Le CDI des matagots

S'Informer Découvrir Echanger Apprendre

La rédaction au brevet

on

Comment faire le sujet de rédaction ?

Souvent en lien direct avec le texte, le sujet m’invite à me mettre dans une situation particulière :

–   dans tous les cas reformuler les consignes en faisant des tirets (cf. sujets traités sur ce site) : cela vous aide à prendre conscience de ce qu’il faut faire.

Voire « Analyser un sujet de rédaction ? »

–    ne pas hésiter à s’approprier cette mission : « ce que je ressens, ce que je pense… » même lorsqu’il s’agit d’un sujet qui ne vous concerne pas directement ; vous n’avez jamais été confronté à ce que vous allez inventer…mais faites « comme si » :

Ex : parler de ce que la naissance de votre sœur a provoqué en vous, alors que vous êtes enfant-unique

–   Jouez le jeu : mettez vous dans la position d’un acteur de cinéma ou d’un comédien de théâtre : vous allez, le temps d’une rédaction, vous mettre dans la peau de quelqu’un d’autre !

–   quand cela est possible s’ inspirer du texte que vous avez étudié : les idées, le ton, l’histoire, la description des sentiments peuvent être des outils précieux pour ceux qui craignent de manquer d’imagination.

Attention toutefois :

au copié/collé, qui n’a d’intérêt pour personne

à produire un texte qui n’a aucun rapport avec le sujet demandé !

–   veillez à bien respecter le support demandé et déduisez-en les indices :

écrire une lettre suppose une formule d’appel, une formule de politesse, voire une signature anonyme (qui ne donne pas votre identité ex : initiales, expressions consacrées comme un fidèle lecteur, un collégien ….). Pensez à adapter le ton et les formules au destinataire (copain/copine, courrier des lecteurs ou futur patron…)

écrire un article suppose un titre voire un sous-titre et le nom d’un organisme ou d’un individu signataire (ex : la troisième 6, les amis des hérissons…)

écrire un texte narratif suppose l’utilisation des temps du récit (au passé : imparfait/passé simple ou au présent, suivant ce qui est demandé et/ou les temps qui dominent dans le texte étudié), l’utilisation d’une personne précise (narrateur extérieur ou personnage homme ou femme ; dans ces derniers cas, gare aux accords si ce n’est pas votre sexe !)

écrire un texte fantastique : servez-vous des indices du fantastiques que vous avez dégagés en répondant aux questions qui vous étaient posées dans le texte.

écrire un texte argumentatif exige un plan préalable avec les différents arguments formulés au brouillon : pour cela dans un tableau séparez les arguments des exemples et distinguez les arguments entre eux en fonction des positions qu’ils défendent.


Laisser un commentaire