Trouille la mort

19 11 2013

Roman de TOMMY DONBAVAND.

Bayard jeunesse

Trouille la mort 1

C’est l’histoire un jeune garçon nommé Luke Watson qui menait une vie  normale jusqu’à son dixième anniversaire. suite à une grosse colère il se transforme en loup-garou. Deux métamorphoses plus tard, ses parents (M et Mme Watson) et lui sont embarqués de force par l’équipe du  R.Ê.V.E dans le repaire des ÊtreVivants Trouille -la-Mort. Une communauté de fantômes, monstres, zombis et autres créatures bizarres. Luke se fait une amie momie Cléo et un ami vampire Rhésus.Il veux essayer de rentrer chez lui avec ses parents. Il va trouver un grimoire écrit par Samuel Skipstone. Avec ses amis il doit retrouver 6 reliques laissées par les pères fondateurs de Trouille-la-Mort . Mais Lord Otto du Squale propriétaire de toutes les maisons va essayer de les en empêcher.

En tout cas, un très bon livre.

L.




Une nouvelle façon de se connecter!

15 11 2013

Actuellement, pour se connecter au Blog « Lecture(s) »,

à partir du site du collège, il faut faire ce qui suit :

– Dans l’onglet CDI cliquez sur  « Blog « Lecture(s)« 

 

Si vous voulez écrire un article

(inscription préalable nécessaire auprès de la documentaliste)

– Une fois sur le Blog, allez au bas de la page et cliquez sur « se connecter »

– puis, rentrez votre identifiant et votre mot de passe.

Vous voilà sur votre page !

Par Massimoeyn.




Raven’s gates

15 11 2013

Le pouvoir des cinq (1) : Ravens’gate

L’histoire se passe en Angleterre

Au 21 eme siècle.

Mattew est un enfant qui a perdu ses parents très jeune.Orphelin ,il est récupéré

par la belle sœur de sa mère .Mais tout change le jour ou avec un ami il cambriole

un engar .Ils sont surpris et Matt est envoyé dans une famille d’accueil .

des choses étranges entoure Matt.

que se cache derrière les murmures de la centrale nucléaire ?

Et pourquoi touts les gents qui veulent l’aider meurs tous les un après les autres ?

 

 




La Sélection

15 11 2013

http://static.fnac-static.com/multimedia/Images/FR/NR/69/40/37/3620969/1507-1.jpg
Dans un futur proche, les États-Unis ont été rachetés par la Chine. Des ruines des USA est née Illeá, une monarchie dirigée par un système de castes. Face à la misère, des rebelles menacent la famille royale. Un jeu de télé-réalité pourrait bien changer la donne…

Pour trente-cinq jeunes filles du royaume d’Illeá, la  » Sélection  » s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer leur destin misérable contre une vie de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le cœur du jeune Prince Maxon, l’héritier du trône.

Mais pour America Singer, une Cinq issue d’une famille d’artiste, inscrite d’office à ce jeu par sa mère, être sélectionnée relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un jeune Six  fout amoureux d’elle et qui pense la demander en mariage ; quitter sa famille et entrer dans une compétition sans merci pour une couronne qu’elle ne désire pas. Elle rencontrera Marlee, la première candidate avec qui elle se liera pour se serrer les coudes dans les moments difficiles.

Un livre très bien écrit, décrivant la complexité des sentiments et du rang social, la différence de culture, l’amitié, la haine, l’amour, la jalousie, l’entraide. Une mère qui n’a inscrite sa fille que pour de l’argent, un père aimant, un sœur charmante et un petit frère qui n’a pas encore trouvé sa vocation artistique. Ainsi est présentée la famille d’America Singer.

Sortit en avril 2012.

ELLANA




Entre chiens et loups

15 11 2013

http://static.fnac-static.com/multimedia/FR/Images_Produits/FR/fnac.com/ZoomPE/2/5/2/9782745957252.jpg   « Imaginez un monde. Un monde où tout est noir ou blanc. Tout ce qui est noir est riche, puissant et dominant. Tout ce qui est blanc est pauvre, opprimé et méprisé. »

Imaginez un monde…  Un monde où des lois et les mentalités racistes considèrent les noirs (ou primas) comme supérieurs et les blancs (ou Nihils comme inférieurs). Un monde où une fille Prima, Sephy, et un garçon Nihil, Callum, vont s’aimer malgré tout, malgré la mort mystérieuse de Lynette, la soeur de Callum, et leur monde qui s’écroule peu à peu autour d’eux…

Une histoire passionnante et subtile, des personnages attachants et humains, une écriture poétique, une atmosphère unique, sensible, bouleversante… Un livre lu d’une traite, qui nous laisse des mains tremblantes et des larmes au coin des yeux… un livre magnifique, à lire et à relire avec frénésie 😀 !

 

lulune




Le Club Lecture, jeudi 10 octobre c’est reparti !

7 10 2013

Le Club Lecture du collège Picasso reprend le jeudi 10 octobre de 12h30 à 12h45 au CDI.

Il aura lieu chaque semaine à la pause méridienne,

mais les dates sont encore à confirmer :

* soit tous les jeudis midi,

* soit le jeudi en semaine Impaire et

          le mardi en semaine Paire

 

Venez nombreux échanger vos coups de cœur, lire en avant première les nouveautés du CDI et participer à des sorties, jury littéraires et autres concours .

Il est encore temps de vous inscrire.

 

A très bientôt

La Documentaliste.




Faites le plein de livres avant les vacances de printemps !

23 04 2013

Au programme du Club lecture du mardi 23 avril :

 

Bienvenue (1) – Abouet, Marguerite ;  Singeon (ill.) – Gallimard (Bayou)

Bienvenue est étudiante aux Beaux-arts de Paris. Elle manque d’argent, enchaîne les petits boulots et vit en colocation avec Lola, sa cousine délurée. Entre les enfants qu’elle garde, le nouvel amant de sa mère, les peines de cœur de Lola, et la jeune fille suicidaire qui a décidé d’être son amie. Bienvenue a le sentiment de ne s’occuper que des autres et cherche un sens à sa vie…

 

Comment (bien) rater ses vacances –Percin, Anne – Éd. du Rouergue (Do a do)

Pour échapper aux vacances en famille, Maxime choisit de les passer avec sa grand-mère, dans son pavillon du Kremlin (-Bicêtre). Il avait tout prévu pour couler des jours tranquilles devant son ordinateur, sauf la crise cardiaque de sa grand-mère. Le voilà seul pendant son hospitalisation, et les vacances vont se transformer en feuilleton délirant !

 

Seules dans la nuit – Aubert, Brigitte et  Cavali, Gisèle – Rageot (Heure noire)

Kidnappée avec sa mère, la petite Alicia réussit à échapper à ses ravisseurs avant d être recueillie par une adolescente, Carole, dont la famille est absente pour le week-end. Mais les truands sont à leurs trousses. Carole et Alicia s’enfuient dans la campagne. Carole réussira-t-elle à protéger Alicia, témoin d un meurtre ? La campagne provençale sert de décors à ce roman policier où les auteurs ont réuni deux héroïnes attachantes, qui vont devoir recourir à de multiples subterfuges pour sauver leur vie, affronter leurs peurs intimes et de nombreux faux-semblants. Un roman policier écrit par une grande dame du roman policier adulte…

 

Atlantis (1) : L’héritière– Féret-Fleury, Christine et Madeleine – Livre de poche jeunesse (Fictions)

Depuis la disparition de ses parents, la jeune Adel Pullman n’a qu’un refuge le grenier de son sinistre orphelinat où elle est obligée de vivre. Elle y fait deux découvertes surprenantes : le carnet de son père et un médaillon aux étranges pouvoirs, qui lui permet de basculer dans un autre monde. Ces objets ont-ils un lien avec le continent englouti que le professeur Pullman recherchait quand il a disparu ? La légende d’Atlantis est-elle en train de renaître ? Adel se lance dans une quête légendaire…

Le mythe de l’Atlantide resurgi, écrit « à quatre mains » par un écrivain confirmé et une adolescente…

 

Loin de chez moi : histoire d’une jeune ArménienneKherdian, David ; Lenglet, Laurence (trad.) – École des loisirs (Médium)

C’est l’histoire de Veron Dumehjian, jeune Arménienne née à Azizya, en Turquie, avant la Première Guerre mondiale. En 1916, le ministre turc Talât Pacha ordonne par décret l’extermination totale des Arméniens de Turquie. «Un terme doit être mis à leur existence par tous moyens, même extrêmes. Il ne faudra tenir aucun compte ni de l’âge, ni du sexe, ni d’aucun scrupule de conscience… ». Comme des milliers d’autres déportés, Veron part avec sa famille, vers la Syrie d’abord, échappant de peu aux massacres, puis vers Smyrne. «Avant, je n’avais jamais pensé que je n’étais pas chez moi à Azizya, ni qu’il pouvait exister des conflits entre les gens parce que certains étaient chrétiens et d’autres musulmans. ». Terrible histoire que celle qui fait de cette enfant très gaie, une jeune fille grave. C’est une chronique émouvante que celle des épreuves subies par cette jeune Arménienne, qui va devenir américaine d’adoption.

 

Fedeylins (1) : Les rives du monde – Coste, Nadia – Gründ – (Roman)

Comme tous les fedeylins, petits êtres ailés vivant au bord d’une mare qui constitue leur monde, Cahyl éclot sur un nénuphar. Comme tous les fedeylins, il doit braver la noyade et de dangereux poissons avant d’atteindre le rivage. Comme tous les survivants de cette première épreuve, Cahyl se présente devant les Pères Fondateurs, avide de connaître la caste choisie pour lui et l’avenir tout tracé qui l’attend. Mais Cahyl est différent : il lui manque la marque qui le lierait à son destin. Son existence même fait trembler les bases de sa société et cela, tout le monde n’est pas prêt à l’accepter.

 

Le petit chapubron rouge -Perrault, Charles et  Serres, Alain ; Perrin, Clotilde (ill.) – Rue du monde

Le petit chaPUBron rouge mêle conte traditionnel et slogans publicitaires pleins de fantaisie et de malice. Il y a des jeux de mots et des promesses extraordinaires dans ces publicités qui parlent d’assurances où la cotisation est « intégralement remboursée la deuxième fois que vous vous faites assassiner ». Les auteurs de ces fausses publicités se sont amusés à imaginer des textes et des illustrations à partir de termes ou passages du conte de Perrault…




Rencontre avec Yves Grevet à Noisy Le Grand

22 04 2013

Samedi 30 Mars, j’ai rencontré Yves Grevet, auteur de livres comme MétoL’école est finie, Seuls dans la ville, NoxC’était mon oncle… à la Médiathèque Michel Simon de Noisy Le Grand. L’auteur a répondu à quelques questions concernant ses livres. Voici ses réponses…

Les descriptions, dans vos romans, sont très précises, et l’on visualise facilement les lieux, les personnages, à tel point que cela évoque le cinéma ! Aimez vous le cinéma (et si oui, quels sont vos films préférés) ?

J’aime beaucoup le cinéma, j’y vais très souvent, une à deux fois par semaine ! J’aime les films de Science-Fiction (Bienvenue à Gattaca...) et les thrillers. J’apprécie aussi la BD (La bouche du diable…). Concernant la description des lieux, il s’agit de quelque chose que j’apprécie beaucoup dans mon travail ! Je fais souvent des carte, des plans de lieux. Par exemple, pour la Maison de Méto, j’ai dessiné un plan très détaillé, qui ne sera sûrement jamais publié…

Vos romans sont toujours très bien ficelés. Est ce que, dès que vous commencez un roman, vous connaissez la fin ?

Cela peut paraître un peu surprenant, mais… Non ! Généralement, j’imagine des situations (par exemple, dans le cas de Méto, un garçon, seul, dans un dortoir, avec sa peur de grandir) et me pose la question : comment en arriver là ? Puis, j’imagine peu à peu la suite de mon histoire, et finis forcément par prendre de l' »avance » par rapport à mon personnage. D’abord un chapitre, puis deux, puis trois… Lors de l’écriture du deuxième tome de Méto, j’avais quasiment un tome d’avance ! Mais je n’ai jamais commencé un roman en connaissant déjà la fin.

Les couvertures de vos livres sont souvent très belles… Est ce que vous avez des avis à donner ?

Oui, j’ai cette chance, par rapport à beaucoup d’auteurs, qui découvrent la couverture lorsqu’il est trop tard pour la modifier… L’illustrateur m’envoie ses projets par mail, et je lui donne mon avis. Parfois, il finalise un projet que j’avais en tête (une carte de l’Île de Méto, par exemple).

La trilogie Méto a eu beaucoup de succès… Est ce qu’une adaptation en film est prévue ?
Un producteur a été intéressé pour faire de mes livres une série, mais le projet a été abandonné. J’ai trouvé les personnes travaillant dans le cinéma très dures, je n’ai pas beaucoup aimé l’ambiance… De plus, j’avais peur que l’adaptation soit  infidèle au livre, que je ne reconnaisse pas le monde que j’avais inventé dans cette série.

 

lulune




Au programme du Club lecture du 18 avril

17 04 2013

PolinaVivès, Bastien – KSTR

 » Il faut être souple si vous voulez espérer un jour devenir danseuse. Si vous n’êtes pas souple à 6 ans, vous le serez encore moins à 16 ans. La souplesse et la grâce ne s’apprennent pas. C’est un don. Suivante… « 

Librement inspiré de la vie de la jeune danseuse étoile russe Polina Semionova, ce roman graphique raconte l’évolution d’une danseuse, ses débuts à l’Académie Bojinski, sa rencontre avec son mentor, personnage dur et très charismatique, jusqu’à ses premières scènes et ses réussites bien des années plus tard…

Cette bande dessinée à remporté le « Grand prix de la critique BD 2012 », et la « BD Awards 2012 » du meilleur dessin.

Voir la vraie Polina danser

 

Leviathan (1) – Westerfeld, Scott ; Fournier, Guillaume (Trad.) – Pocket jeunesse

1914 : Aventures et histoire d’amour dans une Europe réinventée.
Nous suivons Alek, fils de Feu l’archiduc d’Autriche, qui fuit son pays en compagnie du Comte Volger, son précepteur, et de maître Klopp, son professeur d’escrime, et du maniement des machines.
De l’autre côté, en Grande-Bretagne, il y a Deryn une fille de 15 ans,qui se fait passer pour un garçon de plus de 16 ans pour pouvoir s’embarquer dans l’Air Service et qui se retrouve à bord du Lévithan, une grosse machine à moitié animale… Les deux héros sont amenés à se rencontrer alors que débute la première guerre mondiale…

 

Je veux vivreDownham, Jenny ; Paluel-Marmont, Aleth (trad.) / Pocket jeunesse

Tessa vient d’avoir seize ans et se sait condamnée. Dans quelques semaines, elle mourra d’une leucémie. Partagée entre la révolte et l’angoisse, l’injustice et les aspirations propres à son âge, Tessa décide de tout connaître de la vie avant de mourir, y compris les transgressions, la célébrité…
Aidée de sa meilleure amie, de ses parents qui acceptent tout, Tessa se lance alors dans une course contre la montre, contre la mort, pour vivre !

L’auteur, s’est inspirée de sa propre expérience d’actrice dans les hôpitaux pour écrire ce chef-d’œuvre d’émotion.

 

Plus légers…

Journal d’une grosse nouille (1)Russell, Rachel  – Milan

Nikki est une grosse nouille bien nulle. C’est du moins ce que raconte la bande des « Blondes », menée par l’infâme Mackenzie. Pleine d’humour et de bonne humeur, elle décide de relever le défi de façon… inattendue. Nouveau collège, nouvelle ennemie, nouvel amour, nouveau journal intime : Nikki va pouvoir se lâcher.   Elle nous rapporte tous ses malheurs et toutes ses anecdotes, le tout illustré par elle-même. Identification garantie !

 

Dans la voiture de JohnnyAtangana, Louis – Éd. du Rouergue

C’est l’été et Julien, 16 ans s’ennuie, coincé dans sa banlieue pour cause de porte-monnaie vide. Sorti faire des courses pour sa mère, il succombe au charme d’une BMW flambant neuve garée devant son immeuble. « Soudain elle est là, si belle : la BMW de Johnny, le caïd de la cité des Lilas. Comment résister ? Julien se glisse à la place du conducteur. Mais voilà que Johnny revient, et il est en colère. Mort de peur, Julien démarre. À la vitesse de l’éclair, il fonce vers le Sud et les ennuis. Dans la boîte à gants de la voiture, une grosse liasse de billets, dans son coffre, un sac bourré de drogue. Sur la route, des auto-stoppeurs… Fatal et délirant engrenage qui le mène de gags en calamités. C’est la vie, quand on ne réfléchit pas ! C’est pas sa faute, quoi… »

 

Et enfin…

Jamais jaloux vous ? Laouénan, Christine ; Dumont, Yomgui (ill.) – De La Martinière jeunesse  (Oxygène)

Lequel d’entrevous n’a pas éprouvé un petit pincement au cœur en voyant un ami proche se lier avec un nouveau camarade ? Ou pire celui ou celle dont vous êtes amoureux être attiré(e) par un(e) autre ? Qui n’a pas éprouvé un peu d’envie lorsque sa soeur a reçu en cadeau le MP3 dont on rêvait ? Difficile d’échapper à la jalousie et à l’envie, ces sentiments naturels n’épargnent personne. Ce texte très sensible vous aide à mieux comprendre ces émotions qui vous assaillent parfois, et propose des solutions pour ne plus avoir à les subir…




Le film Beetlejuice

17 04 2013

Un film qui parle d un couple qui va trouver la mort en se noyant. En rentrant chez eux il vont comprendre qu’ils sont sont mort et vont trouver un livre intitulé « Le guide de la mort ». Les  jeunes mariés récemment décédés deviennent des fantômes hantant leur ancienne maison. Quelques temps plus tard un couple et avec un ados vont acheter la maison pour être tranquilles à la campagne.  les fantômes font appel à un « bio-exorciste » pour faire fuir ses nouveaux occupants. Mais l’ado va s sympathiser avec les fantômes et découvrir qu il y a une vie après la mort. Lors d un dîner avec des gens invités par les nouveaux habitants,  les fantômes vont posséder le corps des invités et va les faire danser et chanter. Après cette scène étrange le couple qui a acheté la maison va leur demander de descendre, car tout le monde les a trouvé fabuleux. Les fantômes sont déçus car ils croyaient leur avoir fait peur…  J ai trouvé le film très bien et très intéressant.  Je vous le conseille . L.C.