Tagged: Petite France

Juin 14

La Petite France

La Petite France est un quartier historique de Strasbourg ( dans la région Alsace). Ce quartier est surnommé ainsi car François 1er avait ordonné la construction d’un hospice pour les strasbourgeois atteint de la vérole. Il sera complètement détruit lors de la seconde guerre mondiale puis reconstruit à l’initiative de le ville. Il est depuis 1988 classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco. On l’appelle la « venise du nord ». Celle-ci est bordée par l’Ill, une rivière de 223 km de long, qui se jette dans le Rhin. Les petites ruelles et ses canaux lui offrent un charme certain. Les maisons à colombages sont imposantes et majestueuses et donne à ce quartier, une vision moyenageuse.  comme par exemple la maison des tanneurs mais aussi la cathédrale de Strasbourg ainsi que le barrage Vauban notamment.

Vue de la Petite France / Source : Flickr.com

Vue de la Petite France / Source : Flickr.com

280px-Strasbourg-RemiLeblond-PetiteFrance[1]

Quai de la Bruche à Strasbourg, dans la petite France, à côté des ponts couverts. / Source : Wikimédiacommons

0
comments

Juin 14

Les maisons à colombages

La maison Kammerzell / Source : Flickr.com

La maison Kammerzell / Source : Flickr.com

Une maison à colombages ou maison à pans de bois, est une maison constituée de deux éléments principaux :

  • Une ossature de bois

  • Le hourdage, qui forme les murs et qui a un rôle de remplissage et de raidisseur. Il est fait de briques ou de matériaux légers comme le plâtre.

Cette technique a été utilisée en France au moins dès le Haut Moyen Âge jusqu’au XIXe siècle. A partir du XVIIe siècle et pendant tout le XIXe siècle, on plâtre les façades des maisons à pans de bois afin de leur donner un aspect plus luxueux et moderne. De nombreuses maisons à colombage subsistent un peu partout en Europe et des plans de restauration sont mis en œuvre afin de conserver ce type d’habitat considéré comme un patrimoine architectural.

0
comments

Juin 14

Les ponts couverts

Les ponts couverts.

Les ponts couverts / Source : Flickr.com

La construction des ponts couverts a débuté au 13ème siècle. A cette époque les risques de surpopulation ont incité les autorités locales à entamer l’agrandissement de la ville.

D’un point de vue purement défensif, cet agrandissement implique la construction d’un nouveau rempart et le creusement d’un nouveau fossé. Bien que nécessitant une quantité de main- d’œuvre importante, la partie terrestre de ce chantier n’a pas inquiété les architectes de l’époque. Leur position est cependant bien différente lorsqu’il s’agit d’aborder la question de la protection des voies fluviales. En effet, tant qu’une rivière entoure une ville, elle représente un obstacle naturel redoutable. Mais, lorsque c’est à son tour d’être entouré par la ville, l’impénétrable rempart aquatique se transforme inévitablement en une brèche bien difficile à protéger.
Édifiés à l’embouchure des quatre bras de l’Ill, les ponts sont bâtis de manière à pouvoir faire face à tous les types d’attaques.

Le chantier dura plus de 20 ans (de 1230 à 1250). Édifiés entre quatre imposantes tours carrées, les ponts subissent au fil des siècles, de très nombreuses modifications. En 1332, les piliers de soutènement, alors en bois, sont remplacés par de solides piles en maçonnerie. Puis, vers 1570, des clôtures en fer sont installées afin de condamner, en cas de siège, l’accès à la rivière l’Ill.
En 1784, les ponts couverts sont débarrassés de leur toiture. Face aux progrès de l’artillerie « moderne », leur efficacité défensive commence à être remise en cause. Avec la construction du barrage Vauban, les ponts couverts n’ont plus, militairement, lieu d’être. En 1865, ils sont rendus à la vie civile. On les rase et on les reconstruit entièrement en pierres.

0
comments

Juin 14

L’architecture intérieure de la Cathédrale

La cathédrale de Strasbourg est construite en grés rose des Vosges et ne possède qu’une seule tour surmontée d’une flèche ; ce sont ses principales particularités. Depuis 1988, la cathédrale est classée au patrimoine mondial de l’humanité, par l’Unesco.

Sa construction a débuté en 1176. En 1225, les compagnons venant de Chartres apportent un style gothique à la construction. La hauteur de cet édifice est de 142 m ce qui la place en deuxième position après la cathédrale de Rouen et ses 151 mètres de haut.

Pour monter jusqu’à la plateforme il faut monter les 300 marches. Elle atteint 66 mètres de hauteur.

File:Cathedrale de Strasbourg - Horloge Astronomique.jpg

Horloge astronomique / Source : Wikimédiacommons

Définition d’une chaire : la chaire désigne la tribune du prédicateur dans une église.

La chaire est de style gothique flamboyant (décor très chargé). Une cinquantaine de statues la décore. Ces statues représentent pour la plupart des épisodes de la crucifixion du Christ, les différents évangélistes et par exemple Sainte Barbe (sainte de l’Eglise Catholique)

Le jour des équinoxes (20 mars et 22 septembre) un rayon vert illumine la statue du Christ et lors des solstices (20 juin et 21 décembre) le rayon devient blanc. Ces rayons ont été découverts par Maurice Rosart.

File:Rayonvert 2009.jpg
Le chœur / Source : Wikimédiascommons

L’intérieur de la cathédrale est baroque et sombre par rapport à la majorité des cathédrales Françaises comme Chartres ou Reims. Grâce à  ses 63 mètres de long, la nef de la Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg est l’une des plus longues de France.

0
comments

Juin 14

L’architecture extérieure de la Cathédrale

La Cathédrale de Strasbourg est de style roman et gothique. Dans cette Cathédrale, nous pouvons remarquer les tympans (espace compris entre le linteau et l’archivolte d’un portail) du portail principal  celui de droite et de gauche. En effet, le tympan de l’entrée principale est richement orné de statues représentant des prophètes, martyres ou encore la passion du christ. Sur le tympan de droite est représentée la scène du jugement dernier

Portail de la cathédrale de Strasbourg / Source : all-free-photos.com

Portail de la cathédrale de Strasbourg / Source : all-free-photos.com

La Cathédrale  comporte aussi des portails latéraux qui se trouvent au niveau du transept.

0
comments

Juin 14

Le Barrage Vauban

Le barrage Vauban est un barrage très stratégique construit d’un bout à l’autre de l’ILL. Il fut érigé en 1686 et terminé en 1700 par Vauban, l’architecte militaire de Louis XIV. Il est surnommé « grande écluse ». Il se situe dans le quartier de la Petite France.

Il avait pour objetif principal de défendre Strasbourg Sud des envahisseurs et faire face aux progrès de l’artillerie. Le barrage Vauban consistait à inonder les terrains situés en contrebas. Cela consistait à transformer en marécages infranchissables pour l’ennemi. Il est édifié en trois ponts-levis et avec des dizaines d’arches. Il permet aussi de joindre les deux rives de L’ILL et forme un pont.  Encore aujourd’hui le barrage est très populaire notamment son parfait état et sa grandeur. Sur le toit les nombreuses terrasses offrent une vue panoramique sur la Petite France.

Barrage_vauban
Le barrage Vauban de jour / Source : wikimédiacommons
334020848_50c0bfde95[1]
… et de nuit / Source / Wikimédiacommons

0
comments