Le CDI des matagots

S'Informer Découvrir Echanger Apprendre

Haikus en liberté ! La classe écriture compose et poétise…

Recette pour fabriquer des Haïkus:

-Prenez des élèves motivés et attentifs, mélangez-les avec un auteur patient et compréhensif ayant une large expérience de l’atelier d’écriture,

-Lisez quelques haïkus Japonnais émouvants ou drôles, (Kâto Shûson, Kobayashi Issa…) pour mettre l’eau à la bouche ou la plume à la main,

-distribuez quelques feuilles blanches,

-Découpez des papiers de toutes les couleurs,

-Utilisez des chutes de tissu (Les  vieux rideaux  de la documentaliste par exemple…)

-Malaxez les cervelles et les sensibilités poétiques

Laissez refroidir et servir frais, sur un arbre….

Voir cet article

A déguster sans modération….

.
No Comments »

Classe écriture: Rencontre avec Annick Combier

Les élèves de la classe écriture (6ème5) reçoivent de jour un auteur de littérature de jeunesse Annick Combier pour un atelier autour de l’élaboration de Haikus.

Annick Combier anime des Ateliers d’écriture créative.

L’atelier est ce lieu où l’écriture devient un art, mêlant inspiration et apprentissage “Parce que l’art est un chemin privilégié qui ouvre à la dimension intérieure sans laquelle toute organisation humaine est vaine” .

Quelques mots sur l’auteur:

Une enfance dans le Sud, l’amour des histoires, la rencontre avec des livres, des images et des voix, dont celles des Mille et Une nuits, la musique avec des études de flûte traversière, un premier long voyage en Indonésie à l’âge de 20 ans mêlant écriture, portraits et paysages avec un ami photographe devenu depuis l’homme de sa vie, un passage à Paris, le choix de travailler ensemble auprès des jeunes et des enfants de la rue à Calcutta, à nouveau à Paris, puis en Afrique de l’Ouest (en Mauritanie et au Mali) et enfin à Manille. Un itinéraire qui lui révèle l’importance de l’expression et de l’art, au cœur même de cette lutte pour la survie que mènent les oubliés de la planète.

Vingt ans plus tard, trois enfants, un livre et d’autres voyages plus loin, de retour en France, en Provence, elle écrit et anime des Ateliers d’Ecriture et de Poésie avec des enfants et des adultes, Après avoir suivi les cours de l’université de Provence pour devenir formatrice en atelier d’écriture, puis obtenu le Master de médiation interculturelle et religieuse à l’Institut d’Etudes Politiques d’Aix en Provence afin de creuser cette rencontre avec l’Autre dans sa différence.

Très sensible à la beauté présente dans le monde des livres « pour enfants » petits et grands devenus, à la force poétique des mots, des images et des histoires, des contes, de l’imaginaire et du merveilleux lorsqu’ils croisent le réel et le magnifient, elle continue d’espérer que les chemins vers la beauté ouvrent la porte du coeur…

Définition du mot « Haiku »:

Le haïku est une forme japonaise de poésie permettant de noter les émotions, le moment qui passe et qui émerveille ou qui étonne.

C’est une forme très concise, dix-sept syllabes en trois vers (5-7-5).

La classe écriture a composé à cette occasion une série de haikus, qu’ils nous offrent sur un arbre de printemps.

No Comments »

Classe écriture 6ème : Présentation

.

C’est la deuxième année que l’expérience « écriture » est menée sous la forme d’un atelier.  Cette classe écriture destinée aux élèves de 6ème s’inscrit dans un projet dont les objectifs sont :

– Donner à l’élève confiance en sa propre écriture et améliorer sa relation à l’écrit – Permettre à l’enfant de s’approprier la langue et d’en explorer les ressources

– Accéder à une meilleure connaissance de soi à travers la mise en mots de l’imaginaire – Découvrir le plaisir d’écrire et de lire

– Meilleure maîtrise de la langue Cette classe est menée par Mmes Tourneur, Bonnaffons et Sassatelli dans le cadre d’une heure par semaine.

.

.

Si Mmes Tourneur et Sassatelli animent les ateliers d’écriture, Mme Bonnaffons intervient, elle, en Arts plastiques dans le cadre de cette classe et apporte sa collaboration pour l’aspect créatif.
Les élèves finaliseront leur travail comme l’année dernière par un album collectif de leurs textes, illustré pendant les heures d’Arts plastiques.

Tout au long de l’année, les élèves bénéficient (outre l’atelier d’écriture mené par les professeurs) de rencontres avec des auteurs, des conteurs, des poètes :

L’année derniere par exemple, Jean Hugues Malineau (poète pour les plus jeunes) les a initiés à l’art du haïku. René Mengui les a fait travailler autour du conte puisqu’il est lui même conteur professionnel.
Annick Combier, auteur de littérature de jeunesse, a mené un atelier autour des origines de la langue.

De plus,la classe avait bénéficié de 20 heures d’intervention d’une poète-slameuse Paul Anders , dans le cadre des projets financés par le Conseil général et le CIPN.

Pour cette année , nous attendons à nouveau des professionnels.

Nous ne manquerons pas de vous les présenter à chaque occasion !

.


No Comments »

Atelier d’écriture avec Annick Combier

.

.

Dans le cadre de la classe écriture , les élèves de la 6ème6 et leurs professeurs (Mmes Tourneur et Sassatelli) ont reçu un écrivain ANNICK COMBIER au début du mois d’Avril.

Les élèves ont imaginé le parcours et les voyages de mots usuels de la langue française ( ex:jungle, écarlate , alcôve, baldaquin…).

Ils ont inventé des définitions colorées à ces mots pendant les ateliers d’écriture et ont composé des mots nouveaux (ou mots valises ) aux significations étonnantes.


Quelques exemples:


Carafélin:Grand pot en terre cuite aux grandes dents pointues et à la robe tachetée


Valiseron: Fleur qui porte ses bagages


Bougigote: Bougie qui s’agite sans cesse


Ecarlatrine: Toilettes peintes en rouge pour les gens constipés en Inde



dsc00006.JPG

Qui est Annick Combier ?

Pêle–mêle : Une enfance dans le Sud, l’amour des histoires, la rencontre avec des livres, des images et des voix, dont celles des Mille et Une nuits, la musique avec des études de flûte traversière, un premier long voyage en Indonésie à l’âge de 20 ans mêlant écriture, portraits et paysages avec un ami photographe devenu depuis l’homme de sa vie, un passage à Paris, le choix de travailler ensemble auprès des jeunes et des enfants de la rue à Calcutta, à nouveau à Paris, puis en Afrique de l’Ouest (en Mauritanie et au Mali) et enfin à Manille. Un itinéraire qui lui révèle l’importance de l’expression et de l’art, au cœur même de cette lutte pour la survie que mènent les oubliés de la planète.

Vingt ans plus tard, trois enfants, un livre et d’autres voyages plus loin, de retour en France, en Provence, elle écrit et anime des Ateliers d’Ecriture et de Poésie avec des enfants et des adultes, après avoir suivi les cours de l’université de Provence pour devenir formatrice en atelier d’écriture, puis obtenu le Master de médiation interculturelle et religieuse à l’Institut d’Etudes Politiques d’Aix en Provence afin de creuser cette rencontre avec l’Autre dans sa différence.

Trèssensible à la beauté présente dans le monde des livres « pour enfants » petits et grands devenus, à la force poétique des mots, des images et des histoires, des contes, de l’imaginaire et du merveilleux lorsqu’ils croisent le réel et le magnifient, elle continue d’espérer que les chemins vers la beauté ouvrent la porte du coeur…

Annick

Sur la pointe d’une herbe

Devant l’infini du ciel

Une fourmi

Ozaki Hôsai (1885-1926)

No Comments »