Le CDI des matagots

S'Informer Découvrir Echanger Apprendre

Un auteur à découvrir au CDI au travers de ses livres…Anne-Laure Bondoux

on

Pleins feux sur…. Anne-Laure Bondoux ! Ses livres sont au CDI !

Ma vie:

Je suis née à Bois-Colombes, dans les Hauts-de-Seine, en avril 1971, mais j’ai passé mon enfance et mon adolescence à Marly-le-Roi, dans les Yvelines.

Occupations favorites d’enfant : jouer au foot avec les garçons, rouler à fond la caisse sur mon vélo, me prendre pour Zorro ou un cow-boy, lire, dessiner, écouter des histoires, des poèmes, ou les disques de Georges Brassens et d’Anne Sylvestre, jouer avec ma sœur…

Occupations favorites d’adolescente : me disputer avec ma sœur, jouer au basket, écrire dans mon journal intime, lire des romans classiques, aller au cinéma, faire du théâtre, écrire de longues lettres à mes amies, me promener seule dans Paris les jours d’hiver, cultiver mon blues, m’ennuyer sur un banc, rêver à ma vie d’adulte…

Vers 15-16 ans, j’ai commencé à formuler l’idée que je voulais devenir écrivain. J’ai participé à de nombreux concours de nouvelles, sans gagner une seule fois. C’était vexant, mais formateur !

À 18 ans, j’ai fini mon premier roman, entièrement tapé sur la vieille machine à écrire mécanique de mon père. Ça faisait mal aux doigts.
Je l’ai envoyé à une dizaine de maisons d’édition, qui l’ont refusé. C’était vexant, mais formateur !

Après mon Bac (littéraire), j’ai entamé une licence de Lettres Modernes.

Entre 20 et 25 ans : petits boulots, naissance de ma fille, rédaction de deux autres romans refusés (vexant et formateur…), obtention de ma licence, échec

au concours d’entrée de la Fémis, naissance de mon fils, écriture de chansons et de pièces de théâtre, dont certaines ont été chantées ou jouées sur de vraies scènes devant de vrais spectateurs…

À 25 ans, je suis entrée comme rédactrice chez Bayard presse. J’ai participé à la création et au lancement d’un magazine de lecture (Maximum devenu Dlire), et découvert l’univers de la littérature jeunesse.
J’ai commencé à publier dans les revues (Astrapi, Belles Histoires, J’aime Lire), j’ai fait du rédactionnel publicitaire, et un premier petit texte est paru aux éditions Syros.

J’ai quitté Bayard en janvier 2000 pour pouvoir consacrer tout mon temps à l’écriture.

Aujourd’hui, j’ai publié huit romans et je me demande ce qu’est devenue la vieille machine à écrire de mon père. J’ai un bel ordinateur. Je ne me dispute plus du tout avec ma sœur. Mes enfants me dépassent. J’ai repris le basket (très doucement !), je m’ennuie rarement, j’aime toujours aller au cinéma ou me promener dans Paris en hiver… et je rêve à une foule de projets.

Mes livres:

.


Laisser un commentaire