Histoire : Les thermes ont été construits au début du IVème siècle, lorsque l’empereur Constantin résidait à Arelate.  Connus au Moyen Age sous le nom de « Palais de la trouille », ils sont traditionellement considérés à tort comme les ruines d’un palais que l’empereur Constantin aurait érigé.

 

Source: http://www.galaad.net/users-fra.html

Maquette des thermes d’Arles

    Les thermes d’ Arles étaient un des lieux publics le plus fréquentés.
Il y avait des bains chauds et des bains froids, on pouvait aussi y faire du sport dans la palestre. Les thermes ont améliorés le confort de la vie des habitants: la sudation à sec, le bain aspergé d’eau brûlante, la peau qui était raclée au strigile dans la salle tiède et le bain dans la piscine froide. Cette séance se terminait par un vigoureux massage. Chaque jour les femmes  pouvaient y accéder et ensuite les hommes.

Fig. 10 : Les thermes de la rue Saint-Laurent (J. Boudeau, d’après Lambert 1844 : non paginé).

Source: http://racf.revues.org/1673

Schéma des thermes d’Arles

 Dans la ville d’Arles nous savons l’existence de trois établissements thermaux. Les premiers ont été découverts en 1675.

THERMES de Constantin

 Source de la photo :

 http://www.patrimoine.ville-arles.fr/arles/ville.cfm?action=edifice&id=7

Abside des thermes vue de l’intérieur :

 

 

Source : http://www.patrimoine.ville-arles.fr/arles/ville.cfm?action=fiche_document_edifice&id_document=339&id=7

Ilyas, Julien et Nicolas G. 6éC