Mme Guérineau et moi-même avons convié les élèves au CDI pour un thé littéraire agrémenté de petits gâteaux afin de leur présenter, dans une ambiance agréable et conviviale le dernier Goncourt des lycéens : « La vérité sur l’affaire Harry Québert » de Joël Dicker mais aussi « La liste de mes envies » de Grégoire Delacourt et « La mort du roi Tsongor » de Laurent Gaudé (autre Goncourt des lycéens).

Et, à eux de nous présenter un livre de leur choix. Ils nous ont proposés des ouvrages aussi différents qu’inattendus dont voici quelques exemples :
-« Indignez-vous » de Stéphane Hessel est un essai publié en 2010.

Ce petit ouvrage d’une trentaine de pages, défend l’idée selon laquelle l’indignation est le ferment d’un esprit de résistance. Il a connu un succès éditorial phénoménal.

-« Geisha » d’Arthur Golden.

  Publié en 1997 et adapté au cinéma en 2005 par Rob Marshall et intitulé « Mémoires d’une geisha ». Ce livre raconte les mémoires d’une Geisha célèbre au Japon dans une fiction très bien renseignée par Arthur Golden.
Une petite fille de neuf ans, aux superbes yeux gris-bleu, est vendue par son père, alors que sa mère meurt un modeste pêcheur, à une maison de geishas : ainsi commence l’histoire de Sayuri dans le Japon des années trente. A travers son regard d’enfant malheureuse on découvre Gion, le quartier du plaisir à Kyoto, avec ses temples resplendissants, ses théâtres raffinés et ses ruelles sombres. On y découvre l’art d’être geisha, les rites de la danse et de la musique, les cérémonies de l’habillage, de la coiffure et du thé, comment servir le saké en dévoilant à peine son poignet… Sayuri est prise dans le tourbillon de la vie, futile et tragique alors que la Seconde Guerre mondiale détruit Gion. Femme amoureuse toutefois, éprise d’un homme de qualité, elle raconte aussi, toujours de sa voix limpide et inoubliable, la quête sans cesse recommencée de la liberté.

-« Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire » de Jonas Jonasson.

Roman policier burlesque.
Qui aurait envie de fêter son centième anniversaire dans une maison de retraite en compagnie de vieux séniles, de l’adjoint au maire et de la presse locale ? Allan Karlsson, chaussé de ses charentaises, a donc décidé de prendre la tangente. Et, une chose en entraînant une autre, notre centenaire se retrouve avec une valise contenant 50 millions de couronnes dérobée – par inadvertance – à un membre de gang. S’engage une improbable cavale qui le conduira à un vieux cleptomane, un vendeur de saucisses surdiplômé et une éléphante prénommée Sonja… Cavale à travers la Suède et au cœur de l’histoire du XXe siècle. Ce frêle vieillard en pantoufles n’est autre qu’un artificier de génie qui a eu la bonne idée de naître au début d’un siècle de guerres.

Forts de cette expérience, nous espérons la renouveler prochainement !
Nicole RÊVE MOREAU


Laisser une réponse :

Vous devez être connecté pour poster un commentaire...