20 conseils pour bien rédiger

Voici quelques conseils, une fois votre brouillon réalisé, pour bien rédiger :

Présentation:

1-Faire un plan type (introduction/développement/conclusion);

2- Commencer le nouveau point du plan avec un nouvel alinéa;

3- Laisser les marges suffisantes;

4-Passer une ligne entre chaque partie;

5-Soigner votre graphie, propreté, éviter le blanco…;

6-Soulignez le titre des oeuvres, le nom de famille seulement pour les auteurs décédés;

Rédaction:

7-Éviter si possible “je”, “tu” ;

8- Utiliser un sujet précis: on pense que … (qui???)

9- Il est préférable d’être “au-dessus” du problème, être objectif, neutre à l’égard de la problématique (si on ne parle pas de soi-même), présenter les points de vue différents ;

10- Faire attention aux homophones: on / ont du / dû; a/à; ou / où ;sur / sûr; ses / ces / c’est / s’est; sa / ça; se / ce; son / sont

11- Faire attention au style (style écrit). Eviter le style oral ou familier à l’écrit: « Ça » est interdit (par exemple, ça garantit => cela garantit, ça sera très long => ce sera très long),

12- Pas d’accroche (cf.introduction) « hollywoodienne » ex: Depuis la nuit des temps, de tous temps, depuis des milliers d’années, les hommes se sont toujours intéressés, sur cette Terre….

13- On n’interpelle pas le lecteur/correcteur ex: ne croyez-vous pas ? Qui penserait…n’est-ce pas ?

14- Pas de citations non expliquées ( je préfère une fleur !)

15- Pas de lyrisme, de leçon de morale…( ce n’est pas bien de penser, faire ça…)

16- l’inversion obligatoire dans les interrogatives ex: la liberté a-t-elle des limites; on verra si la liberté a des limites

17- Avant d’écrire une phrase, la bien construire en tête (bon ordre de mots, il y a un sujet et un verbe, etc.); si on ne connaît pas l’orthographe d’un mot, employer un synonyme, un périphrase, éviter les cas dont on n’est pas sûr ;

18- Vérifiez l’orthographe en remplaçant le mot par un autre (p.ex. pour voir s’il s’agit d’un participe passé (-é) ou d’un infinitif (-er) – le remplacer par faire-fait, prendre-pris…

19- Employer des mots de liaison, les connecteurs logiques (mais, ou, est donc…cependant, néanmoins,…)

20- Éviter les répétitions (employer des synonymes ou remplacer par des pronoms);

Et enfin bien se relire pour éviter les fautes d’orthographe, oubli de mots, erreurs éventuels.

A vos stylos !!

2 thoughts on “20 conseils pour bien rédiger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *