité radieuse. En choisissant une telle appelation, l’architecte voulait signifier son profond désir que cette cité soit un lieu agréable à vivre et beau. Mais l’aspect de ce bâtiment n’a pas enthousiasmé les critiques qui ont parlé de « cages à lapins » pour présenter les 337 logements conçus comme un ensemble dans une sorte de village comportant des commerces, des bureaux, un hôtel et une bibliothèque. Il est possible de visiter cette cité classée « Monument historique » et toujours habitée : http://www.marseille-citeradieuse.org/ 

     En fait, il existe plusieurs « cités radieuses » car le modèle de Marseille a été reproduit à Rezé (Loire Atlantique) (dossier à http://fr.wikipedia.org/wiki/Cit%C3%A9_Radieuse_de_Rez%C3%A9 ) , à Firminy (Loire) (dossier à http://fr.wikipedia.org/wiki/Unit%C3%A9_d%27habitation_de_Firminy-Vert  et à http://www.sitelecorbusier.com/fr/, à Briey (dossier à http://www.ville-briey.fr/site/decouvrir_tourisme_cite.php ) . Il y a même une « cité radieuse » à Berlin, en Allemagne : http://berlin.equipier.com/architecture/cite-radieuse.php

    Mais l’imagination des architectes n’a pas perdu de sa verve. Preuve en est le projet de Jean Nouvel en ce qui concerne l’aménagement de Paris : http://www.tour-signal-ladefense.com/  Cet édifice serait à la fois un lieu de loisirs et de travail, au centre de la capitale. Avant même la construction de la Tour Signal, il y a déjà des critiques en ce qui la concerne : sa hauteur, sa surface, l’absence  de mixité sociale, son prix, etc. Ce bâtiment devrait être achevé en 2013 ou 2015.

Tags : , , , , , , , , , ,