Mme Guérineau et moi-même avons convié les élèves au CDI pour un thé littéraire agrémenté de petits gâteaux afin de leur présenter, dans une ambiance agréable et conviviale le dernier Goncourt des lycéens : « La vérité sur l’affaire Harry Québert » de Joël Dicker mais aussi « La liste de mes envies » de Grégoire Delacourt et « La mort du roi Tsongor » de Laurent Gaudé (autre Goncourt des lycéens).

Et, à eux de nous présenter un livre de leur choix. Ils nous ont proposés des ouvrages aussi différents qu’inattendus dont voici quelques exemples :
-« Indignez-vous » de Stéphane Hessel est un essai publié en 2010.

Ce petit ouvrage d’une trentaine de pages, défend l’idée selon laquelle l’indignation est le ferment d’un esprit de résistance. Il a connu un succès éditorial phénoménal.

-« Geisha » d’Arthur Golden.

  Publié en 1997 et adapté au cinéma en 2005 par Rob Marshall et intitulé « Mémoires d’une geisha ». Ce livre raconte les mémoires d’une Geisha célèbre au Japon dans une fiction très bien renseignée par Arthur Golden.
Une petite fille de neuf ans, aux superbes yeux gris-bleu, est vendue par son père, alors que sa mère meurt un modeste pêcheur, à une maison de geishas : ainsi commence l’histoire de Sayuri dans le Japon des années trente. A travers son regard d’enfant malheureuse on découvre Gion, le quartier du plaisir à Kyoto, avec ses temples resplendissants, ses théâtres raffinés et ses ruelles sombres. On y découvre l’art d’être geisha, les rites de la danse et de la musique, les cérémonies de l’habillage, de la coiffure et du thé, comment servir le saké en dévoilant à peine son poignet… Sayuri est prise dans le tourbillon de la vie, futile et tragique alors que la Seconde Guerre mondiale détruit Gion. Femme amoureuse toutefois, éprise d’un homme de qualité, elle raconte aussi, toujours de sa voix limpide et inoubliable, la quête sans cesse recommencée de la liberté.

-« Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire » de Jonas Jonasson.

Roman policier burlesque.
Qui aurait envie de fêter son centième anniversaire dans une maison de retraite en compagnie de vieux séniles, de l’adjoint au maire et de la presse locale ? Allan Karlsson, chaussé de ses charentaises, a donc décidé de prendre la tangente. Et, une chose en entraînant une autre, notre centenaire se retrouve avec une valise contenant 50 millions de couronnes dérobée – par inadvertance – à un membre de gang. S’engage une improbable cavale qui le conduira à un vieux cleptomane, un vendeur de saucisses surdiplômé et une éléphante prénommée Sonja… Cavale à travers la Suède et au cœur de l’histoire du XXe siècle. Ce frêle vieillard en pantoufles n’est autre qu’un artificier de génie qui a eu la bonne idée de naître au début d’un siècle de guerres.

Forts de cette expérience, nous espérons la renouveler prochainement !
Nicole RÊVE MOREAU



LUNDI 28 et MARDI 29 avec la participation de la libraire « Du Vent Dans les Pages ».

Quelques unes des BD présentées en classe , leurs contextes historiques, leurs auteurs :

 dessinateurs, scénaristes, coloristes.

Ouvrez le lien ci dessous pour découvrir les couvertures des BD et les articles :

PRESENTATION BD DANS LES CLASSES DE 3ème

 Nous rajoutons à cette sélection l’excellente BD scénarisée et dessinée par un de nos collègues :

 

 



 

Située au cœur de l’Europe et possédant comme atouts une grande qualité de vie et une bonne infrastructure, l’Allemagne est l’un des sites économiques les plus attractifs d’Europe. Au fil des paysages naturels et culturels, nous vous invitons à découvrir l’Allemagne à travers son patrimoine, sa culture, son histoire mais aussi ses aspects actuels tels l’économie et l’architecture. Cette exposition comporte en tout 24 panneaux-photos accompagnés de commentaires en français.

EXPOSITION DU 9 au 27 mai au CDI

QUESTIONNAIRE POUR LES CLASSES :

QUESTIONNAIRE EXPOSITION Allemagne : un pays aux multiples facettes

  1. Quel est le style de l’Eglise Notre Dame à DRESDE ?
  2.  Que symbolise la porte de Brandebourg. Où est-elle située  à BERLIN ?
  3.  HAMBOURG : où se trouve l’ELBPHILHARMONIE ?
  4.  COLOGNE : Quand fut construite la cathédrale de Cologne, est-elle la plus haute d’Alleman gne ? 
  5.  FRANCFORT : A quelle ville des Etats Unis vous fait penser Francfort. Comment se nomme la banque principale d’Allemagne ?
  6. L’Allemagne, pays de la musique : Quels sont les 5 plus grands compositeurs allemands ?
  7. L’Allemagne, pays de la Littérature : Où se déroule la foire du livre en Allemagne ? Citez un grand auteur allemand que vous connaissez.
  8. L’Allemagne, les arts de la scène : Quel est la ou les particularités des arts de la scène allemands ?
  9. La RURH,  ancienne région minière. Pourquoi cette région a-t-elle été inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO ?
  10. L’Allemagne romantique, les châteaux : que symbolisaient les châteaux baroques ?
  11. Patrimoine de L’UNESCO, combien de sites culturels ou naturels allemands ont été classés ?
  12. L’Allemagne, pays de l’automobile : quels sont les principaux représentants de l’industrie automobile en Allemagne ?
  13. La chute du mur, un pays sans frontière. Donnez la date exacte de la chute du mur et dites combien d’années cette frontière a-t-elle divisée l’Allemagne ? 
  14. L’Allemagne, pays des salons et des congrès : combien de salons et foires ont lieu en Allemagne ? 
  15. L’Allemagne, un site innovant et compétitif.  Citez 5 secteurs industriels phares de l’Allemagne : 
  16. L’Allemagne, pays de l’architecture : quel projet architectural a-t-il été élaboré en Chine par les Allemands ? 
  17. LEIPZIG, des foires sur mesure : où est située Leipzig ? 
  18. La fête de la bière à Munich, combien de visiteurs accueille cette fête par an. 
  19.  L’Allemagne, destination de voyages. Quels sont les Länder les plus visitées en Allemagne ?

Européenement vôtre !

Nicole REVE MOREAU



logo pdp

A l’occasion de cette 13ème édition, nous avons proposé des lectures de poèmes au CDI extraits de la selection de poèmes sur le thème infinis paysages. Les classes de 4èE, 4èD avec Mme Roger Machart et 5è E avec Mme Langlois ont pu en bénéficier. Nous avons projeté à cette occasion des poèmes chantés (récupérés sur Youtube)  « Heureux qui comme Ulysse… » Joachim Du Bellay ; « Sensation » de Rimbaud et aussi « Sous le pont Mirabeau » De G Appolinaire.

 Nous avons rendu hommage à Andrée Chedid qui nous a quitté cette année.

D’ailleurs nous en profitons pour vous rappeler qu’il existe  : Le 3e Concours Andrée Chedid du poème chanté

Il s’agit de composer une chanson à partir d’un poème d’André Velter. La lauréate du concours est Fredda.
Un concert à l’Européen (Paris) aura lieu le 15 mars, le lauréat sera aux côtés des artistes  Matthieu Chedid (président du jury), Jean Guidoni, Marcel Kanche, L.…

Poétiquement vôtre !

Merci à Valérie SALAAM pour sa participation à la lecture des poèmes !

Nicole REVE MOREAU



LITTERATURE DE JEUNESSE ou le CDI Itinérant

   Afin de présenter les nouveautés du CDI en littérature jeunesse, Mme REVE MOREAU et Mme SALAAM de la librairie jeunesse « Du vent dans les pages » sont passées dans les classes de français  de 4ème le lundi 31 janvier 2011 :

Voici  les principaux titres présentés lors de cette intervention :

 

       Vango – Fombelle (de) Timothée –

Gallimard Jeunesse – Mars 2010 – 370 p.

Résumé
Vango est arrivé à deux ou trois ans, rescapé d’un naufrage, sur l’une des îles éoliennes, accompagné de sa fidèle gouvernante qui a choisi de se taire et de ne jamais évoquer avec lui  sa famille et ses origines. A l’âge de 15 ans,  après une enfance solitaire dans ces îles isolées, poussé par un moine  qui a de l’affection pour lui, il  part à la découverte du monde. passe son existence à voyager à travers l’Europe des années trente, épié et surveillé par des ennemis qu’il ignore lui-même mais que  le lecteur devine progressivement.Ces éléments ne sont dévoilés que petit à petit au lecteur puisque l’histoire commence à Paris,  en 1934, au  moment où, sur le point de devenir prêtre, il est accusé d’un meurtre qu’il n’a pas commis. Poursuivi et par la police française et par ses ennemis invisibles, mais aidé par des ami(e)s fidèles, il va parcourir l’Europe pour échapper aux uns et aux autres. ….
Mots-clé : EUROPE / 1917-1935 / NAZISME/ FUITE/ ENQUETE/ VIE MONACALE/ILES EOLIENNES/SECRET/ FAMILLE/ DEUIL/ ACROBATIE/ REMORDS/AMOUR/ Pistes de discussion :

  • Les régimes totalitaires : communisme et nazisme, points communs.
  • Comment la peur transforme-t-elle les gens.
  • Le secret des origines
  • Les différentes formes d’absence
  • Et si l’on inventait la suite du roman…..

 

  • Passeuse de rêves – Lowry Lois – 

Ecole des Loisirs – Février 2010- 164 p. – (Medium)

Résumé : Petite fait partie des passeurs de rêves. Nouvelle dans ce groupe, elle est formée par Tatillonne qui reconnait ses qualités de délicatesse pour effleurer les objets, mais supporte difficilement ses innombrables questions telle : « Que sont réellement les passeurs de rêves, des êtres humains, des animaux ? ». En fait, leur mission consiste à récolter, les bribes de souvenirs qui se rattachent aux objets. Ensuite, avec plus d’expérience, ils essaient de les combiner et octroyer des rêves à leurs propriétaires. C’est ce qui se passe pour la vieille dame dont Petite et son nouveau tuteur, Vieux et Mince, ont la charge. Mais un jour, elle accueille John un garçon de huit ans, tellement révolté que les saboteurs, « maîtres des cauchemars », s’intéressent à lui. Il faudra toute la douceur et l’intuition de Petite et beaucoup de patience pour permettre à John d’échapper à ces saboteurs et de retrouver un certain équilibre.

Mots- clé : ENFANCE MALTRAITEE//PATIENCE/ /AMOUR MATERNEL / EDUCATION/ REVE/GENEROSITE/FANTASTIQUE/RELATION INTERGENERATIONNELLE.

 

                                                    Devî, bandit aux yeux de fille – Mouchel Christel – 

                                                                        Flammarion – Janvier 2010- 257 p. –  

Résumé : Devî est une jeune indienne de la caste pauvre des mallahs exploités et méprisés par les riches thakurs. Mariée à un homme beaucoup plus âgé qu’elle, elle s’enfuit pour retrouver ses parents et sa sœur Shalini. Mais dans son village, sa fuite la rend impure. Alors que Devî ne peut se résigner au pouvoir des castes dirigeantes qui humilient sa famille, elle rencontre Vikram, le jeune chef des bandits qui vivent dans les ravines. Elle se joint à eux pour aider les plus pauvres sous la protection de Dûrga la déesse combattante.

Mots- clé : INDE-CASTE-OPPRESSION-HINDOUISME-PAUVRETE-CONDITION DES FEMMES-MARIAGE FORCE-BANDITISME.

  • Fablehaven 1: le sanctuaire secret – MULL Brandon – 

Nathan – Décembre 2009- 340 p. –  

Résumé : Kendra et Seth son jeune frère, viennent passer une quinzaine de jours de vacances chez leurs grand parents paternels qu’ils connaissent très peu. Ils ne sont pas ravis de ce séjour, mais découvrent peu à peu que le domaine est peuplé de créatures magiques, fantastiques et qu’une grave menace pèse sur le domaine et ses habitants.

 Mots- clé : FANTASTIQUE/OBEISSANCE/TEMERITE/FEES/ 

 

  • Miettes de lettres – THIOLLIER, Anne

Seuil Jeunesse – Janvier 2010.- 319 p. (Chapitre)

Résumé : Voici 3 ans que Fengfeng est installé à Paris avec ses parents, dans le XIII° arrondissement où, à son grand étonnement, il croise de nombreux chinois. Les débuts ont été difficiles et il lui a fallu beaucoup travailler pour apprendre le français et atteindre le niveau scolaire demandé. Heureusement, il y a les mathématiques dans lesquelles il excelle. Mais en contrepartie, il est très isolé et n’a pas d’amis. Le courrier échangé avec sa grand-mère restée en Chine est un réconfort important, mais son père lui interdit de raconter l’exacte réalité de leur vie qui est difficile : ils vivent dans un très petit appartement, son père est homme à tout faire dans un restaurant et sa mère s’épuise à coudre pour rembourser l’argent de leur voyage en France. Un jour Fengfeng trouve un message de menace dans son cahier de textes et quelques jours plus tard, il est agressé dans la rue. Heureusement il se lie d’amitié avec Djamel un garçon de sa classe qu’il va aider en mathématiques.

Mots- clé :

PARIS/COMMUNAUTÉ CHINOISE/IMMIGRÉ/INTÉGRATION/ AMITIÉ/JALOUSIE/ BANDES /CORRESPONDANCE/ ADDICTION AU JEU/

Peindre le vent – Munoz Ryan Pam – 

Actes Sud – Mai 2009- 223 p. 

Résumé :    A la mort accidentelle de ses parents, Maya a 4 ans. Elle est élevée par sa grand-mère paternelle avec beaucoup de rigueur, sans aucune fantaisie et avec l’interdiction formelle d’évoquer le souvenir de sa mère. Six ans plus tard, c’est sa grand-mère qui meurt à son tour et Maya quitte la Californie pour retrouver la famille de sa mère dans un ranch du Wyoming. Changement de vie radical. Elle découvre l’affection d’un grand-père, les soins attentionnés d’un grand-oncle et grâce à sa grand-tante Vi, elle s’ouvre à l’univers des chevaux que sa mère aimait passionnément. Commence alors pour elle la vie au grand air dans de grands espaces, les leçons d’équitation, l’observation des troupeaux de chevaux sauvages. Il lui faut aussi supporter un cousin encombrant et chamailleur, dominer ses peurs, reconnaître se mensonges et même survivre à un tremblement de terre. C’est à la fin de cet été qu’elle pourra prendre la décision si importante pour elle : garder Artémisia, la jument qui lui a sauvé la vie et que sa mère aimait tant, ou lui laisser sa liberté de cheval sauvage. 

Mots- clé :

CHEVAL/NATURE/EQUITATION/LIBERTE/EDUCATION/FAMILLE/ORPHELIN/

  • Malo de Lange, fils de voleur – Murail Marie-Aude – 

Ecole des Loisirs – Octobre 2009.- 276 p. (Neuf)

Résumé : A l’âge de deux ans, Malo est retiré de l’orphelinat de Tours, tenu par l’abbé Pigrièche,  et adopté par les deux demoiselles de Lange qui découvrent qu’il porte une fleur de lys sur l’épaule. Elles l’élèvent en tentant de lui inculquer les bonnes manières. Mais Malo a du mal à se discipliner ; ainsi, en faisant des trous dans les murs du jardin, il fait connaissance avec une jeune voisine, surnommée la Bouillie, servante chez  Monsieur Lamproie et qui lui apprend à « jaspiner l’arguche ». De l’autre côté du jardin, il entre en relation avec Léonie de Bonnechose dont il devient éperdument amoureux. Mais lorsque Malo a douze ans, un dénommé Riflard débarque chez les tantes et le réclame prétendant être son père. En fait, il est enlevé, séquestré et maltraité mais réussit à s’échapper et part sur les routes à la recherche de sa véritable identité. En chemin il va faire plusieurs rencontres et se retrouver à la tête d’une petite bande.

Mots- clé :

FRANCE / 19EME SIECLE / PARIS / VOLEUR / ARGOT / RECHERCHE DU PERE / AMITIE /

 

  • Anton – Zoller Elisabeth – 

Bayard Jeunesse – mars 2010.- 216 p. (Millezime)

Résumé :  L’auteure, allemande,  raconte comment son oncle Anton, 8 ans en 1938, handicapé à la suite d’un accident, a échappé à la folie nazie grâce à ses parents. A travers cette histoire vraie, on découvre au fil du temps et des années, de quelle manière l’étau s’est resserré autour d’Anton et de sa famille comme autour de nombreux handicapés allemands dès les débuts du nazisme. Le processus est bien décrit, depuis l’interdiction d’aller en classe jusqu’aux établissements dans lesquels les parents ont obligation de faire interner leur enfant (et dont on sent très vite qu’ils ne sont qu’une étape vers une disparition programmée). Avec Anton et sa famille  nous vivons, nous aussi, cette montée du nazisme et la résistance passive puis active des parents pour qu’Anton continue à vivre. Portés par leur foi chrétienne et par leur amour pour leur enfant ils vont se battre pour lui. Autour d’eux il y aura des gens indifférents ou inféodés au régime qui approuvent ces mesures eugénistes et il y aura aussi, heureusement ceux dont l’aide sera complète et décisive. L’opposition faite par l’Eglise à ces mesures aura sans doute aidé à  la prise de conscience de  certaines personnes. Et quel regard Anton lui-même peut-il jeter sur  la cruauté et l’injustice qui lui est faite ?

Mots- clé :

PARENTS-ENFANTS/ EUGENISME/ COURAGE /HANDICAP / DISCRIMINATION/ EXCLUSION /RESISTANCE/AMOUR FAMILIAL

Commentaires :

Témoignage de l’histoire vécue par l’oncle de l’auteure, sous un angle inhabituel, à l’époque du nazisme en Allemagne. Un livre très intéressant pour nos élèves et les adultes qui les entourent.

Pistes de discussion :

  • Qu’est-ce que l’eugénisme ?
  • Comment les régimes totalitaires parviennent-ils à endoctriner les foules ?
  • Résister, est-ce facile ? Le courage d’hommes et de femmes « ordinaires ».
  • La force de l’amour.

 

 

 

Le mort du noyer – Claire Mazard

Editeur : Seuil – Publication : 18/3/2010

Résumé : Stupeur aux Cimes Bleues : le cadavre d’un homme est retrouvé un matin, gisant nu sous Dyonisos – le chêne tricentenaire qui trône dans le jardin de cette maison de retraite un peu particulière, où les pensionnaires ne sont admis que s’ils sont accompagnés de leur fidèle compagnon canin. Le commissaire Gilles Lafosse et son adjointe la lieutenante Fred Djan sont dépêchés sur place et procèdent immédiatement à l’interrogatoire des pensionnaires, du personnel et des apprentis du lycée voisin qui travaillent aux cuisines et dans le jardin. Mais personne ne connaît ce mort. Gilles Lafosse ne sait comment classer cette affaire. Il étouffe dans ce bled entouré de montagnes. En plus, Monsieur Thor, le directeur, qui couve tout autant ses pensionnaires que son noyer, l’exaspère. Et pour couronner le tout, trois retraités l’informent qu’ils vont mener leur propre enquête et semblent même en savoir plus que lui. Il faut dire qu’ils sont passionnés d’enquêtes criminelles, de romans policiers et ont même affublé leurs toutous des noms de Simenon, Columbo et Hercule ! Alors quand un célèbre auteur de polars arrive lui aussi dans le village, c’en est trop ! L’enquête piétine, les trois détectives en herbe s’en amusent, Gilles Lafosse bout intérieurement et l’ambiance n’est pas prête de s’apaiser car un second cadavre est bientôt découvert…

Mots- clé : POLICIER/ ENQUETE/ MISE EN ABYME

  • Henderson boys, T1 : l’évasion de Robert Muchamore

Pour les 12 ans et +, 230 pages, Casterman. 

Résumé :  Eté 1940, alors qu’Hitler envahit Paris, Marc Kilgour fuit son orphelinat pour rejoindre la capitale. De leur côté, Paul et Rosie Clarke suivent leur père, agent au service de Charles Henderson, détenteur de documents très importants qu’il doit ramener en Angleterre. Mais les choses se compliquent, M. Clarke est tué et ses enfants sont livrés à eux-mêmes. Ceux-ci trouvent refuge auprès d’un père d’église et de sa soeur, à Tours. Charles Henderson croise la route de Marc et se lance avec lui à la recherche de Paul et Rosie. Fort du succès de Chérub, l’auteur, Robert Muchamore décide de créer une nouvelle série, Henderson Boys, qui reviendrait sur les origines de l’organisation

Mots- clé : CONTRE ESPIONNAGE / AVENTURES

  • Le Signe de K1, T1 : Le Protocole de Nod Claire Gratias

Pour les 13 ans et +, 330 pages, Soon Syros. 

Résumé :  Au XXIVème siècle la Terre est réduite à une poignée d’hommes et à quelques pics montagneux où l’on s’entasse de plus en plus en raison d’une montée importante des eaux. Kane Adamson et sa famille deviennent l’une des vingt-deux familles pionnières d’une expédition d’un genre tout à fait spécial : le protocole de Nod. Remontant le temps pour s’installer en 2020, ces arrivants du futur qui ont pour la plupart oublié leur passé, s’implantent dans les villes. Cependant, trois mois après leur installation, une épidémie se développe dans les villes où ils se trouvent. Kane commence à se poser des questions tandis que Kali (ou Luka), son fils, s’attache à la jeune Pauline.

Le Signe de K1 ne se contente pas d’explorer la piste du voyage temporel mais c’est aussi, on le sent dés le début, les sujets de l’amour, des pouvoirs paranormaux, des sociétés de plus en plus élitistes et de l’environnement dont il sera question également dans Le Protocole de Nod et sa suite.
Mettant en scène deux familles, l’une venant du futur, l’autre plus normale, Claire Gratias dans Le Signe de K1 nous invite à suivre le chemin de chacun dans leurs histoires qui se complètent et se distinguent offrant de nombreuses pistes pour la suite.

Mots- clé : SCIENCE FICTION / ECOLOGIE

 

 Les livres aprés avoir voyagé dans les classes ont  presque tous été empruntés (sauf un), ouf mission réussie !

Ils seront à nouveau au CDI début mars.

 Bonne lecture !

 

 

 

 



Mort du poète et écrivain Edouard Glissant

 

Edouard Glissant face à la mer en Martinique, dans le film d’Yves Billy et Mathieu Glissant (« Empreintes », France 5)

Mort du poète et écrivain Edouard Glissant

Edouard Glissant face à la mer en Martinique, dans le film d’Yves Billy et Mathieu Glissant (« Empreintes », France 5)

Par Valérie Marin La Meslée

Qui sait qu’un homme d’une importance considérable pour ses semblables est mort jeudi matin à Paris ? Son nom est Édouard Glissant. Né en Martinique en 1928, il était poète avant tout, même quand il était philosophe et romancier (prix Renaudot 1958 pour La Lézarde, du nom de la rivière voisine de son morne Bézaudin). Colosse à la voix frêle, grand amoureux de la vie au regard malicieux – il faut le voir avec son plus jeune fils, Mathieu, revenir sur les lieux de l’enfance, dans le film Empreintes (rediffusion sur France 5 le 6) -, ce penseur immense au coeur malade, déjà, nous a quittés à l’âge de 82 ans. Or, Glissant s’en est allé avant que le plus grand nombre sache l’indispensable de son oeuvre, sa pensée humaniste pour la compréhension profonde et durable de notre temps. Pourquoi ? Réputé difficile d’accès, l’inventeur de « Une anthologie de la poésie du Tout-Monde » n’avait pas le sens du compromis. C’était tout ou rien. Et si on ne voulait pas de lui comme il était, il choisissait de rester intègre à son oeuvre plutôt que d’en souffrir la déformation simplificatrice.

Mais la réputation qui entoure Glissant est excessive, voire abusive, car il n’est pas si « compliqué » d’accéder à ses écrits. Il suffit de se laisser porter par le cours de ses phrases comme le corps épouse la vague. Alors, on sent bouger les profondeurs du monde, les mouvements qui le rythment et les relations qui unissent chaque être à l’autre, quelle que soit son origine. Glissant a tout dit du métissage, de la diversité, des migrations, des conversations possibles entre les hommes au-delà des frontières, des notions de nation ou d’identité de nos jours, et pour ceux qui nous attendent. Il a pensé les mutations de notre temps comme aucun autre.

Le Tout-Monde

Bien sûr, de là où il était né, ce petit pays mêlé de Martinique, creuset de races et de peuples, laboratoire des différences réunies en un lieu marqué par l’esclavage, dépendant de la France, le poète a montré que l’Histoire avait donné à l’Occident la supériorité du discours, la grandeur de la conquête, la puissance du colon. Son premier grand poème, « Les Indes » (1956), donne à entendre la conquête par la voix du conquérant et par celle, toujours absente, du conquis. La même année, son essai Soleil de la conscience devine « qu’il n’y aura plus de culture sans toutes les cultures, plus de civilisation qui puisse être métropole des autres, plus de poète pour ignorer le mouvement de l’Histoire ». Tout est déjà en marche dans ce livre magnifique et majeur. Et facile, qu’on se le dise ! Il est réédité par Gallimard, comme la plus grande partie de son oeuvre. Du laboratoire antillais, Glissant étend l’expérience de ce qu’il nommera le « Tout-Monde » au monde entier, et invente le concept non pas de créolité, trop refermé, mais de créolisation, processus ouvert et en marche qui repose sur cette phrase à méditer pour longtemps : « Je peux changer en échangeant avec l’autre sans me perdre ni me dénaturer. »

La « poétique de la relation » est née. Elle montre qu’à travers les dialogues féconds entre les imaginaires, chaque localité, chaque espèce, à l’heure de la mondialité, cette « réalité prodigieuse », envers de la mondialisation uniformisante, peut faire entendre sa partition.

Son dernier opus, l’incroyable poème universel tissé de textes venant de toutes les cultures et de toutes les époques, son Anthologie poétique du Tout-Monde, en témoigne. « Un livre pour une vie », dit Emmanuelle Collas, qui, depuis 2007, a donné, au sein de sa maison d’édition Galaade, une visibilité à Glissant grâce à une succession de petits textes en forme de manifestes, souvent rédigés en collaboration avec Patrick Chamoiseau, tous deux formant un binôme de maître et de disciple. « Quand les murs tombent » (auquel d’une certaine façon est venu répondre « Éloge des frontières » de Régis Debray), « L’intraitable beauté du monde », adresse à Barack Obama dont ils saluèrent ensemble l’avènement, ou encore cette anthologie de textes sur l’esclavage, que l’éditrice voudrait pouvoir diffuser auprès de tous les lycéens…

Bruits

Lire Glissant, c’est d’abord sentir, ressentir les imaginaires qui sont de plus en plus amenés à se côtoyer dans le monde, c’est dépasser ce que ses détracteurs nomment « abscons » pour écouter, derrière les concepts, les bruits du monde tel qu’il est. D’ailleurs, Édouard Glissant était très patient dans sa grande impatience. Il a enseigné plus de vingt ans aux États-Unis. Et se montrait toujours prêt à répéter une définition, car la répétition, et même le ressassement revendiqué, faisait partie des notions qu’il prônait : manière d’ancrer son rapport au monde dans les consciences, lentement, mais sûrement. Il invitait à prolonger les échanges au sein de l’institut du Tout-Monde, qu’il a créé avec les indéfectibles soutiens de la Maison de l’Amérique latine et de la fondation Agnès B et que dirige son épouse Sylvie. Pour commencer à arpenter l’archipel Glissant, son dernier livre d’entretiens avec Lise Gauvin, L »imaginaire des langues, qui vient de paraître chez Gallimard, est une entrée limpide à conseiller. Pour prendre la mesure du monde tel que sa pensée nous l’éclaire, sous le soleil de cette conscience unique et que l’oeuvre immortalise.

Interviewé chez lui en mai 2010 pour la parution de son Anthologie poétique du Tout-Monde (éd. Galaade), Édouard Glissant parle de l’identité-relation.

OUVRAGES PRESENTS AU CDI :

La terre, le feu, l’eau et les vents : une anthologie de la poésie du tout-monde

Résumé :  » Diriez-vous qu’un poème peut être coupé, interrompu, qu’on pourrait en donner des extraits, morceaux choisis et décidés par l’action de vents malins ? Oui, quand les morceaux ont la chance c’est-à-dire la grâce de tant de rencontres, quand ils s’accordent entre eux, une part d’un poème qui convient à un autre poème, à cette part nouvelle, et devient à son tour un poème entier dans le poème total, que l’on chante d’un coup. Une anthologie de la poésie du Tout-monde, celle que voici, aussi bien ne s’accorde pas à un ordre, logique ni chronologique, mais elle brusque et signale des rapports d’énergie, des apaisements et des somnolences, des fulgurations de l’esprit et de lourdes et somptueuses cheminaisons de la pensée, qu’elle tâche de balancer, peut-être pour que le lecteur puisse imaginer là d’autres voies qu’il créera lui-même bientôt « . Edouard Glissant.
Mots clés : ANTHOLOGIE


Auteurs : Glissant, Édouard
Editeurs : Galaade
Date de parution : 2010

10 mai, mémoires de la traite négrière, de l’esclavage et de leurs abolitions

Résumé : Le 10 mai n’est pas une date anniversaire : les abolitions des esclavages se sont succédé sur plus d’un demi-siècle. C’est une date commémorative de ces abolitions : mai 1848, anciennes colonies françaises des Antilles. De l’esclavage transatlantique, de l’Afrique aux terres d’Amérique, à l’esclavage transsaharien, de cette même Afrique noire vers les pays et les Etats arabes, ou encore aux formes modernes d’esclavages qui perdurent dans le monde, ce livre, inventé par Edouard Glissant, fait retentir les voix de ceux qui se sont battus pour la liberté : textes d’analyse ou d’action, textes de l’iniquité ou de la libération, proclamations ou ordonnances, confidences ou lamentations,  » ce gouffre de la servitude et des libérations est inépuisable « .


Auteurs : Glissant, Édouard / Institut du tout-monde
Editeurs : Galaade
Date de parution : 2010

Article de périodique disponibles au CDI :

Article de Périodique dans Philosophie magazine 042 (09/2010) , p.50-55 (Texte imprimé)

Quand l’Europe s’éveillera

Résumé : Analyse de propositions faites par des philosophes pour repenser l’Europe : son identité, avec Edouard Glissant, Marc Crépon, Jean-François Mattéi, Chantal Delsol et Pierre Manent ; ses relations internationales avec Robert Kagan et Pascal Bruckner ; un renouveau communiste, avec Antonio Negri et Alain Badiou ; l’émergence d’une attitude spirituelle pour une voie cosmopolitique avec Edmund Husserl, Jorge Semprun et Jean-Marc Ferry.
Descripteurs : Union européenne
Mots clés : 2010-


Auteurs : Duru, Martin / Eltchaninoff, Michel / Nassif, Philippe
Editeurs : Philo éditions
Collection : Philosophie magazine, 042
Date de parution : 09/2010

 

Nicole REVE MOREAU 



A l’occasion de la journée franco-allemande du 22 janvier célébrant l’amitié et les relations franco-allemandes, vous pourrez voir une exposition au CDI et dans le hall du lycée du 25 janvier au 12 février.

Vidéos complétant l’exposition :

un pays à la pointe de l’innovation



« L’Allemagne : Un pays à la pointe de la recherche et de l’innovation »
Le saviez-vous ? Les inventions allemandes sont omniprésentes dans notre vie quotidienne. Depuis des décennies, « Made in Germany » est dans le monde entier synonyme de produits bien conçus et innovants.

Cette exposition présente de façon accessible des idées d’origine allemande qui ont fait date dans l’histoire mondiale : Au total, 28 panneaux-photos accompagnés de textes en français vous emmènent dans un périple qui vous plonge dans l’univers de célèbres scientifiques, de technologies innovantes, d’entreprises mondialement connues et de projets de coopération franco-allemands extrêmement prometteurs.

Sur les pas de Max Planck, devenez vous-même l`explorateur des temps futurs !

Le saviez-vous ? Les inventions allemandes sont omniprésentes dans notre vie quotidienne. Depuis des décennies, « Made in Germany » est dans le monde entier synonyme de produits bien conçus et innovants.

Cette exposition présente de façon accessible des idées d’origine allemande qui ont fait date dans l’histoire mondiale : Au total, 28 panneaux-photos accompagnés de textes en français vous emmènent dans un périple qui vous plonge dans l’univers de célèbres scientifiques, de technologies innovantes, d’entreprises mondialement connues et de projets de coopération franco-allemands extrêmement prometteurs.

Sur les pas de Max Planck, devenez vous-même l`explorateur des temps futurs !

22 panneaux au CDI et 6 panneaux sur la recherche scientifique et les nanotechnologies au lycée du 25 janvier au 12 février !

TESTEZ VOS CONNAISSANCES SUR LES RELATIONS FRANCO- ALLEMANDES ET GAGNEZ UN VOYAGE A BERLIN !

http://www.cidal.diplo.de/Vertretung/cidal/fr/Quiz/Quiz__2011__01__17__D__F__Relations/__quiz.html



Toutes les infos sur le site du Ministère de la Culture mais ,en 2 mots, il s’agit d’une aide financière du gouvernement pour les jeunes qui pourront télécharger légalement de la musique en ligne…alors n’hésitez pas!

http://www.culture.gouv.fr/

Et si vous avez le courage d’écouter cette vidéo en entier , vous pourrez entendre Frédéric Mitterrand  expliquer le fonctionnement de cette carte musique



Bonjour,

aprés les vacances de Toussaint, vous allez bénéficier d’un dispositif qui vous permettra de voir des fims sélectionnés par le Rectorat.
Ces films sont des grands classiques, pour choisir ceux que vous préfereriez voir, allez sur le site et faites part de vos choix aux délégués de votre classe en 1ère et Tle :

http://www.cinelycee.fr/

Pour les 2de, des séances seront organisées dans le cadre de l’accompagnement éducatif !

Alors RDV à l’auditorium, le planning sera bientôt affiché !

Cinémathèquement vôtre !

Mme REVE MOREAU