Le CDI des matagots

S'Informer Découvrir Echanger Apprendre

Printemps du livre de Cassis: A vos plumes… l

ecriture

Créée à l’initiative de l’Association « Printemps du livre de Cassis », cette opération a pour objectif de :

 

-favoriser  la rencontre entre écrivains et collégiens.

-favoriser la production écrite et plastique des élèves.

Les élèves dont les professeurs se sont engagés dans l’action « Printemps du livre de Cassis » (Mmes Banani, Gilly et Degrassi-mazzi)  participent à un concours d’écriture dont le thème est cette année:

« La passion d’écrire, un pont entre deux rives »

Impulsé par l’association Printemps du Livre., ce projet a pu se réaliser grâce au travail réalisé en étroite collaboration avec le Conseil Général et l’Inspection Académique.

Les enfants sont donc venus au CDI avec leurs professeurs pour explorer le thème et composer un texte personnel.17.03.09 003

17.03.09 005

No Comments »

Liaison CM2-6ème : Florence Ferrin en atelier de création de conte

conteuse cm2-6eme 2010 006


conteuse cm2-6eme 2010 007

Nous recevions Jeudi 25 Février, la conteuse Florence Ferrin dans le cadre de la liaison CM2-6ème et le travail lié au conte (voir article précédent dans le blog).

Petit Rappel:

Etablir une liaison entre les élèves d’une classe de CM2 de l’école de l’abeille et une classe de 6ème du collège des Matagots autour d’un projet fédérateur de conte.

La conteuse Florence Ferrin, propose un travail aux deux classes pendant la première séance: Il leur faut sélectionner des mots ou des situations qu’il conviendra de placer dans un conte avec :

-une situation initiale

-des péripéties

-une chute


Voici la liste des mots trouvés par les enfants:

Deux filles, Tunisie, Noir, Puceron, Table basse, trou tapis, homme feu, camping océan indien, maison hantée, fantôme vampire, forêt, montagnes enneigées, tigre écurie, cheval, centaure, corbeau, singe, hamster dame

Voici la trame à l’issue de la première séance:

Il était, il n’était pas,

Le temps n’a pas grande importance dans l’histoire,

Il y avait un garçon et une fille qui vivaient avec leurs parents. Tout était bien, dans le meilleur des mondes…

Un jour, ils sont partis en vacances de l’autre côté de la Méditerranée, dans une ville de Tunisie.

Ah, les vacances !!! Enfin les vacances !! ça faisait des années qu’ils en rêvaient, parents et enfants, toujours à courir, toujours à courir !

Plusieurs jours passent, un jour visite de la médina parents disparaissent.

Les enfants se retrouvent seuls, à chercher dans la ville, où sont-ils passés ?

Soudain, dans une petite ruelle, ils sont attirés par un bruit, un tout petit bruit :T’entends ? (échange frère et soeur)

C’est un puceron. Un puceron qui parle ?? T’as déjà entendu un puceron parler toi ?

Ils entrent dans la maison : obscurité, brui, fantôme ? Vampire ? PEUR !!

Escalier… grimpent à l’étage : il y a là un homme assis sur un tapis, un drôle de bonhomme à tête de singe qui riait dans ses moustaches (t’es bête ou quoi ?)

Échange entre lui et les enfants et il les envoies « paître » ou les invite à prendre le thé à la menthe et la table bouge, ils s’envolent comme sur un tapis des mille et une nuits.

Voyage, au-dessus du désert, des oasis, arrivent à l’entrée d’une forêt sombre. Au loin, ils distinguent une maison blanche et à côté, ce qui semble être une écriture. Comme la table s’est posée à l’entrée de la forêt, ils sont obligés de marcher. Mais ils entendent un rugissement, oh !! peur, ça vient de là ! Trou, tigre tapis !! pas de tigres en Afrique !! oui mais moi j’étais dans l’océan indien et je marchais dans ma forêt et tapis, trou, tombé, il fallait bien que quelqu’un me tire de là ! Mais tu vas nous manger !!

N’ayez crainte, je suis assez nourri, avec tous les animaux qui sont tombés dans le piège, j’ai mangé pour dix ans !!

Les enfants l’aident (comment ?). Ils vont jusqu’à la maison car la nuit tombe (croa, croa !!) et devant un rideau d’arbres, un mur d’arbres avec l’homme feu qui leur dit : c’est la maison du corbeau, n’entrez pas !! Il faut bien se reposer et manger non ?

Ils entrent quand même : le corbeau est un sorcier… Et il tient enfermée une princesse hamster, une hamster dame. Les voilà tous prisonniers du corbeau sorcier… Comment vont-ils faire ?


conteuse cm2-6eme 2010 008

No Comments »

Concours Je bouquine des Jeunes Ecrivains 2010

Concours%20JB%20JE%202010%20couv.jpgConcours pour les 9-15 ans.

Vous avez envie d’écrire une histoire, mais vous ne savez pas comment commencer ? Je Bouquine a demandé à l’écrivain Laurent Gaudé d’imaginer pour vous le début d’un roman plein de mystère. A vous d’en écrire la suite ! Place à l’imagination, la folie, la sagesse, l’humour si vous en avez envie…

Vous trouverez le texte de Laurent Gaudé dans Je Bouquine n°308 (en kiosque le 30 septembre) ou directement sur le site http://www.je-bouquine.com (fin septembre 2009).


Vous pouvez participer seul ou avec votre classe. Des centaines de cadeaux à gagner.

No Comments »

Classe écriture: Rencontre avec Annick Combier

Les élèves de la classe écriture (6ème5) reçoivent de jour un auteur de littérature de jeunesse Annick Combier pour un atelier autour de l’élaboration de Haikus.

Annick Combier anime des Ateliers d’écriture créative.

L’atelier est ce lieu où l’écriture devient un art, mêlant inspiration et apprentissage “Parce que l’art est un chemin privilégié qui ouvre à la dimension intérieure sans laquelle toute organisation humaine est vaine” .

Quelques mots sur l’auteur:

Une enfance dans le Sud, l’amour des histoires, la rencontre avec des livres, des images et des voix, dont celles des Mille et Une nuits, la musique avec des études de flûte traversière, un premier long voyage en Indonésie à l’âge de 20 ans mêlant écriture, portraits et paysages avec un ami photographe devenu depuis l’homme de sa vie, un passage à Paris, le choix de travailler ensemble auprès des jeunes et des enfants de la rue à Calcutta, à nouveau à Paris, puis en Afrique de l’Ouest (en Mauritanie et au Mali) et enfin à Manille. Un itinéraire qui lui révèle l’importance de l’expression et de l’art, au cœur même de cette lutte pour la survie que mènent les oubliés de la planète.

Vingt ans plus tard, trois enfants, un livre et d’autres voyages plus loin, de retour en France, en Provence, elle écrit et anime des Ateliers d’Ecriture et de Poésie avec des enfants et des adultes, Après avoir suivi les cours de l’université de Provence pour devenir formatrice en atelier d’écriture, puis obtenu le Master de médiation interculturelle et religieuse à l’Institut d’Etudes Politiques d’Aix en Provence afin de creuser cette rencontre avec l’Autre dans sa différence.

Très sensible à la beauté présente dans le monde des livres « pour enfants » petits et grands devenus, à la force poétique des mots, des images et des histoires, des contes, de l’imaginaire et du merveilleux lorsqu’ils croisent le réel et le magnifient, elle continue d’espérer que les chemins vers la beauté ouvrent la porte du coeur…

Définition du mot « Haiku »:

Le haïku est une forme japonaise de poésie permettant de noter les émotions, le moment qui passe et qui émerveille ou qui étonne.

C’est une forme très concise, dix-sept syllabes en trois vers (5-7-5).

La classe écriture a composé à cette occasion une série de haikus, qu’ils nous offrent sur un arbre de printemps.

No Comments »

Objets merveilleux et insolites !

Après l’étude du livre Magasin zinzin,

« Savez-vous, Mademoiselle, que j’ai dans mon Magasin Zinzin, l’écharde qui jadis, piqua le doigt de la Belle au Bois dormant. J’ai aussi l’authentique petit pois de la Princesse au petit pois et bien d’autres merveilles encore… Entrez, entrez… laissez-vous tenter…

Inventaire d’objets rares ou précieux, le magasin de Frédéric Tic Tic entraîne le lecteur dans
l’univers symbolique de ses propres lectures. Ce marchand d’objets insolites, rares ou
précieux
, aura certainement dans ses étagères le cadeau d’anniversaire pour Alys, « la petite
marchande de merveilleuses merveilles ». »

Les élèves de la classe de 6ème4 avec leur professeur de français, Madame Grévin nous proposent une sélection d’objets merveilleux et insolites à la manière des contes de fées.

Ainsi, le soulier de cendrillon est-il bradé à 99 euros, à vendre aussi les poils du tapis volant d’Aladin ou la ceinture du vaillant petit tailleur…

Un travail féérique et plein d’imagination!

1 Comment »

L’arbre à poèmes

La Poésie est vivante : elle doit être lue, vue et entendue…

Les mots s’échappent et sortent de leurs livres…

Les élèves des classes de Monsieur Vibert ont écrit sur des morceaux de tissu de couleurs, les poèmes qui les touchaient le plus .

Haikus, vers libres ou sonnets étaient à l’honneur et flottaient au vent dans la cours de notre établissement pour tous les lecteurs qui le souhaitaient.

Un arbre existait aussi au CDI pendant la manifestation.

.

.

.

.


.


1 Comment »

Printemps du livre de CASSIS: De la musique pour écrire….

.

Raphaël Imbert à la rencontre des élèves de 5ème 7 !

.

.

Biographie:

Enseignant au Conservatoire de Marseille – le plus ancien institut de formation en jazz de France – il a rendu hommage à Coltrane et à la musique sacrée de Duke Ellington, avec son ensemble Nine spirit (Esprit neuf), au Théâtre du Gymnase de Marseille, en septembre 2000.
Il a aussi dirigé le Newtopia Quintet.
Il s’est produit sur des scènes prestigieuses comme au Festival Jazz à Marciac (2005).
Pour accéder à ce festival prestigieux, il a participé avec ses 4 étudiants de Marseille qui forment avec lui le Newtopia Quintet

au plus grand concours de Jazz de France. C’est le Concours National de Jazz de La Défense (Paris) qu’ils remportent face à 80 groupes.

.

Et pour notre plus grande fierté, il rencontre nos élèves….et « déclenche » l’écriture avec sa musique…

.

.

En effet, nous avons reçu le Mercredi 18 et Jeudi 19 Février Raphael Imbert au CDI pour une intervention musicale auprès de nos élèves de 5ème, avec leur professeur Marina Celeschi, dans le cadre du concours d’écriture du Printemps du livre de Cassis.

Raphael Imbert est arrivé avec son saxophone et a réussi  avec la musique , le rythme et les sonorités à « déclencher » l’écriture sur le thème du concours d’écriture « Romans de famille ».

A l’occasion de la journée du livre (grande rencontre scolaire du mois de Mai où le palmarès sera dévoilé), un concert de jazz avec Raphaël Imbert sera présenté devant l’ensemble des collégiens participants, prenant en compte la mise en musique des meilleures copies ainsi qu’une présentation des différentes facettes de la musique improvisée.

.

No Comments »

Classe écriture 6ème : Présentation

.

C’est la deuxième année que l’expérience « écriture » est menée sous la forme d’un atelier.  Cette classe écriture destinée aux élèves de 6ème s’inscrit dans un projet dont les objectifs sont :

– Donner à l’élève confiance en sa propre écriture et améliorer sa relation à l’écrit – Permettre à l’enfant de s’approprier la langue et d’en explorer les ressources

– Accéder à une meilleure connaissance de soi à travers la mise en mots de l’imaginaire – Découvrir le plaisir d’écrire et de lire

– Meilleure maîtrise de la langue Cette classe est menée par Mmes Tourneur, Bonnaffons et Sassatelli dans le cadre d’une heure par semaine.

.

.

Si Mmes Tourneur et Sassatelli animent les ateliers d’écriture, Mme Bonnaffons intervient, elle, en Arts plastiques dans le cadre de cette classe et apporte sa collaboration pour l’aspect créatif.
Les élèves finaliseront leur travail comme l’année dernière par un album collectif de leurs textes, illustré pendant les heures d’Arts plastiques.

Tout au long de l’année, les élèves bénéficient (outre l’atelier d’écriture mené par les professeurs) de rencontres avec des auteurs, des conteurs, des poètes :

L’année derniere par exemple, Jean Hugues Malineau (poète pour les plus jeunes) les a initiés à l’art du haïku. René Mengui les a fait travailler autour du conte puisqu’il est lui même conteur professionnel.
Annick Combier, auteur de littérature de jeunesse, a mené un atelier autour des origines de la langue.

De plus,la classe avait bénéficié de 20 heures d’intervention d’une poète-slameuse Paul Anders , dans le cadre des projets financés par le Conseil général et le CIPN.

Pour cette année , nous attendons à nouveau des professionnels.

Nous ne manquerons pas de vous les présenter à chaque occasion !

.


No Comments »

Bonjour et bienvenue sur le Blog du CDI des Matagots!

C’est la rentrée et le CDI ouvre ses portes et son espace BLOG à tous les élèves , les professeurs, les parents d’élèves…

Des sites pédagogiques et des sites d’aide aux élèves sont proposés ainsi que les actions menées et réalisées au CDI, les expositions, les travaux des élèves, les manifestations culturelles(printemps des poètes…) et pédagogiques (voyages, classe « écriture », arts plastiques, partenariat avec les professeurs et les classes de SEGPA et UPI et toutes autres expériences riches et innovantes…)

N’hésitez pas à nous laisser vos commentaires, vos remarques, vos idées…

Merci d’avance

Les « gestionnaires » du blog

Yann Vibert Céline Sassatelli

2 Comments »

Atelier d’écriture avec Annick Combier

.

.

Dans le cadre de la classe écriture , les élèves de la 6ème6 et leurs professeurs (Mmes Tourneur et Sassatelli) ont reçu un écrivain ANNICK COMBIER au début du mois d’Avril.

Les élèves ont imaginé le parcours et les voyages de mots usuels de la langue française ( ex:jungle, écarlate , alcôve, baldaquin…).

Ils ont inventé des définitions colorées à ces mots pendant les ateliers d’écriture et ont composé des mots nouveaux (ou mots valises ) aux significations étonnantes.


Quelques exemples:


Carafélin:Grand pot en terre cuite aux grandes dents pointues et à la robe tachetée


Valiseron: Fleur qui porte ses bagages


Bougigote: Bougie qui s’agite sans cesse


Ecarlatrine: Toilettes peintes en rouge pour les gens constipés en Inde



dsc00006.JPG

Qui est Annick Combier ?

Pêle–mêle : Une enfance dans le Sud, l’amour des histoires, la rencontre avec des livres, des images et des voix, dont celles des Mille et Une nuits, la musique avec des études de flûte traversière, un premier long voyage en Indonésie à l’âge de 20 ans mêlant écriture, portraits et paysages avec un ami photographe devenu depuis l’homme de sa vie, un passage à Paris, le choix de travailler ensemble auprès des jeunes et des enfants de la rue à Calcutta, à nouveau à Paris, puis en Afrique de l’Ouest (en Mauritanie et au Mali) et enfin à Manille. Un itinéraire qui lui révèle l’importance de l’expression et de l’art, au cœur même de cette lutte pour la survie que mènent les oubliés de la planète.

Vingt ans plus tard, trois enfants, un livre et d’autres voyages plus loin, de retour en France, en Provence, elle écrit et anime des Ateliers d’Ecriture et de Poésie avec des enfants et des adultes, après avoir suivi les cours de l’université de Provence pour devenir formatrice en atelier d’écriture, puis obtenu le Master de médiation interculturelle et religieuse à l’Institut d’Etudes Politiques d’Aix en Provence afin de creuser cette rencontre avec l’Autre dans sa différence.

Trèssensible à la beauté présente dans le monde des livres « pour enfants » petits et grands devenus, à la force poétique des mots, des images et des histoires, des contes, de l’imaginaire et du merveilleux lorsqu’ils croisent le réel et le magnifient, elle continue d’espérer que les chemins vers la beauté ouvrent la porte du coeur…

Annick

Sur la pointe d’une herbe

Devant l’infini du ciel

Une fourmi

Ozaki Hôsai (1885-1926)

No Comments »