Idéal/RÉEL

Est idéal ce qui n’a d’existence qu’intellectuelle, sans pouvoir être perçu par les sens. Est réel ce qui existe d’une manière autonome, ce qui n’est pas un produit de la pensée.

Pour Kant, un idéal est l’être unique exemplifiant avec exactitude une idée, celle-ci désignant le concept d’une perfection. Si l’expérience ne nous présente pas un tel idéal, il n’en reste pas moins que celui-ci est exigé par la raison et lui sert de règle pour agir et juger. Ainsi, si la vertu est une idée alors l’idéal qui lui correspond est le sage tel que l’ont défini les stoïciens, à savoir l’homme qui possède toutes les vertus et agit toujours selon celles-ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *