Faites le plein de livres avant les vacances de printemps !

23 04 2013

Au programme du Club lecture du mardi 23 avril :

 

Bienvenue (1) – Abouet, Marguerite ;  Singeon (ill.) – Gallimard (Bayou)

Bienvenue est étudiante aux Beaux-arts de Paris. Elle manque d’argent, enchaîne les petits boulots et vit en colocation avec Lola, sa cousine délurée. Entre les enfants qu’elle garde, le nouvel amant de sa mère, les peines de cœur de Lola, et la jeune fille suicidaire qui a décidé d’être son amie. Bienvenue a le sentiment de ne s’occuper que des autres et cherche un sens à sa vie…

 

Comment (bien) rater ses vacances –Percin, Anne – Éd. du Rouergue (Do a do)

Pour échapper aux vacances en famille, Maxime choisit de les passer avec sa grand-mère, dans son pavillon du Kremlin (-Bicêtre). Il avait tout prévu pour couler des jours tranquilles devant son ordinateur, sauf la crise cardiaque de sa grand-mère. Le voilà seul pendant son hospitalisation, et les vacances vont se transformer en feuilleton délirant !

 

Seules dans la nuit – Aubert, Brigitte et  Cavali, Gisèle – Rageot (Heure noire)

Kidnappée avec sa mère, la petite Alicia réussit à échapper à ses ravisseurs avant d être recueillie par une adolescente, Carole, dont la famille est absente pour le week-end. Mais les truands sont à leurs trousses. Carole et Alicia s’enfuient dans la campagne. Carole réussira-t-elle à protéger Alicia, témoin d un meurtre ? La campagne provençale sert de décors à ce roman policier où les auteurs ont réuni deux héroïnes attachantes, qui vont devoir recourir à de multiples subterfuges pour sauver leur vie, affronter leurs peurs intimes et de nombreux faux-semblants. Un roman policier écrit par une grande dame du roman policier adulte…

 

Atlantis (1) : L’héritière– Féret-Fleury, Christine et Madeleine – Livre de poche jeunesse (Fictions)

Depuis la disparition de ses parents, la jeune Adel Pullman n’a qu’un refuge le grenier de son sinistre orphelinat où elle est obligée de vivre. Elle y fait deux découvertes surprenantes : le carnet de son père et un médaillon aux étranges pouvoirs, qui lui permet de basculer dans un autre monde. Ces objets ont-ils un lien avec le continent englouti que le professeur Pullman recherchait quand il a disparu ? La légende d’Atlantis est-elle en train de renaître ? Adel se lance dans une quête légendaire…

Le mythe de l’Atlantide resurgi, écrit « à quatre mains » par un écrivain confirmé et une adolescente…

 

Loin de chez moi : histoire d’une jeune ArménienneKherdian, David ; Lenglet, Laurence (trad.) – École des loisirs (Médium)

C’est l’histoire de Veron Dumehjian, jeune Arménienne née à Azizya, en Turquie, avant la Première Guerre mondiale. En 1916, le ministre turc Talât Pacha ordonne par décret l’extermination totale des Arméniens de Turquie. «Un terme doit être mis à leur existence par tous moyens, même extrêmes. Il ne faudra tenir aucun compte ni de l’âge, ni du sexe, ni d’aucun scrupule de conscience… ». Comme des milliers d’autres déportés, Veron part avec sa famille, vers la Syrie d’abord, échappant de peu aux massacres, puis vers Smyrne. «Avant, je n’avais jamais pensé que je n’étais pas chez moi à Azizya, ni qu’il pouvait exister des conflits entre les gens parce que certains étaient chrétiens et d’autres musulmans. ». Terrible histoire que celle qui fait de cette enfant très gaie, une jeune fille grave. C’est une chronique émouvante que celle des épreuves subies par cette jeune Arménienne, qui va devenir américaine d’adoption.

 

Fedeylins (1) : Les rives du monde – Coste, Nadia – Gründ – (Roman)

Comme tous les fedeylins, petits êtres ailés vivant au bord d’une mare qui constitue leur monde, Cahyl éclot sur un nénuphar. Comme tous les fedeylins, il doit braver la noyade et de dangereux poissons avant d’atteindre le rivage. Comme tous les survivants de cette première épreuve, Cahyl se présente devant les Pères Fondateurs, avide de connaître la caste choisie pour lui et l’avenir tout tracé qui l’attend. Mais Cahyl est différent : il lui manque la marque qui le lierait à son destin. Son existence même fait trembler les bases de sa société et cela, tout le monde n’est pas prêt à l’accepter.

 

Le petit chapubron rouge -Perrault, Charles et  Serres, Alain ; Perrin, Clotilde (ill.) – Rue du monde

Le petit chaPUBron rouge mêle conte traditionnel et slogans publicitaires pleins de fantaisie et de malice. Il y a des jeux de mots et des promesses extraordinaires dans ces publicités qui parlent d’assurances où la cotisation est « intégralement remboursée la deuxième fois que vous vous faites assassiner ». Les auteurs de ces fausses publicités se sont amusés à imaginer des textes et des illustrations à partir de termes ou passages du conte de Perrault…