Tagged: Parlement européen de Strasbourg

Juin 14

La démocratie au travers du bâtiment

Le parlement européen de Strasbourg est une construction à la fois simple et complexe vu de l’extérieur sur une surface totale de 220 000 m2.  Simple par la mise en place des systèmes ouverts, à l’image de la démocratie « une et composite, en devenir et vivante », grâce notamment à l’utilisation du verre (la surface vitrée est de 13000 m2) allié au bois et au métal.

Jusqu’en 2006, les locaux qui ont coûté 470 000 euros, étaient propriété de la ville et étaient loués par le parlement.


Agrandir le plan

Ce bâtiment a été construit en forme de delta afin de s’adapter à la courbure du confluent de l’Ill et du canal de la Marne au Rhin. L’édifice est orienté à l’ouest . En surface, le nombre de niveau est de 17, alors qu’en sous-sol, il y en a 3.

L’enjeu initial et symbolique de cette construction était de représenter, par le lien entre l’ellipse et le cercle, l’expression de la démocratie et la représentation d’un pouvoir fort et de sources multiples. La devise de l’Union européenne est  » l’unité dans la diversité ». Il y a ainsi les cercles pour l’unité, en plus des 12 étoiles du drapeau, et les ellipses pour la diversité.

Le bâtiment est donc immédiatement lisible, repérable : arc, tour, dôme.

* La tour a pour dimension 100 mètres de diamètre et 60 mètres de haut. Grâce à son immense façade de verre qui laisse transparaître les lumières de l’hémicycle, elle  montre la    démocratie par sa transparence et son ouverture vers l’extérieur. Elle est, de plus,  inachevée  pour montrer que la construction de l’Union européenne est toujours réelle, continue et non terminée.

* Le dôme en bois protège l’hémicycle. Celui-ci est monumental et est, d’ailleurs, le plus grand d’Europe.

* L’arc, quant à lui, par son volume et sa rondeur, présente la démocratie comme juste et douce.

0
comments

Juin 14

La place des drapeaux au Parlement européen

Dans un premier temps, lorsque vous arrivez devant le parlement européen à l’extérieure vous pouvez voir deux rang des drapeaux des pays de l’Union européenne. Ils sont aux nombre de 27 avec en plus le drapeau européen qui est décoré de 12 étoiles dorées disposées en cercle sur fond bleu, représentant la solidarité et l’union entre les peuples d’Europe. Celui-ci est le drapeau de l’Union Européenne et du Conseil de l’Europe.

A quoi servent ces drapeaux?

Tout d’abord le drapeau est une pièce d’étoffe qui est généralement attachée à un poteau de façon à ce que celui-ci puisse flotter dans les airs de manière à ce qu’il soit vu de tout le monde. Ici,  chaque drapeau est destiné à représenter chaque pays de l’Union Européenne et à montrer que chaque pays a son importance.

Ils sont ici pour rappeler que l’ Union européenne est une unification entre plusieurs pays de l’Europe. Bien-sûr, ils apportent aussi une touche décorative au parlement européen.

A présent deux diaporamas sont à votre disposition.

Présentation des drapeaux du rang de gauche

Présentation des drapeaux du rang de droite

0
comments

Juin 14

Création du Parlement européen

En 1958, l’Assemblée parlementaire européenne fixa son siège provisoire à Strasbourg.

Les élus, au nombre de 629 (aujourd’hui au nombre de 736), travaillaient dans des bureaux et des salles de réunion loués à la ville, et tenaient leurs séances plénières dans l’hémicycle du Conseil de l’Europe.

Le maire de la ville, Madame Catherine Trautmann (mandat de maire de 1989-1997), affirma sa volonté de construire un bâtiment permettant aux Eurodéputés de posséder leur propre hémicycle. Jusqu’à présent, le Parlement n’était que « sous-locataire » du Conseil de l’Europe. Ce dernier, s’élargissant avec l’ajout de la Russie,  le Conseil souhaita récupérer ses locaux.

Au souhait de promouvoir Strasbourg au rang de capitale européenne, fut adjoint la nécessité de construire un bâtiment qui puisse accueillir l’activité parlementaire et la représenter, symboliquement, à hauteur de sa mission. Il s’agit d’incarner l’idée de la démocratie en mouvement, de l’Europe en devenir, de la liberté, de la paix, d’un pouvoir fort mais délibératif, de concevoir une architecture capable de transmettre concrètement ces valeurs. Elle doit aussi être représentative de notre époque.

En 1990, Catherine Trautmann décida donc de lancer officiellement un concours international d’architecture, pour la construction d’un hémicycle destiné au Parlement Européen, sur un terrain appartenant à la ville. Le choix du site correspondait bien à l’idée d’une multi appartenance : les Vosges visibles d’un côté, la Forêt Noire de l’autre, au croisement du canal de la Marne au Rhin, et de la rivière l’Ill.

Sur une centaine de dossiers présentés soit à peu près 100 000 plans d’un mètre carré pour mettre au point ce projet, soit 100 000 m² de dessins, pour un bâtiment qui en fait 200 000, (c’est un record pour une préparation), quatre agences ont été retenues. Les équipes ont présenté leur projet pour le bâtiment du Parlement au printemps 1991.

Le projet du groupe Architecture Studio Europe a été retenu après  le concours , à l’unanimité. La conception d’un bâtiment aussi complexe n’a pu se faire que grâce à l’outil informatique. Le 12 décembre 1992, le sommet d’Edimbourg confirma le choix de Strasbourg comme capitale parlementaire de l’Europe. La SERS (société d’aménagement d’équipement de la région de Strasbourg), dont Madame Trautmann est la présidente, pris le relais de la ville et devint maître d’ouvrage.

Le Parlement européen / Source : Wikimediascommons

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter :  « Le parlement européen. Une architecture symbole de démocratie »


0
comments

Juin 14

L’inauguration de 1999, l’origine du bâtiment Louise Weiss, la statue: l’Europe à coeur

Le 14 décembre 1999, le président de la République Jacques Chirac inaugure le nouveau siège du Parlement européen, un des plus gros chantiers européens de la décennie 1990. Voici quelques extraits du discours de Mme Nicole Fontaine, Présidente du Parlement européen : « Quarante ans après sa création, le Parlement européen est enfin dans ses murs, dans cet ensemble architectural qui se dispose avec harmonie de part et d’autre du confluent de deux cours d’une eau paisible, comme un symbole de la volonté de rencontre et d’union de l’Europe, dans la paix.[…]Tout comme l’Europe qui est une construction collective, cette réalisation a été le fruit de multiples concours pour ce qui fut, pendant sa construction, le plus grand chantier public de France[…].Ce palais, qui abrite l’hémicycle, portera dorénavant le nom de Louise Weiss. Ce n’est pas sans émotion que j’évoque la figure de cette intrépide journaliste politique, née en 1893, qui, dès la fin de la Première Guerre mondiale, s’engagea dans le combat pour la paix, pour la construction de l’Europe et aussi pour l’accès des femmes au droit de vote. Louise Weiss est restée le symbole d’un engagement visionnaire, à la fois pour la cause des femmes et pour celle de l’Europe, qui restent l’une et l’autre de grande actualité. En 1979, lors de la première élection du Parlement européen au suffrage universel direct, elle fut la doyenne d’âge de notre Assemblée. À l’issue de la séance d’ouverture qu’elle présidait à ce titre, elle eut le bonheur de voir que la première présidente du Parlement européen fut Mme Simone Veil, dont je salue ici la présence avec émotion et amitié. »

Ainsi ce discours, nous explique l’origine du nom du bâtiment Louise Weiss (1893-1983). Cette femme née en Alsace est une journaliste, écrivain et  féministe française. Dés le 19 juillet 1999, les 629 nouveaux députés élus en juin prennent possession des locaux. Le parlement européen est une institution politique situé en France, en Alsace, dans la région du Bas-Rhin dans la ville de Strasbourg qui devient la capitale de « l’Europe démocratique ».Ce parlement se situe au nord-est du centre historique de Strasbourg et  possède deux entrées, celle de la rue du Quai du Chanoine Winterer qui passe sur l’Ill avec une passerelle mais également l’entrée Winston Churchill rue  Robert Schuman (« Père de l’Europe ») menant directement à l’intérieur du parlement.

1580912233_a640153229
Passerelle (à gauche) qui relie le Palais de l’Europe(en face sur la photo) et le Parlement européen. Cette passerelle passe au dessus de la rivière : l’Ill / Source : Flickr.com

De plus à l’entrée du Parlement européen à Strasbourg, entre les drapeaux se trouve une statue nommée « L’Europe à coeur« . Cette statue est l’œuvre de Ludmila Tcherina (1924-2004).

Deux statues se mêlent et avec leurs jambes forment un cœur pour symboliser la ville devenue symbole de la réconciliation et le cœur de notre continent

Deux statues se mêlent et avec leurs jambes forment un cœur pour symboliser la ville devenue symbole de la réconciliation et le cœur de notre continent / Source:Flickr.com

0
comments

Juin 14

Le palais de l’Europe

Le palais de l’Europe se trouve dans le quartier européen de Strasbourg, à quelques kilomètres du centre historique et à côté du parlement. C’est le siège du conseil de l’Europe, dont le but est de défendre les droits de l’Homme et la mise en valeur de l’identité culturelle de l’Europe. Ce bâtiment, à la fois simple et complexe, a été conçu par l’architecte Henry Bernard et inauguré le 28 janvier 1977. Les différents cours d’eau qui l’entourent définissent sa géométrie. Ses dimensions sont de 38 mètres de hauteur (c’est-à-dire 9 étages), et de 106 mètres de chaque côté, sa surface totale est de 64000 m². Le Palais de l’Europe est en verre, ce qui évoque la « transparence » de l’Europe, avec une alliance de bois et de métal, et sa façade extérieure est de couleur rouge, argent et brune. On trouve devant l’entrée du palais les 47 drapeaux des pays membres du conseil. Le grand arc de verre domine à 40 mètres de hauteur. Il abrite ainsi des centaines de bureaux, dix-sept salles de réunions et l’hémicycle de l’Assemblée. Celui-ci a une forme circulaire fermée et est composé de 600 places et est ainsi situé au centre du bâtiment.

Façade du Palais de l'Europe / Source : Wikimediacommons

Façade du Palais de l'Europe / Source : Wikimediacommons

0
comments

Juin 14

« L’avenue » ou « La rue centrale »

avenue intérieure /source : http://lh5.ggpht.com/_1I3NRT7YsbE/SrEeI_nEE2I/AAAAAAAAA8o/9etj-uuK794/100_0656.JPG

avenue intérieure /source : http://lh5.ggpht.com/_1I3NRT7YsbE/SrEeI_nEE2I/AAAAAAAAA8o/9etj-uuK794/100_0656.JPG

La rue centrale est la plus verdoyante, le but étant de mélanger le béton et la terre. La végétation permet d’effacer la précision des traits géométriques. Autour de l’arc, entre la façade de verre et l’eau, des cerisiers du Japon ponctuent la promenade qui suit la boucle de la rivière.

Elle sert de repère entre l’hémicycle et les bureaux. Elle est longue de 190m et large de 9,6m ; sa hauteur est de 26m.

Son sol est tapissé de dalles de schiste noir cassées inégalement. Les murs sont tramés de lianes grimpantes et à chaque niveau, des passerelles arquées enjambent le vide de cette avenue.

Elle a été construite par l’équipe d’Architecture Studio, avec l’aide de l’architecte Robert Anxionnat.

Pour plus d’informations, vous pouvez visionner cette galerie de photos.

0
comments

Juin 14

L’escalier hélicoïdal

L’escalier du parlement européen permet d’accéder à l’hémicycle. C’est un double escalier hélicoïdal (en forme d’hélice) de la même manière que l’escalier du Château de Chambord.  Une personne qui monte et une personne qui descend ne peuvent se rencontrer.

L’escalier a été construit en bois, en marbre et en verre. Il a été conçu par le cabinet Architecture Studio, qui a également réalisé toute l’architecture du Parlement et érigé par la SERS (Société d’Aménagement et d’Equipement de la Région de Strasbourg).

La devise de l’Union européenne est l’ « Unité dans la diversité » d’où le souci constant de rassembler les symbolismes de l’Union et de la démocratie.

Ces deux escaliers « enroulés » l’un autour de l’autre représentent le désir de réconciliation entre l’Allemagne et la France ainsi que l’esprit dialectique et du débat représentés par les deux couleurs opposées du noir et du blanc.

L'escalier/ source : http://spooky-aux-pieds-velus.over-blog.net

L'escalier/ source : http://spooky-aux-pieds-velus.over-blog.net

0
comments

Juin 14

Système de tulipe

tulipe

Une tulipe / Source : http://www.mermoz.lyc14.ac-caen.fr

Une tulipe mesure près de 5 mètres de hauteur et  3  mètres de large. Elle est destinée aux députés ou autres personnes, lorsqu’ils souhaitent se concerter sans que quiconque n’entende ce qu’ils se disent et tout en s’isolant de l’extérieur. Elle est insonorisée  intérieurement et extérieurement

0
comments

Juin 14

Le rôle du Parlement européen

Après plusieurs traités, les pouvoirs du Parlement européen, au sein des institutions, n’ont cessé d’augmenter. Aujourd’hui, le Parlement européen peut donc davantage s’imposer dans les instances.

Le pouvoir législatif

Le Parlement européen partage le pouvoir législatif avec le Conseil de l’Union européenne. Il a donc la capacité d’adopter des lois européennes appelées directives ou encore règlements. Il peut accepter, modifier ou rejeter le contenu des législations européennes.

L’adoption des directives et des règlements se fait par une procédure législative appelée codécision qui place le Parlement sur le même pied d’égalité que le Conseil de l’Union européenne. La codécision permet de se pencher sur des domaines tels que la liberté de circulation des travailleurs, l’établissement du marché intérieur, la recherche technologique, l’environnement, la protection des consommateurs, l’éducation, la culture, le transport et la santé entre autres. La procédure de codécision a été introduite par le traité de Maastricht en 1992 et a été étendue pour en renforcer son efficacité par le traité d’Amsterdam en 1999 .

-La Commission envoie sa proposition au Parlement et au Conseil de l’Union européenne

Schéma expliquant la codécision /Source: Le parlement europeen/La Direction générale de l'Information et des Relations publiques du Parlement Européen(mars2003)/p 21

Schéma expliquant la codécision /Source: Le parlement europeen/La Direction générale de l’Information et des Relations publiques du Parlement Européen(mars2003)/p 21

-Chacun l’examine une première fois, le Parlement et le Conseil peuvent la modifier grâce à des amendements.

-Après une deuxième lecture,  s ‘ils ne peuvent se mettre d’accord la proposition est présentée devant le Comité de Conciliation qui va conclure un accord.

-Le texte convenu est alors renvoyé au Parlement et au Conseil pour une troisième lecture de sorte qu’ils l’adoptent comme texte législatif.

-L’accord final des deux institutions est indispendable pour adopter le texte, si le désaccord persiste la proposition sera finalement rejetée.

Le pouvoir budgétaire

Le Parlement européen et le Conseil de l’Union européene constituent l’autorité budgétaire de l’Union européenne qui détermine chaque année, les dépenses et les recettes de l’Union. Le principe d’annualité du budget signifie que ce dernier est voté pour un an du 1er janvier au 31décembre. La Commission prépare un avant projet de budget dont elle saisit le Conseil de l’Union européenne.

Le pouvoir de contrôle
Dans le domaine financier :
Le Parlement européen possède un pouvoir important de contrôle dans le domaine financier de l’Union européenne.
Les membres du Directoire de la Banque Centrale sont nommés par le Conseil avec l’accord du Parlement.
Sur la Commission et le Conseil :
Le Conseil de l’Union européene nomme le président de la Commission. Cette nomination doit être approuvée par le Parlement. Ce dernier possède un pouvoir de censure à l’encontre de la commission, c’est à dire que le Parlement peut renverser la Commission.
A travers l’examen de rapport, comme celui de l’application annuelle du budget, le Parlement exerce un pouvoir d’expertise.
Pouvoir d’initiative politique

Dans la politique étrangère:
Le Parlement donne son avis conforme à l’adhésion de nouveaux Etats membres de l’Union Européenne et il est consulté pour les accords internationaux tels que les accords d’association ou de coopération commerciales avec l’Union.
Dans la mondialisation:
Le Parlement européen donne son avis conforme sur les résultats des négociations menées par l’Union européenne dans le cadre de l’OMC (organisation mondiale du commerce) en émettant des recommandations à la Commission Européenne. Il souligne que les difficultées spécifiques rencontrées par les pays en voie de développement doivent être prises en considération.
Dans la défense des Droits de l’Homme:
Au nom d’une violation des Droits de l’Homme, le Parlement européen est informé par le Conseil de toutes décisions prises concernant la suspension d’accords avec un pays concerné.Il peut ainsi faire pression sur le pays concerné pour qu’il libère des prisonniers politiques.
Le Parlement a également adopté une série de résolutions condamnant les gourvernements responsables de la violation des Droits de l’Homme.
Le Traité de Lisbonne

–  Il a permis de mettre sur un même pied d’égalité le Parlement et le Conseil lors de la procédure de codécision. Il a également permis d’étendre les domaines qui font suite à cette procédure, désormais elle concerne plus de 40 nouveaux champs comme l’agriculture, la sécurité énergétique, l’immigration, la justice et les affaires intérieures, la santé et les fonds structurels…
–  Concernant le budget de l’Union européenne, la traité a permis au Parlement de décider de l’ensemble du budget annuel, auparavant le Parlement ne pouvait se prononcer que sur des dépenses dîtes  » non obligatoires ».
–  Le traité a également donné au Parlement le droit d’élire le président de la Commission en lui accordant son aval.
–  Permet au Parlement européen de proposer des modifications aux traités qui décident du fonctionnement de L’Union européenne.
–  La hausse des pouvoirs entraîne davantage de responsabilités. Le Parlement devra dans toutes ses activités respecter la Charte des Droits Fondamentaux annexée au traité de Lisbonne. L’incorporation des Droits Fondamentaux dans le traité de Lisbonne signifie que, si celui-ci entre en vigueur, les institutions européennes et les Etats membres seront juridiquement tenus de les respecter.
La Charte des Droits Fondamentaux réunit dans un seul texte, l’ensemble des droits civiques, politiques, économiques et sociaux du citoyen ainsi que de toutes personnes résidant sur le territoire de L’Union. Ces droits sont classés en six grands chapitres : Dignité, Liberté, Egalité, Solidarité, Citoyenneté et Justice. Son objectif est de susciter chez les Etats membres de l’Union Européenne, une prise de conscience des problèmes. Par exemple le rapport de 2002 a mis en évidence la détérioration des locaux des prisons due à leur surpopulation.
Grâce à ces différents pouvoirs, le Parlement Européen joue donc un rôle essentiel dans l’organisation politique, économique et sociale de l’Union européenne.

0
comments

Juin 14

Historique du Parlement européen et de l’Europe

En 1957, le parlement n’était qu’une assemblée composée de députés des parlements nationaux avec peu de  pouvoir.  Le 20 mars 1962, l’Assemblée de la Communauté économique européenne prend  le nom de Parlement européen mais les députés n’étaient toujours pas élus. Il a fallu attendre  juin 1979 pour pouvoir avoir les premières élections au suffrage universel direct des 410 premiers membres de l’Assemblée européenne élus par les citoyens de l’Union Européenne, suite au traité d’Amsterdam.  Le taux de participation moyen était de 60%.  Le groupe socialiste était le plus important.  Malgré des dirigeants français réticents comme le général de Gaulle ou encore Francois Mitterrand, le  Parlement est devenu ne institution qui, à l’heure actuelle, a du poids sur la scène politique europénne.

Les trois sièges du Parlement européen sont Strasbourg en France, Bruxelles en Belgique et Luxembourg au Grand Duché du Luxembourg. L’origine des ces trois sièges différents est historique. En 1949, il y a eu la création du Conseil européen qui s’installait à Strasbourg en France. En 1958, se déroulait l’installation de la commission CEE et de l’Euratom à Bruxelles. E n 1979, lors de la première élection au suffrage universel des membres de l’Assemblée européenne, le siège choisi était au Luxembourg . En 1989, malgré l’opposition de la France, le parlement votait un transfert partiel de ses activités à Bruxelles mais c’était sans compter le traité d’Amsterdam en 1997 où la France a imposé le fait que 12 sessions plénières par an devaient se dérouler dans la ville de Strasbourg, malgré la profusion des salles de réunions et bureaux à Bruxelles.

Plusieurs aggrandissements successifs de l’Union européenne ont eu lieu depuis sa création au traité de Rome en 1957. Ceux-ci sont résumés ci-dessous. Le nombre de députés européens a également varié au fur et à mesure des entrées dans l’ Union Européenne des membres actuels. En 1979, 430 députés Européens puis 750 avant le traité de Lisbonne pour un nombre de 736, aujourd’hui.)

Carte fournie par la « Maison de l’Europe de Provence »

Bref historique des traités européens:

Le 18 avril est signé à Paris, le traité instituant la Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA).  Puis le traité de Rome  est signé en 1957 instaurant l’Union Européenne.  S’en sont suivis 6 autres traités: le traité de fusion signé en 1965 à Bruxelles qui instituait une Commission et un Conseil unique pour les Communautés européennes. L’Acte Unique européen (AUE) signé au Luxembourg et à La Haye concernant les marchés. Le traité de Maastricht signé le 7 février 1992 au Pays Bas, le traité d’Amsterdam signé en 1997 également au Pays Bas, le traité de Nice signé en 2001 en France et enfin le traité de Lisbonne signé en 2007 au Portugal.

0
comments