LITTERATURE DE JEUNESSE ou le CDI Itinérant

   Afin de présenter les nouveautés du CDI en littérature jeunesse, Mme REVE MOREAU et Mme SALAAM de la librairie jeunesse « Du vent dans les pages » sont passées dans les classes de français  de 4ème le lundi 31 janvier 2011 :

Voici  les principaux titres présentés lors de cette intervention :

 

       Vango – Fombelle (de) Timothée –

Gallimard Jeunesse – Mars 2010 – 370 p.

Résumé
Vango est arrivé à deux ou trois ans, rescapé d’un naufrage, sur l’une des îles éoliennes, accompagné de sa fidèle gouvernante qui a choisi de se taire et de ne jamais évoquer avec lui  sa famille et ses origines. A l’âge de 15 ans,  après une enfance solitaire dans ces îles isolées, poussé par un moine  qui a de l’affection pour lui, il  part à la découverte du monde. passe son existence à voyager à travers l’Europe des années trente, épié et surveillé par des ennemis qu’il ignore lui-même mais que  le lecteur devine progressivement.Ces éléments ne sont dévoilés que petit à petit au lecteur puisque l’histoire commence à Paris,  en 1934, au  moment où, sur le point de devenir prêtre, il est accusé d’un meurtre qu’il n’a pas commis. Poursuivi et par la police française et par ses ennemis invisibles, mais aidé par des ami(e)s fidèles, il va parcourir l’Europe pour échapper aux uns et aux autres. ….
Mots-clé : EUROPE / 1917-1935 / NAZISME/ FUITE/ ENQUETE/ VIE MONACALE/ILES EOLIENNES/SECRET/ FAMILLE/ DEUIL/ ACROBATIE/ REMORDS/AMOUR/ Pistes de discussion :

  • Les régimes totalitaires : communisme et nazisme, points communs.
  • Comment la peur transforme-t-elle les gens.
  • Le secret des origines
  • Les différentes formes d’absence
  • Et si l’on inventait la suite du roman…..

 

  • Passeuse de rêves – Lowry Lois – 

Ecole des Loisirs – Février 2010- 164 p. – (Medium)

Résumé : Petite fait partie des passeurs de rêves. Nouvelle dans ce groupe, elle est formée par Tatillonne qui reconnait ses qualités de délicatesse pour effleurer les objets, mais supporte difficilement ses innombrables questions telle : « Que sont réellement les passeurs de rêves, des êtres humains, des animaux ? ». En fait, leur mission consiste à récolter, les bribes de souvenirs qui se rattachent aux objets. Ensuite, avec plus d’expérience, ils essaient de les combiner et octroyer des rêves à leurs propriétaires. C’est ce qui se passe pour la vieille dame dont Petite et son nouveau tuteur, Vieux et Mince, ont la charge. Mais un jour, elle accueille John un garçon de huit ans, tellement révolté que les saboteurs, « maîtres des cauchemars », s’intéressent à lui. Il faudra toute la douceur et l’intuition de Petite et beaucoup de patience pour permettre à John d’échapper à ces saboteurs et de retrouver un certain équilibre.

Mots- clé : ENFANCE MALTRAITEE//PATIENCE/ /AMOUR MATERNEL / EDUCATION/ REVE/GENEROSITE/FANTASTIQUE/RELATION INTERGENERATIONNELLE.

 

                                                    Devî, bandit aux yeux de fille – Mouchel Christel – 

                                                                        Flammarion – Janvier 2010- 257 p. –  

Résumé : Devî est une jeune indienne de la caste pauvre des mallahs exploités et méprisés par les riches thakurs. Mariée à un homme beaucoup plus âgé qu’elle, elle s’enfuit pour retrouver ses parents et sa sœur Shalini. Mais dans son village, sa fuite la rend impure. Alors que Devî ne peut se résigner au pouvoir des castes dirigeantes qui humilient sa famille, elle rencontre Vikram, le jeune chef des bandits qui vivent dans les ravines. Elle se joint à eux pour aider les plus pauvres sous la protection de Dûrga la déesse combattante.

Mots- clé : INDE-CASTE-OPPRESSION-HINDOUISME-PAUVRETE-CONDITION DES FEMMES-MARIAGE FORCE-BANDITISME.

  • Fablehaven 1: le sanctuaire secret – MULL Brandon – 

Nathan – Décembre 2009- 340 p. –  

Résumé : Kendra et Seth son jeune frère, viennent passer une quinzaine de jours de vacances chez leurs grand parents paternels qu’ils connaissent très peu. Ils ne sont pas ravis de ce séjour, mais découvrent peu à peu que le domaine est peuplé de créatures magiques, fantastiques et qu’une grave menace pèse sur le domaine et ses habitants.

 Mots- clé : FANTASTIQUE/OBEISSANCE/TEMERITE/FEES/ 

 

  • Miettes de lettres – THIOLLIER, Anne

Seuil Jeunesse – Janvier 2010.- 319 p. (Chapitre)

Résumé : Voici 3 ans que Fengfeng est installé à Paris avec ses parents, dans le XIII° arrondissement où, à son grand étonnement, il croise de nombreux chinois. Les débuts ont été difficiles et il lui a fallu beaucoup travailler pour apprendre le français et atteindre le niveau scolaire demandé. Heureusement, il y a les mathématiques dans lesquelles il excelle. Mais en contrepartie, il est très isolé et n’a pas d’amis. Le courrier échangé avec sa grand-mère restée en Chine est un réconfort important, mais son père lui interdit de raconter l’exacte réalité de leur vie qui est difficile : ils vivent dans un très petit appartement, son père est homme à tout faire dans un restaurant et sa mère s’épuise à coudre pour rembourser l’argent de leur voyage en France. Un jour Fengfeng trouve un message de menace dans son cahier de textes et quelques jours plus tard, il est agressé dans la rue. Heureusement il se lie d’amitié avec Djamel un garçon de sa classe qu’il va aider en mathématiques.

Mots- clé :

PARIS/COMMUNAUTÉ CHINOISE/IMMIGRÉ/INTÉGRATION/ AMITIÉ/JALOUSIE/ BANDES /CORRESPONDANCE/ ADDICTION AU JEU/

Peindre le vent – Munoz Ryan Pam – 

Actes Sud – Mai 2009- 223 p. 

Résumé :    A la mort accidentelle de ses parents, Maya a 4 ans. Elle est élevée par sa grand-mère paternelle avec beaucoup de rigueur, sans aucune fantaisie et avec l’interdiction formelle d’évoquer le souvenir de sa mère. Six ans plus tard, c’est sa grand-mère qui meurt à son tour et Maya quitte la Californie pour retrouver la famille de sa mère dans un ranch du Wyoming. Changement de vie radical. Elle découvre l’affection d’un grand-père, les soins attentionnés d’un grand-oncle et grâce à sa grand-tante Vi, elle s’ouvre à l’univers des chevaux que sa mère aimait passionnément. Commence alors pour elle la vie au grand air dans de grands espaces, les leçons d’équitation, l’observation des troupeaux de chevaux sauvages. Il lui faut aussi supporter un cousin encombrant et chamailleur, dominer ses peurs, reconnaître se mensonges et même survivre à un tremblement de terre. C’est à la fin de cet été qu’elle pourra prendre la décision si importante pour elle : garder Artémisia, la jument qui lui a sauvé la vie et que sa mère aimait tant, ou lui laisser sa liberté de cheval sauvage. 

Mots- clé :

CHEVAL/NATURE/EQUITATION/LIBERTE/EDUCATION/FAMILLE/ORPHELIN/

  • Malo de Lange, fils de voleur – Murail Marie-Aude – 

Ecole des Loisirs – Octobre 2009.- 276 p. (Neuf)

Résumé : A l’âge de deux ans, Malo est retiré de l’orphelinat de Tours, tenu par l’abbé Pigrièche,  et adopté par les deux demoiselles de Lange qui découvrent qu’il porte une fleur de lys sur l’épaule. Elles l’élèvent en tentant de lui inculquer les bonnes manières. Mais Malo a du mal à se discipliner ; ainsi, en faisant des trous dans les murs du jardin, il fait connaissance avec une jeune voisine, surnommée la Bouillie, servante chez  Monsieur Lamproie et qui lui apprend à « jaspiner l’arguche ». De l’autre côté du jardin, il entre en relation avec Léonie de Bonnechose dont il devient éperdument amoureux. Mais lorsque Malo a douze ans, un dénommé Riflard débarque chez les tantes et le réclame prétendant être son père. En fait, il est enlevé, séquestré et maltraité mais réussit à s’échapper et part sur les routes à la recherche de sa véritable identité. En chemin il va faire plusieurs rencontres et se retrouver à la tête d’une petite bande.

Mots- clé :

FRANCE / 19EME SIECLE / PARIS / VOLEUR / ARGOT / RECHERCHE DU PERE / AMITIE /

 

  • Anton – Zoller Elisabeth – 

Bayard Jeunesse – mars 2010.- 216 p. (Millezime)

Résumé :  L’auteure, allemande,  raconte comment son oncle Anton, 8 ans en 1938, handicapé à la suite d’un accident, a échappé à la folie nazie grâce à ses parents. A travers cette histoire vraie, on découvre au fil du temps et des années, de quelle manière l’étau s’est resserré autour d’Anton et de sa famille comme autour de nombreux handicapés allemands dès les débuts du nazisme. Le processus est bien décrit, depuis l’interdiction d’aller en classe jusqu’aux établissements dans lesquels les parents ont obligation de faire interner leur enfant (et dont on sent très vite qu’ils ne sont qu’une étape vers une disparition programmée). Avec Anton et sa famille  nous vivons, nous aussi, cette montée du nazisme et la résistance passive puis active des parents pour qu’Anton continue à vivre. Portés par leur foi chrétienne et par leur amour pour leur enfant ils vont se battre pour lui. Autour d’eux il y aura des gens indifférents ou inféodés au régime qui approuvent ces mesures eugénistes et il y aura aussi, heureusement ceux dont l’aide sera complète et décisive. L’opposition faite par l’Eglise à ces mesures aura sans doute aidé à  la prise de conscience de  certaines personnes. Et quel regard Anton lui-même peut-il jeter sur  la cruauté et l’injustice qui lui est faite ?

Mots- clé :

PARENTS-ENFANTS/ EUGENISME/ COURAGE /HANDICAP / DISCRIMINATION/ EXCLUSION /RESISTANCE/AMOUR FAMILIAL

Commentaires :

Témoignage de l’histoire vécue par l’oncle de l’auteure, sous un angle inhabituel, à l’époque du nazisme en Allemagne. Un livre très intéressant pour nos élèves et les adultes qui les entourent.

Pistes de discussion :

  • Qu’est-ce que l’eugénisme ?
  • Comment les régimes totalitaires parviennent-ils à endoctriner les foules ?
  • Résister, est-ce facile ? Le courage d’hommes et de femmes « ordinaires ».
  • La force de l’amour.

 

 

 

Le mort du noyer – Claire Mazard

Editeur : Seuil – Publication : 18/3/2010

Résumé : Stupeur aux Cimes Bleues : le cadavre d’un homme est retrouvé un matin, gisant nu sous Dyonisos – le chêne tricentenaire qui trône dans le jardin de cette maison de retraite un peu particulière, où les pensionnaires ne sont admis que s’ils sont accompagnés de leur fidèle compagnon canin. Le commissaire Gilles Lafosse et son adjointe la lieutenante Fred Djan sont dépêchés sur place et procèdent immédiatement à l’interrogatoire des pensionnaires, du personnel et des apprentis du lycée voisin qui travaillent aux cuisines et dans le jardin. Mais personne ne connaît ce mort. Gilles Lafosse ne sait comment classer cette affaire. Il étouffe dans ce bled entouré de montagnes. En plus, Monsieur Thor, le directeur, qui couve tout autant ses pensionnaires que son noyer, l’exaspère. Et pour couronner le tout, trois retraités l’informent qu’ils vont mener leur propre enquête et semblent même en savoir plus que lui. Il faut dire qu’ils sont passionnés d’enquêtes criminelles, de romans policiers et ont même affublé leurs toutous des noms de Simenon, Columbo et Hercule ! Alors quand un célèbre auteur de polars arrive lui aussi dans le village, c’en est trop ! L’enquête piétine, les trois détectives en herbe s’en amusent, Gilles Lafosse bout intérieurement et l’ambiance n’est pas prête de s’apaiser car un second cadavre est bientôt découvert…

Mots- clé : POLICIER/ ENQUETE/ MISE EN ABYME

  • Henderson boys, T1 : l’évasion de Robert Muchamore

Pour les 12 ans et +, 230 pages, Casterman. 

Résumé :  Eté 1940, alors qu’Hitler envahit Paris, Marc Kilgour fuit son orphelinat pour rejoindre la capitale. De leur côté, Paul et Rosie Clarke suivent leur père, agent au service de Charles Henderson, détenteur de documents très importants qu’il doit ramener en Angleterre. Mais les choses se compliquent, M. Clarke est tué et ses enfants sont livrés à eux-mêmes. Ceux-ci trouvent refuge auprès d’un père d’église et de sa soeur, à Tours. Charles Henderson croise la route de Marc et se lance avec lui à la recherche de Paul et Rosie. Fort du succès de Chérub, l’auteur, Robert Muchamore décide de créer une nouvelle série, Henderson Boys, qui reviendrait sur les origines de l’organisation

Mots- clé : CONTRE ESPIONNAGE / AVENTURES

  • Le Signe de K1, T1 : Le Protocole de Nod Claire Gratias

Pour les 13 ans et +, 330 pages, Soon Syros. 

Résumé :  Au XXIVème siècle la Terre est réduite à une poignée d’hommes et à quelques pics montagneux où l’on s’entasse de plus en plus en raison d’une montée importante des eaux. Kane Adamson et sa famille deviennent l’une des vingt-deux familles pionnières d’une expédition d’un genre tout à fait spécial : le protocole de Nod. Remontant le temps pour s’installer en 2020, ces arrivants du futur qui ont pour la plupart oublié leur passé, s’implantent dans les villes. Cependant, trois mois après leur installation, une épidémie se développe dans les villes où ils se trouvent. Kane commence à se poser des questions tandis que Kali (ou Luka), son fils, s’attache à la jeune Pauline.

Le Signe de K1 ne se contente pas d’explorer la piste du voyage temporel mais c’est aussi, on le sent dés le début, les sujets de l’amour, des pouvoirs paranormaux, des sociétés de plus en plus élitistes et de l’environnement dont il sera question également dans Le Protocole de Nod et sa suite.
Mettant en scène deux familles, l’une venant du futur, l’autre plus normale, Claire Gratias dans Le Signe de K1 nous invite à suivre le chemin de chacun dans leurs histoires qui se complètent et se distinguent offrant de nombreuses pistes pour la suite.

Mots- clé : SCIENCE FICTION / ECOLOGIE

 

 Les livres aprés avoir voyagé dans les classes ont  presque tous été empruntés (sauf un), ouf mission réussie !

Ils seront à nouveau au CDI début mars.

 Bonne lecture !

 

 

 

 


Laisser une réponse :

Vous devez être connecté pour poster un commentaire...