Redessiner les côtes

17 11 2021

Face à l’érosion, aux tempêtes, à la montée des eaux, la France a décidé de ne plus construire de digues, de bétonner ou de fermer les polders mais d’accompagner la nature et de ne plus fixer le trait de côte. Cette ingénierie « fondée sur la nature » consiste à suivre les déplacements de sable, de sédiments, d’ouvrir les polders et d’amortir ainsi l’énergie marine. L’aménagement du littoral est désormais à reconsidérer régulièrement.

Une première expérimentation a été réalisée dans l’estuaire de l’Orne prés de Caen, après compromis entre collectivités, agriculteurs et habitants.

Télérama, 6-12 novembre 2021, n°3747, p.26.




Le Comité scientifique Ecobiose

2 07 2021

Le Comité scientifique Ecobiose est la déclinaison régionale de la plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES). Sa création date de 2017 par la région Nouvelle-Aquitaine.

Sous la direction de Vincent Bretagnolle (CNRS de Chizé), 150 scientifiques font un état des lieux des connaissances sur les interrelations entre biodiversité, écosytèmes et services économiques et socio-culturels rendus.

Les systèmes de production sont dépendants de la biodiversité. Aussi, des stratégies sont à mettre en oeuvre. Consultez le rapport Ecobiose

Sud-ouest nature, 1ère trimestre 2021, n°190, p. 17-18.




Réensauvager l’Europe ?

30 06 2021

Récits d’expériences de réensauvagement (rewilding) en Europe, concept issu des théories de Frans Vera, biologiste néerlandais dont les travaux préconisait le piétinement et le broutage des jeunes pousses par les grands herbivores. Le domaine de Knepp en Ecosse en est l’exemple le plus emblématique. Le réensauvagement y a débuté en 2000. Les rivières ont été libérées, des espèces ont été réintroduites ayant pour conséquence une explosion de la biodiversité et une prolifération d’arbres.

L’objectif du réensauvagement est de laisser les écosystèmes se rééquilibrer sans intervention humaine.

Infographie sur le parc américain Yellowstone avec l’étude de la réintroduction du loup gris fin des années 1990.

Géo, juillet 2021, n°509, p.118-131.




Les haies champêtres spontanées à l’étude

29 03 2019

Détruites, arrachées dans les années 1950-1990, les haies champêtres sont de nouveau promues pour leurs divers avantages : qualité de l’eau, érosion des sols, agriculture, biodiversité. Plusieurs études ont été expérimentées afin de savoir s’il convient de privilégier une pousse spontanée ou pas. Explication des différents stades de développement d’une haie et des résultats des deux méthodes.

Lien horticole, avril 2019, n°1084, p. 27-29.




Infrastructures routières : un avenir pour les paysagistes ?

8 02 2018

Article sur les infrastructures autour des axes routiers qui possèdent désormais un prix, le prix Infrastructures pour la mobilité, la biodiversité et le paysage, organisé par l’Institut des routes, des rues et des infrastructures. Dans les années 1990, Bernard Lassus avait déjà investi ce type de paysage. Le point aujourd’hui sur la façon de procéder.

Exemple des sociétés d’autoroutes et de la ville de Lyon.

Paysage actualités, février 2018, n°406, p. 21-27.




Consultation collaborative du projet de loi sur la biodiversité

5 01 2016

Depuis le mois de décembre, le projet de loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages est en consultation et chaque citoyen peut apporter sa contribution au texte proposé en amont du vote à l’Assemblée nationale et au Sénat. Le projet de loi comprend six grands axes  et est disponible en PDF.

Ceci est possible jusqu’au 18 janvier 2016.

Un telle initiative a déjà été réalisé pour le projet de loi pour une République numérique à l’automne dernier.




Paysage et énergie

9 05 2015

Inclue dans le projet de loi de transition énergétique, l’acceptabilité sociale des énergies renouvelables (EnR) fait son chemin et devrait atteindre 32 % en 2030.

L’intégration dans le paysage des éoliennes, des biosolaires, des chaufferies en est le défi.

Trois exemples :

  • une cheminée verte en Alsace
  • une cohabitation animaux et centrale solaire en Meurthe et Moselle
  • l’étude de l’implantation d’un parc éolien dans le Pas-de-Calais

 

Paysage actualités, mai 2015, n°379, p. 30-31.




Plan d’actions pour les paysages

10 04 2015

Entretien avec Ségolène Royal, Ministre de l’écologie qui a lancé en septembre 2014, un vaste plan national sur le thème du paysage. Le point sur les projets prévus : le plantation d’arbres, le prix national du paysage, statut des concepteurs paysagistes, les chantiers-laboratoires pour trouver des solutions alternatives, le plan national d’actions, le lien avec les lois sur la transition énergétiques et la biodiversité.

Pour en savoir plus : les 10 mesures du plan d’actions

 

Paysage actualités, avril 2015, n°378, p. 18-19.




Bilan de la loi paysage

6 03 2014

Bilan de la loi paysage, seul outil législatif  dans ce secteur en France. Rappel de son domaine d’action.

Trois exemples :

  • Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUI) à Vère-Gresigne (Tarn)
  • Plan de paysage à Blois Agglopolys
  • Le Parc du Grand-Pré à Langueux (agglomération de saint-Brieuc)

 

Paysage actualités, mars 2014, n°367, p. 26-27.




Les Landes en 76 photographies

13 02 2014

Découvrez le travail d’une photographe native du Gers sur les Landes de Gascogne : Martine Chenais.

Intégrée dans le programme « La profondeur des champs » initié par l’Abbaye de Flaran (Gers), l’exposition est visible jusqu’à mi-mars dans ce même lieu.

Profitez-en pour retrouver l’atmosphère si particulière des Landes avant de vous y rendre pendant ces vacances !