Le blog du CDI du collège Panchon – Arsac

Les lectures conseillées par les élèves du club lecture et du club manga !

Demon Tune, manga de Yûki Kodama (sélection du prix Manga Senseï 2020-2021)

Un petit garçon nommé Koyukimaru a participé à une mission avec son père qu’il a ensuite perdu de vue. Ce garçon va vivre de nombreuses aventures avec la fée Fran, une chasseuse de primes nommée Alex et un vendeur qui propose des objets magiques. Koyukimaru cherche à retrouver un objet appelé le « Rouleau du Cataclysme » et à sauver la vie de son père.

J’ai bien aimé ce manga, on s’identifie très facilement à ce garçon, les dessins sont bien travaillés, l’histoire est entraînante, il y a beaucoup d’action, de terrifiants démons aux pouvoirs monstrueux. Je déconseille ce manga aux âmes sensibles et à ceux qui n’aiment pas l’action, le sang et les histoires de démons.

Lougmina, une élève de quatrième du club manga.

Source : manga-news.com

No Comments »

Ariadne l’empire céleste, manga de Norihiro Yagi (sélection du prix Manga Senseï 2020-2021)

Cette histoire se déroule dans un royaume imaginaire, après la « grande guerre ». Lacile, un jeune garçon, vit dans la campagne, loin de la ville Lashil, et il est détenteur de « photon », une énergie qui permet de se battre et qui a été créée pendant la grande guerre. Tous les détenteurs de cette énergie ont été tués, exceptés douze chevaliers qui ont disparu et ce garçon en fait partie. Un jour, en partant chercher du bois, Lacile rencontre une jeune fille nommée Leana, une princesse qui semble tombée du ciel et qui est poursuivie…

J’ai trouvé ce manga très intéressant, l’histoire est de qualité, le passé des personnages est très bien raconté et il y a beaucoup d’action. Je vous conseille cette lecture !

Rémi, un élève de troisième du club manga.

Source : geekjunior.fr

No Comments »

Une lecture coup de coeur en temps de confinement : « La maison du péril », roman policier d’Agatha Christie

« Un lourd tableau se décroche et tombe à la tête du lit… Un rocher dévale une falaise et s’écrase sur le sentier en contrebas…Les freins d’une voiture lâchent dans une descente… Des accidents malencontreux comme il en survient chaque jour. Ces peccadilles n’intéressent pas l’inégalable Hercule Poirot. À moins que la victime de tels désagréments ne soit toujours la même personne. Hercule Poirot n’aime pas les coïncidences de ce genre. Échapper par trois fois à la mort, quelle chance inouïe ! Mais si un autre « accident » devait avoir une fin moins heureuse ? »

J’ai adoré ce livre car j’apprécie le style d’Agatha Christie et je lis beaucoup de ses intrigues. Ce livre est fidèle à l’auteur : suspense jusqu’à la dernière ligne, complexité du scénario, humour à l’anglaise, le fait de retrouver Hercule Poirot, un de ces fidèles inspecteurs protagonistes, etc.

Toutefois j’ai trouvé que ce livre est moins évident à lire que les autres romans d’Agatha Christie car il faut, plus que jamais, avoir en mémoire tous les personnages et les suspicions, même minimes, d’Hercule Poirot. Mais ce polar est vraiment plaisant à lire car l’intrigue est tellement bien écrite qu’on se laisse porter et surprendre jusqu’au dénouement.

De plus le scénario est complètement tordu, bien plus que les autres livres d’Agatha Christie. Le déroulement de l’histoire nous surprend à chaque page grâce à de nombreux rebondissements.

Romain, un élève de quatrième.

 

No Comments »

Une lecture coup de coeur en temps de confinement : le roman « Cherub Mission 02 Trafic » de Robert Muchamore

«Pour sa deuxième mission, l’agent James Adams reçoit l’ordre de pénétrer au cœur du gang du plus puissant trafiquant de drogue du Royaume Uni. Son objectif : réunir les preuves nécessaires pour envoyer ce dangereux criminel derrière les barreaux. Une opération à hauts risques…»

Cherub est une série de 18 missions d’espionnage dont le héros est James Adams, un orphelin de 13 ans. « Là où un adulte est suspect, un enfant passe inaperçu. C’est le secret de l’organisation CHERUB : une unité de renseignements composée d’agents âgés de 10 à 17 ans. Des professionnels formés à toutes les techniques d’infiltration et de renseignement, mais des enfants, donc… des espions insoupçonnables ! » À chaque tome, c’est une aventure différente mais les personnages principaux sont les mêmes. Il s’agit d’une série à succès de « best-sellers » anglais.

J’ai lu quatre tomes et c’est le deuxième tome que je viens de lire ; je ne les ai pas lus dans l’ordre mais cela n’a aucune importance. Ils sont tous faciles à lire. J’ai adoré ce livre car il est très bien écrit et il mélange suspense et humour. L’intrigue est respectée jusqu’à la fin. Ce roman a été très facile et rapide à lire malgré ses 330 pages car on a tellement envie de connaître le dénouement que cela devient addictif.

Romain, un élève de quatrième.

No Comments »

Lecture pendant le confinement : « 10 lieux qui restent à explorer » dans le mensuel Science & Vie Junior n°367 (avril 2020)

Cet article recense 10 endroits naturels dans le monde qu’il reste à explorer :

– le Tepui Sarisarinama au Vénézuela

– la cordillère Darwin au Chili

– les monts de Cape Melville en Australie

– les grottes de Papouasie occidentale en Papouasie Occidentale

– le lac Mercer en Antarctique

– la fosse des Nouvelles Hébrides aux Iles Fidji

– l’Amazonie au Brésil

– les cités mayas d’El Peten au Guatémala

– Majabat Al-Koubra en Mauritanie

– des îles de l’Océan Pacifique

Ces lieux sont hostiles et difficiles d’accès et forcément ils éveillent en l’homme une curiosité et une envie d’aventures ; de rares scientifiques ont déjà organisé des missions de recherche sur certains de ces sites.

J’ai aimé la rédaction qui est parfois humoristique mais qui reste sérieuse et scientifique, la beauté des images et la diversité de ces endroits (îles, grottes, désert, forêt, ruines archéologiques, etc.).

J’ai découvert de nombreuses choses, comme les sites eux-mêmes ou les technologies permettant de les explorer. L’article est très explicite.

Cet article nous fait voyager tout en prenant connaissance des nouvelles avancées technologiques (radar, satellites, laser, sondes sous-marines, etc…), ce qui est parfait pour s’évader en période de confinement !

Romain, un élève de quatrième.

No Comments »

Lecture pendant le confinement : « Another story of bad boys », roman sentimental de Mathilde Aloha (2017)

C’est l’histoire de la rencontre entre Liliana (surnommée Lili) et Cameron (ou Cam). Lili ne pensait pas qu’en intégrant la célèbre université de Los Angeles pour étudier le journalisme sa vie allait autant changer. L’absence de sa meilleure amie Rosie, plongée dans un coma dont elle ne se réveillera peut-être jamais, la fait bien trop souffrir, mais il y a aussi une histoire d’amour imprévisible…

J’aime beaucoup le livre de cette auteure française car il y a des lecteurs qui peuvent se reconnaître dans certaines situations et j’en fais partie.

Maëlle, une élève de cinquième.

No Comments »

Muhyo et Rôjî, bureau d’investigation et de conseil des affaires paranormales, un manga de Yoshiyuki Nishii

Cette série de 18 tomes est terminée : dans un monde où il y a des revenants, des magiciens spécialistes agissent pour les punir. Muhyo et Rôjî forment ainsi un duo de choc !

J’ai apprécié ce manga parce que j’aime les histoires paranormales. Je vous le conseille car c’est un manga palpitant, riche en aventures, avec des bons et des mauvais fantômes…

Rémi, un élève de cinquième du club manga.

No Comments »

Moi, quand je me réincarne en Slime, manga de Taiki Kawakami (sélection du prix Manga Senseï)

C’est l’histoire d’un garçon qui se fait poignarder par un voleur et qui se réincarne en « Slime », une faible créature visqueuse, dans une caverne. Il rencontre le dragon des ouragans qui lui donne un nom. Il va ensuite acquérir des pouvoirs pour devenir un grand sage et, pour passer le temps, il mange des herbes vertes.

J’ai aimé le moment où le garçon se rend compte qu’il a beaucoup de puissance parce qu’il affronte des ennemis dans la grotte. Je conseille cette histoire parce qu’on nous raconte une autre vie dans un autre monde.

Rémi, un élève de cinquième du club manga.

No Comments »

Tinta Run, manga de Christophe Cointault (sélection du prix Manga Senseï)

Tinta Run est un manga qui se lit de gauche à droite car l’auteur est français.

C’est l’histoire d’Arty qui vit dans un royaume imaginaire, il vient d’avoir 16 ans. Il a l’âge de travailler et il se trouve chez un pâtissier qui le maltraite, mais il découvre qu’il a des pouvoirs : c’est une magie qui s’appelle la « Tinta » et il y a des objets pour la maîtriser…

Je trouve ce manga très bon car il y a de l’action et pas trop de violence.

Nicolas, un élève de cinquième du club manga.

No Comments »

The Promised Neverland, manga de Kaiu Shirai (sélection du prix Manga Senseï 2018-2019)

C’est l’histoire de trois enfants (Emma , Ray et Norman) qui vivent dans un orphelinat où tout leur semble normal, ils s’amusent, mangent de bons repas, mais ils ont tout de même un nombre tatoué sur le cou…

Leurs « frères » et « sœurs » s’en vont dans des familles d’accueil tandis qu’eux restent à l’orphelinat, jusqu’au jour où une petite fille oublie sa peluche le jour de son départ. Emma et Norman décident de la lui rapporter, Norman décide de crocheter la serrure et d’aller là où ils n’ont pas le droit d’aller. Que vont-ils découvrir ?

J’ai bien aimé ce livre parce qu’il a l’air joyeux au début mais en fait ça ne l’est pas, ce qui rend ce manga encore plus excellent !

Rémi, un élève de cinquième du club manga.

No Comments »